Réactions
MotoGP GP d'Allemagne

Viñales se reprend à rêver en plaçant Aprilia au-dessus du lot

Si les variations de performance d'un circuit à l'autre l'agacent, Maverick Viñales a retrouvé un large sourire vendredi, en Allemagne, avec une performance qui lui donne de très bons espoirs pour la suite du week-end.

Maverick Vinales, Aprilia Racing Team

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Maverick Viñales n'avait jamais bouclé de tour du Sachsenring aussi rapide... À vrai dire, personne ne l'avait jamais fait au guidon d'une MotoGP, car le pilote Aprilia a d'ores et déjà battu le record de la piste pendant les essais de ce vendredi après-midi. Mais ce qui impressionne plus encore, ce sont les 0"340 d'avance qu'il affiche, sur une piste pourtant habituellement sujette à des écarts minimes.

"Ça a été un bon tour, j'ai clairement poussé à la limite sur chaque mètre de la piste", se réjouit Viñales à l'évocation de cette performance réalisée dans la dernière partie de séance qui a scellé le classement du jour. "Dans le time attack, mon tour a clairement été très bon, un des meilleurs cette année. On va essayer de refaire la même chose demain !"

Samedi, l'Espagnol tentera de retrouver cette efficacité sur le tour lancé pour aller chercher la pole position, une récompense qu'il n'a pour le moment obtenue qu'une fois avec l'Aprilia, à Austin. Mais s'il a le sourire, c'est également car il s'est senti performant sur la distance, avec là aussi, selon lui, une vraie carte à jouer pour la suite du week-end.

"C'est un bon vendredi, on peut en être satisfaits. Les conditions étaient compliquées, c'était difficile de comprendre à quel point on pouvait pousser, en particulier à cause du vent, car il était très froid. Pendant le tour, la température du pneu avant baissait presque immédiatement. Cependant, j'ai réussi à avoir de bonnes sensations dans toutes les conditions et j'ai bien préparé la course longue de dimanche", explique Viñales auprès du site officiel du MotoGP.

"Mon rythme est bon", assure-t-il. "Je n'étais pas dans les meilleures conditions pour imprimer un rythme, surtout parce qu'on essayait des pneus avant usés, mais c'était bien. [J'ai roulé] en petits 1'21 pour la majeure partie de la longue distance. Je trouve que c'est très bien, alors on sera prêts. J'ai juste vu Enea [Bastianini] qui a pu rouler en 1'20 en suivant Pecco [Bagnaia], mais on était les premiers derrière lui."

Maverick Vinales, Aprilia Racing Team

Maverick Viñales vers un premier succès d'Aprilia au Sachsenring ?

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Déjà perçu comme une menace sérieuse pour la victoire, Maverick Viñales voit dans cette journée le signe des points forts de l'Aprilia 2024, d'autant que Miguel Oliveira s'est lui aussi mis en évidence. Quand on pense que le constructeur italien n'a jamais obtenu de podium au GP d'Allemagne, on comprend aisément son enthousiasme.

"La moto de 2024 représente un pas en avant par rapport à celle de l'année dernière, en particulier ici. On a donc pu obtenir un très bon résultat aujourd'hui", juge l'Espagnol. "Cette journée est la confirmation qu'on devient très réguliers dans le top 5, chaque jour."

"J'ai parfois mentionné que la moto de cette année est un peu différente de celle de l'année dernière, et j'ai le sentiment qu'elle est beaucoup plus constante sur toutes les pistes, en toutes circonstances. Or, c'est vraiment bien pour prendre confiance", poursuit-il, décrivant ce qui, selon lui, joue dans sa performance sur cette piste. "Je tourne pas mal en étant sur les gaz. Je ne sais pas pourquoi, mais je sens que je dois la faire bien glisser pour tourner dans les virages, et au Sachsenring c'est la clé."

"Demain, je vais essayer d'être plus parfait dans mon tour. Je ne suis pas encore très bon dans le premier secteur, j'ai du mal à stopper la moto, alors il y a des dixièmes à aller chercher demain", ajoute le pilote. Quant aux prévisions qui annoncent de la chaleur pour demain, cela ne l'inquiète pas, bien au contraire.

"Il faut qu'on soit prêts. Si des conditions plus chaudes veulent dire plus de grip, ça va être bien parce que j'ai l'impression que dès que j'ai un peu plus de grip, j'ai plus de facilité à faire le chrono. Alors je prie pour qu'on ait un bon grip demain en piste. Et s'il fait froid dimanche, eh bien on a déjà les données. Si aujourd'hui on se lançait dans la course, je pense qu'on serait prêts à se battre aux avant-postes, et c'est notre objectif."

Le programme pour la suite ? "Demain matin, on va se concentrer sur le sprint. Et en qualifs, on ferme les yeux et on essaye de faire le tour parfait !"

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Quartararo : France-Portugal "va être le meilleur moment de la journée"
Article suivant Martín "confiant et rapide" après une première journée méthodique

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France