Présentations MotoGP 2017
Dossier

Présentations MotoGP 2017

Viñales, seule recrue d'un effectif stable chez Yamaha

Le pilote espagnol a remplacé à l'intersaison le triple champion du monde Jorge Lorenzo. La comparaison sera rude à soutenir avec son illustre prédécesseur, mais l'ex-pilote Suzuki arrive dans une formation parfaitement rodée.

Viñales, seule recrue d'un effectif stable chez Yamaha
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Lin Jarvis, directeur général Yamaha Factory Racing, Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing, Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing, Lin Jarvis, directeur général de Yamaha Factory Racing, Massimo Meregalli, directeur d'équipe de Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing, Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing, Kouichi Tsuji, directeur général de la division développement sport mécanique, Yamaha Motors, Lin Jarvis, directeur général du Yamaha Factory Racing, Massimo Meregalli, Yamaha Factory Racing Team Director
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing

Maverick Viñales a beau avoir fait les gros titres lors de la présentation de la nouvelle Yamaha, jeudi à Madrid, l’équipe japonaise n’en connaît pas moins une remarquable stabilité dans ses effectifs en 2017.

Une constance souhaitée par le directeur de Yamaha Motor Racing, Lin Jarvis, afin d’assurer une certaine fluidité dans les manières de procéder de l’équipe. "L’un des points clés était que notre équipe garde la même ossature", déclare t-il. "Nous n’avons effectivement perdu qu’un pilote durant la trêve hivernale, Maverick est donc arrivé et a rejoint une équipe d’experts qui existait déjà. Ça rend la vie plus facile."

Si le premier objectif de cette stabilité est donc de maintenir en place une équipe qui a fait ses preuves et qui a acquis au fil des années une solide expérience, l’intérêt de ne pas chambouler le personnel renvoie également à la nécessité d’assurer la bonne intégration de Viñales.

Pour Jarvis, l’idée était donc de fournir d’emblée au pilote espagnol une entité "clé en main" et pleinement fonctionnelle, qui puisse favoriser son intégration. "Il n’y a pas ce processus d’apprentissage aussi, entre non seulement le pilote mais aussi les ingénieurs et les mécaniciens. Nous lui avons fourni une équipe qui travaille et fonctionne à la perfection. C’est aussi une question de relations humaines et de personnalité du pilote […]."

Des performances dignes d'un pilote de chasse

Une entente cordiale favorisée par des petits clins d’œil, comme l’élaboration d’une livrée spécialement dédiée au pilote espagnol. "Comme vous l’avez vu lors des tests de Valence, nous lui avons créé une livrée spéciale, car il a un nom spécial, Maverick du film Top Gun [personnage joué par Tom Cruise], et nous avons créé une moto de sorte qu’elle soit sienne, un environnement avec lequel il se sentirait à l’aise, et ça semble avoir fonctionné."

On ne peut être encore certains que Maverick Viñales aura les mêmes performances que Tom Cruise dans le long-métrage de Tony Scott, celle d’un pilote de chasse, mais force est de constater qu’il en prend bien le chemin au vue des résultats des tests de Valence.

Le Catalan avait en effet claqué le meilleur temps absolu des deux journées d’essais, étant même le seul pilote à rouler en-dessous de la minute trente. De quoi rendre optimiste le team manager de l’équipe, satisfait de ce vent de fraîcheur. "Le travail d’équipe avec Ramon Forcada, son staff et nos ingénieurs a immédiatement été bon. Je pense que nous avons atteint nos objectifs initiaux et c’est vraiment, vraiment sympa d’avoir du sang neuf parmi nous."

partages
commentaires
Lorenzo - "Ce serait une grosse erreur de viser le championnat"

Article précédent

Lorenzo - "Ce serait une grosse erreur de viser le championnat"

Article suivant

Pour Dovizioso, le retrait des ailerons engendrera plus de "wheelie"

Pour Dovizioso, le retrait des ailerons engendrera plus de "wheelie"
Charger les commentaires
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021