Viñales - "En termes de rythme, nous sommes parmi les meilleurs"

Il n'aura pas fallu attendre longtemps pour que le nouveau protégé de Yamaha prenne ses marques. Auteur du meilleur temps lors de la dernière journée, le pilote espagnol garde la tête froide en vue des prochains tests à Phillip Island.

Maverick Viñales n’aura pas mis longtemps à s’adapter à sa nouvelle moto ! Après avoir devancé son coéquipier Valentino Rossi lors des deux premières journées d’essais sur le circuit de Sepang, le pilote espagnol s’est payé le luxe de s'octroyer le meilleur chrono absolu des tests en Malaisie.

Une performance d’autant plus remarquable que l’Ibère a surtout mis à profit les deux dernières journées pour boucler des simulations de course, plutôt que des tours lancés avec comme simple finalité la recherche de la performance. "Je suis très content, nous avons fait du bon boulot", reconnaît le Catalan, auteur de 72 tours aujourd’hui. "Les temps au tour étaient bons. Je pense que j’aurais pu améliorer encore un peu, mais en termes de rythme nous sommes parmi les meilleurs et je suis très content."

Il est vrai que Viñales a trusté le top trois sans discontinuer sur ces trois jours, haussant le rythme jour après jour et au fur et à mesure que les évolutions étaient testées sur la YZR-M1. Cependant, le nouveau pilote Yamaha ne souhaite pas relâcher la pression et considère que de nombreuses améliorations peuvent encore être apportées sur la moto. "J’ai bien aimé [les nouvelles pièces apportées au châssis], mais il reste encore des choses à améliorer, nous ne sommes pas sûr à 100% d’être dans le coup, nous devons donc réaliser d’autres simulations de course."

Le temps réalisé par l’Espagnol n’en demeure pas moins une prestation de premier plan, à plus forte raison compte tenu de sa relative faible expérience chez Yamaha, mais aussi du fait que celui-ci a réalisé ces chronos en pneus durs. "J’étais sur les pneus durs, et peut-être que j’ai trop attaqué et je suis parti large, mais j’étais déjà en train d’améliorer et peut-être qu’avec les softs j’aurais pu améliorer encore plus."

Viñales surpris par la traction

Dès la présentation de la nouvelle YZR-M1 fin janvier, la direction de la marque d’Iwata a été claire sur la philosophie entourant la conception de sa nouvelle machine : prime à l’agilité, notamment pour remédier à la baisse des appuis engendrée par l’interdiction des ailerons cette saison.

Cela n’a pas empêché le constructeur aux trois diapasons de disposer des ailettes à l’intérieur de son carénage, pour prévenir tout problème de sécurité tout en maintenant un niveau décent de stabilité.

Une astuce qui semble avoir bien fonctionné, même si Viñales a davantage été surpris par l’accélération de sa moto. "Ce qui m’a le plus surpris, c’est la traction. C’est très régulier, on peut donc travailler pas mal là-dessus pour maintenir la vitesse en virage. Honnêtement, c’était facile de faire ces temps au tour."

Alors que les prochains essais de pré-saison prendront place sur le circuit de Phillip Island, en Australie du 15 au 17 février prochains, Viñales pense donc avoir encore une bonne marge de progression avant le début de la saison, fin mars au Qatar. "Il y a encore beaucoup de travail, que ce soit sur moi-même, sur ma façon de piloter. Je peux donc encore tirer plus de la moto. Je sais que je ne suis pas encore au mieux, il y a donc encore beaucoup de potentiel."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries MotoGP
Événement Essais de janvier à Sepang
Sous-évènement Mercredi
Circuit Sepang International Circuit
Pilotes Maverick Viñales
Équipes Yamaha Factory Racing
Type d'article Réactions