Actualités

Une délégation du MotoGP en inspection en Finlande lundi

Le KymiRing doit se soumettre à quelques dernières inspections permettant de rassurer les promoteurs du championnat MotoGP sur la capacité du tracé à accueillir le GP de Finlande, cet été.

Mika Kallio, KTM

Dans le contexte particulier des dernières années, la Finlande a patiemment attendu la conversion de son entrée au calendrier en tenue véritable d'un évènement en Championnat du Monde MotoGP. C'est enfin cette saison que cette entrée doit se faire, mais les officiels du championnat doivent tout d'abord de rendre sur le KymiRing lundi prochain, pour inspecter l'état des installations...

Le Grand Prix de Finlande, prévu le week-end du 10 au 12 juillet 2022, est officiellement confirmé comme la douzième étape du calendrier MotoGP 2022. Le KymiRing est le deuxième circuit à faire ses débuts cette saison, après l'épreuve de Mandalika, en Indonésie.

Malgré l'assurance du promoteur du championnat que tout sera prêt pour accueillir cet événement qui revient dans le pays nordique 40 ans après la dernière tenue d'une manche sur son sol, en 1982, des incertitudes entourent encore l'achèvement des travaux dans les temps.

Pour dissiper tout doute et vérifier sur le terrain la viabilité du KymiRing, la Dorna et la FIM vont envoyer "un groupe d'enquête, avec du personnel des opérations, de la télévision, de la logistique, etc.", a expliqué une source du promoteur à Motorsport.com. À cet égard, il convient de garder à l'esprit le court laps de temps dont ont disposé les opérateurs pour travailler sur un site qui a souffert de températures froides et de la présence de neige pendant la majeure partie de l'hiver.

Lire aussi :

Bien que la Dorna soit confiante quant au fait que les organisateurs locaux auront tout préparé pour la date prévue, l'idée est d'éviter une répétition de ce qui s'est passé à Mandalika, où la deuxième course de l'année a eu lieu malgré les défauts évidents de la piste de Lombok. Pour toutes ces raisons, la Dorna souhaite vérifier la situation réelle du circuit finlandais, localisé dans la ville de Kausala, près de Kouvola et à environ 140 kilomètres au nord-est de la capitale, Helsinki.

Le Grand Prix de Finlande devait rejoindre le calendrier MotoGP en 2020, mais un retard dans les travaux de construction et, surtout, l'apparition de la pandémie, l'ont contraint à être reporté jusqu'à maintenant. Avant tout cela, certains pilotes d'essais du MotoGP se sont rendus sur le circuit (en août 2019) pour tester les conditions de l'asphalte.

Bradley Smith, Jonas Folger, Sylvain Guintoli, Mika Kallio, Stefan Bradl et Michele Pirro étaient en charge du test. Au terme des deux jours d'essais, tous avaient avaient fourni quelques indications sur la façon d'améliorer le tracé de la piste.

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Le quota de moteurs augmenté pour la saison 2022
Article suivant EL2 - Bastianini en tête malgré une chute, Zarco fait le show

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France