MotoGP
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

V-max : un nouveau record et de plus en plus de pilotes à 350 km/h

partages
commentaires
Par :
Co-auteur: Camille De Bastiani
4 juin 2019 à 18:15

Le Mugello n'a pas failli à sa réputation et, cette année encore, le record de vitesse de pointe y a été battu. C'est une nouvelle fois Ducati qui s'en est emparé, mais d'autres marques s'invitent désormais au-dessus des 350 km/h.

Déjà détentrice de la vitesse de pointe la plus élevée du championnat, la piste du Mugello a une nouvelle fois repoussé les limites le week-end dernier. Parmi les pilotes, désormais assez nombreux sur le plateau MotoGP, à avoir déjà atteint la barre symbolique des 350 km/h, essentielle sur la piste toscane pour espérer toucher du doigt le record, ils ont été sept à battre leur meilleure V-max. C'est le cas d'Álex Rins, Aleix Espargaró, Tito Rabat, Jack Miller, Joan Mir, Cal Crutchlow et Andrea Dovizioso.

Ce dernier a tout bonnement battu le record absolu du circuit, qui a gagné 0,2 km/h par rapport à l'année dernière avec une nouvelle référence établie en 356,7 km/h. Comme chaque année, la meilleure vitesse de pointe du Mugello est aussi celle de la saison (du moins à ce stade), sachant que pour l'heure Losail est le seul autre circuit sur lequel les compteurs passent au-dessus des 350 km/h. En 2015, la plus haute V-max de la saison, et donc du Mugello, était de 350,8 km/h (Iannone), puis en en 2016 elle atteignait les 354,9 km/h (Iannone), avant de baisser à 354,7 km/h en 2017 (Pirro) et de remonter à 356,5 km/h en 2018 (Dovizioso) et à 356,7 km/h cette année.

Lire aussi :

Losail, dont la référence a également été battue cette année, affiche une V-max de 352,0 km/h, tandis que les autres pistes n'ont pas encore passé la barre des 350 km/h. Les plus susceptibles d'y parvenir sont Barcelone (348,8 km/h), Phillip Island (348,0 km/h) ou encore Austin (347,9 km/h). On remarquera par ailleurs que, sur l'ensemble des circuits au calendrier, seules trois meilleures V-max appartiennent à Honda, dont deux à égalité avec... Ducati !

Les meilleures vitesses de pointe par circuit* :

Les V-max par circuit

Outre Ducati, trois autres marques ont battu leur propre record de vitesse maximale durant ce Grand Prix d'Italie. Pour Honda, la meilleure V-max est désormais la propriété de Cal Crutchlow, en 354,7 km/h. Chez Suzuki, c'est le rookie Joan Mir qui a fait des étincelles en atteignant les 353,4 km/h. Enfin, ce Grand Prix a permis à Aprilia d'atteindre pour la première fois la barre des 350 km/h avec une vitesse de 351,6 km/h enregistrée par Aleix Espargaró. Yamaha (qui n'a passé les 350 km/h qu'une fois l'an dernier au Mugello) et KTM (qui n'a pas encore atteint ce cap) n'ont pas amélioré leur record.

Ils ont été quatre pilotes à dépasser les 350 km/h durant le Grand Prix d'Italie, alors que l'on en dénombre désormais 17 au-dessus de cette référence, que vous pouvez retrouver dans la vidéo en tête de cet article. Le premier à avoir passé ce cap dans le cadre d'un Grand Prix a été Marc Márquez, à Losail en 2015. Depuis, la vitesse maximale atteinte par une MotoGP (toujours, sans tenir compte des tests privés) a été améliorée de 6,2 km/h et la limite semble devoir être repoussée d'année en année, avec une fenêtre qui s'est désormais démocratisée.

Les pilotes ayant dépassé les 350 km/h chaque saison* :

2015 2016 2017 2018 2019
Pirro
Barberá
Márquez
Iannone
 Iannone
 Dovizioso
 Pirro
 Laverty

 Iannone
 Redding
 Petrucci
 Lorenzo
 Dovizioso

 Bautista
 Barberá

 Pirro

 Dovizioso
 Petrucci

 Pirro
 Bautista

 Crutchlow
 Iannone

 Viñales

 Dovizioso

 Petrucci

 Crutchlow

 Pirro

 Lorenzo
 Mir

 Miller
 Rabat

 A. Espargaró

 Rins

* dans le cadre d'un Grand Prix

Article suivant
Petrucci : Et maintenant, objectif titre pour Dovizioso

Article précédent

Petrucci : Et maintenant, objectif titre pour Dovizioso

Article suivant

Une chaleur en course et un abandon qui tombe mal pour Syahrin

Une chaleur en course et un abandon qui tombe mal pour Syahrin
Charger les commentaires