VR46 veut prolonger avec Ducati mais entretient le mystère

VR46 va une nouvelle fois discuter de la prolongation avec Ducati ce week-end au Qatar, mais la possibilité de voir l'équipe italienne avec des Yamaha en 2025 ne semble pas encore totalement écartée.

Marco Bezzecchi, VR46 Racing Team

Depuis son arrivée en MotoGP, VR46 n'a aligné que des Ducati. L'équipe a d'abord fait une incursion en catégorie reine en 2021, en participant à l'engagement de la machine de Luca Marini chez Avintia, avant d'avoir sa propre structure la saison suivante. Le contrat liant les deux entités italiennes arrive à échéance cette année et, lors de la présentation de ses nouvelles couleurs, VR46 affichait son désir de prolonger avec Ducati avant l'entame du championnat.

La saison a pourtant débuté ce vendredi au Qatar sans annonce des deux parties, cependant les discussions avancent et Uccio Salucci espère toujours un dénouement rapide. "On discute beaucoup avec Ducati, avec Dall'Igna [directeur général de Ducati Corse], y compris ce week-end", a confié le directeur de l'équipe au site officiel du MotoGP, précisant qu'une rencontre était prévue pour évoquer le sujet : "[Samedi], je vais discuter avec lui. On trouvera peut-être la bonne solution pour signer, pas maintenant mais très vite. Il faut comprendre certaines choses. J'ai demandé des choses à Ducati mais on est très proches."

Si l'intention de VR46 de prolonger avec Ducati semble claire, les demandes exprimées par Salucci au constructeur le sont moins, néanmoins on peut estimer qu'elles concernent l'obtention d'une ou deux motos  de dernière génération. L'équipe disposait de l'un de ces modèles pour Marini en 2022 et espérait en retrouver un pour Marco Bezzecchi cette année, ce qui lui a été refusé pour des questions logistiques.

Les jeux politiques pourraient par ailleurs se prolonger puisque Yamaha n'a pas caché son espoir de retrouver une équipe satellite au plus vite et qu'elles ne sont que deux à ne pas avoir officiellement de partenaire pour l'an prochain : LCR, associé de longue date à Honda, et donc VR46. Son propriétaire, Valentino Rossi, entretient toujours des liens forts avec le constructeur japonais, dont il est ambassadeur à titre personnel.

Existe-t-il encore une possibilité de voir Ducati abandonner ses Desmosedici pour des M1 en 2025 ? "Ah, je ne sais pas", a candidement répondu Salucci à plusieurs reprises. Le mystère n'est donc pas totalement dissipé.

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Quartararo plus en difficulté qu'espéré pour lancer sa saison
Article suivant Jorge Martín a "presque" réglé ses problèmes de vibrations

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France