VR46 espère prolonger avec Ducati "avant le Qatar"

Courtisé par Yamaha, VR46 est plus proche que jamais d'une prolongation avec Ducati. L'équipe espère signer un contrat portant jusqu'à fin 2026 dans les prochains jours.

Les motos de Fabio Di Giannantonio, VR46 Racing Team, et Marco Bezzecchi, VR46 Racing Team

Voir VR46 associé à Ducati pourrait presque paraître incongru. L'équipe de Valentino Rossi et le constructeur qui a dominé les dernières saisons du MotoGP partagent certes leur nationalité italienne, et le pilote a porté ses couleurs en 2011 et 2012, mais ces deux saisons ont été très difficiles. Il a ensuite renoué avec Yamaha, marque pour laquelle il a roulé pendant 16 ans, dont 15 dans l'équipe officielle, avec quatre titres à la clé.

Aujourd'hui encore, Rossi entretient des liens très forts avec Yamaha, dont il est officiellement devenu ambassadeur l'an passé, et VR46 engage une équipe de jeunes pilotes pour la marque japonaise en Moto2. Il était donc logique de voir Yamaha cibler VR46 pour retrouver une équipe satellite en MotoGP, d'autant plus que l'accord liant l'équipe à Ducati expire après la saison 2024.

L'an passé, Lin Jarvis, directeur général de Yamaha Motor Racing, confirmait que VR46 était le "premier choix" du constructeur et en fin d'année, il comptait sur des progrès côté performances pour convaincre l'équipe. Cette dernière affichait cependant son désir de prolonger avec Ducati et pourrait ne laisser aucune opportunité à Yamaha de montrer ce que vaut la nouvelle version de la M1, puisqu'un nouvel accord avec son partenaire actuel semble imminent.

"On a déjà une option avec Ducati pour 2025 et 2026", a indiqué Uccio Salucci, directeur de l'équipe VR46, au site officiel du MotoGP à l'occasion de la présentation de la nouvelle livrée. "Ce moment est très important, ces dix ou quinze prochaines jours, pour essayer de comprendre ce qu'il se passera."

Uccio Salucci, VR46 Racing Team

Uccio Salucci veut que VR46 prolonge avec Ducati

"Mon intention est de continuer avec Ducati. Mon rêve serait de signer le contrat avant le Qatar parce que je veux du calme, je veux très, très bien préparer cette année, sans [distractions], et pour cela il faut signer maintenant avec Ducati, parce que c'est mieux selon moi. Mais on verra ce qu'il se passera."

Si l'association entre VR46 et Ducati venait à perdurer, ce serait un coup très dur pour Yamaha, qui n'a plus d'équipe satellite depuis la saison dernière et affichait clairement sa volonté d'en retrouver une en 2025, avec la promesse d'offrir un soutien plus important que ceux dont Tech3 puis SRT/RNF ont bénéficié par le passé.

Toutes les autres équipes indépendantes sont déjà liées à un constructeur pour 2025 à l'exception de LCR, mais il semble peu probable que les troupes de Lucio Cecchinello se séparent de Honda, à qui elles sont liées depuis 2006. LCR a rapidement balayé des discussions avec KTM l'an passé, quand la marque cherchait à étendre sa présence sur la grille.

La plupart des accords sont en vigueur jusqu'à la saison 2026, avant l'introduction de la nouvelle génération de motos l'année suivante.

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Pol Espargaró : le MotoGP se perd dans "cette merde d'aérodynamique"
Article suivant Les frères Márquez entre joie d'être réunis et volonté d'avancer

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France