Réactions
MotoGP GP des Amériques

Les pilotes VR46 se rapprochent des leaders : "C'est un début"

Fabio Di Giannantonio et Marco Bezzecchi ne sont pas encore au niveau qu'ils visent mais ils ont offert à VR46 sa plus grosse moisson de points de la saison au Grand Prix des Amériques.

Fabio Di Giannantonio, VR46 Racing Team

Les pilotes VR46 n'ont pas pesé dans la lutte pour la victoire à Austin, mais ils ont tous les deux été bien placés. Fabio Di Giannantonio a été le meilleur représentant de l'équipe de Valentino Rossi même si vendredi matin, ses sensations n'étaient "pas très bonnes", avec une moto qui sous-virait. Il a corrigé le tir dès l'après-midi et a assuré sa place en Q2 malgré un gros mal de tête.

L'Italien a pris la huitième place en qualifications mais son sprint s'est vite conclu, en raison d'une casse moteur. Entre son spectaculaire highside à Losail, une nouvelle chute à Portimão et ce problème, la course courte ne lui réussit pas cette année. "Je pense que fait cinq tours au total sur les trois sprints, donc ce n'est pas un bon départ", a-t-il reconnu.

La course principale s'est bien mieux déroulée pour Di Giannantonio. Il a certes perdu deux positions dans le premier tour mais il a pu remonter et il était sixième à mi-parcours. Il a pu conserver cette position à l'arrivée. "Sans informations du sprint, c'est toujours difficile de faire une bonne course dans le MotoGP contemporain", a-t-il souligné. "Je suis très content parce que dans la matinée, je n'étais pas très content de mes sensations. Je suis arrive en course en me disant 'OK, faisons le maximum, on verra ce qu'il se passera' mais après, la course a été très bonne, sincèrement."

"Je suis vraiment content parce que le départ a été bon, le premier virage n'a pas été très bon mais j'ai réussi quelques dépassements sur de gros freineurs, comme Jack [Miller] et Morbidelli au début. J'ai apprécié. Je me suis rapproché des leaders, je revenais assez vite, à un bon rythme, mais ce n'était pas suffisant pour revenir sur eux. Mais je suis content, c'est le troisième top 10, c'est un top 6, on se rapproche. Avec l'équipe, on se connaît de mieux en mieux donc je suis content."

Lire aussi :

Di Giannantonio n'est pas sur la forme qu'il avait fin 2023, quand il se battait avec les meilleurs et a remporté un Grand Prix, mais il réalise un début de saison très solide et a devancé son coéquipier, Marco Bezzecchi, deux fois en trois courses. Il assure ne pas véritablement prêter attention à ce duel interne.

"Ce n'est pas une chose que je regarde vraiment, je suis plus concentré sur essayer d'être le meilleur possible, le meilleur Diggia possible, parce que je pense que le meilleur Diggia possible peut gagner des courses. Dans toutes les équipes, c'est la même histoire : quand on est devant son coéquipier, c'est toujours un peu mieux, mais ce n'est sincèrement pas une chose à laquelle je prête trop attention et à laquelle je pense trop. Je veut juste donner le maximum."

"Avec Bezz, on discute beaucoup. Quand on peut partager des commentaires, on le fait donc sincèrement, on travaille ensemble. Penser à mon coéquipier n'est pas le plus important en ce moment."

Fabio Di Giannantonio, VR46 Racing Team

Fabio Di Giannantonio et Marco Bezzecchi

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Bezzecchi sur la bonne voie

L'écart entre les deux pilotes était faible au Texas. Marco Bezzecchi a aussi directement assuré sa place en Q2 et il était dixième sur la grille de départ. Son sprint a en revanche été compromis dès le départ : Pecco Bagnaia a dû éviter Jack Miller, il a lui même dû éviter Bagnaia, puis Álex Márquez n'a pas pu l'éviter. Envoyé en fond de classement avec une Ducati endommagée, Bezzecchi n'a pu remonter que jusqu'en 13e position.

"J'ai eu un problème au deuxième virage", a expliqué le #72. "Mon départ a été bon mais au deuxième virage, le pilote devant moi a freiné un peu, je ne m'y attendais pas, j'ai dû relever un peu la moto et j'ai été percuté par Álex [Márquez]. Évidemment, dans le paquet, c'est quelque chose qui peut arriver, je ne veux pas critiquer Álex, j'ai juste vu qu'il m'avait percuté."

"C'était une situation bizarre, on s'est tous les deux retrouvés à l'arrière du groupe, j'étais le tout dernier donc j'ai essayé de remonter. J'ai au moins pu revenir sur le groupe devant moi, avec Bastianini et Miller, ils étaient proches. Je n'ai pas eu de soucis avec [le pneu] arrière, j'ai juste cassé l'aileron sur le côté gauche donc la moto partait sur la droite à tous les freinages. J'avais un peu de mal à m'arrêter mais à part ça, le rythme n'était pas mauvais."

Marco Bezzecchi, VR46 Racing Team

Marco Bezzecchi

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Dimanche, il a connu une course similaire à celle de son coéquipier en glissant à la 13e place au départ, avant une lente mais sure remontée jusqu'à la huitième position. Bezzecchi est pour le moment loin du niveau d'il y a un an, quand il était souvent un prétendant à la victoire, mais il s'adapte peu à peu à la Ducati version 2023, qui lui a posé des soucis en début de saison.

"C'est dur de se satisfaire d'une huitième place mais on a progressé ce week-end, donc il faut se satisfaire de ça. On ne peut pas prétendre à être immédiatement devant avec notre niveau actuel, mais je progresse dans de nombreux aspects du pilotage donc pour moi, il y eu beaucoup de positif ce week-end. Pas le résultat que je voulais, évidemment, mais c'est un début."

Bezzecchi espère parfaire son adaptation à sa nouvelle moto au GP d'Espagne et surtout lors du test organisé au lendemain de la course : "Le test sera vraiment important pour moi. L'an dernier, lors du test je n'avais rien à essayer, je n'ai fait que des départs. Cette année, je pense que je vais essayer beaucoup de choses. Ce sera très important. Le week-end de course permettra de faire des progrès, d'améliorer les sensations sur la moto aussi donc Jerez sera important."

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Petrucci "heureux" d'être en vie après sa lourde chute
Article suivant En difficulté, Rins a payé une "grosse erreur" dans ses réglages à Austin

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France