Le team VR46 prêt à recruter un pilote hors de l'Academy en 2025

L'équipe VR46 MotoGP se dit "ouverte" au recrutement d'un top pilote en 2025 et à ne pas se contenter d'y encadrer les talents issus de la VR46 Riders Academy, d'autant que les réserves s'y amenuisent.

Marco Bezzecchi, VR46 Racing Team

Voilà près d'une décennie que l'équipe que possède Valentino Rossi est présente en Grand Prix, arrivée en Moto3 en 2014, puis passée en Moto2 trois ans plus tard. Depuis la saison dernière, la formation a quitté les deux petites catégories pour prendre deux places sur la grille MotoGP, occupées par Luca Marini et Marco Bezzecchi.

Malgré une offre de Pramac pour piloter une moto d'usine l'année prochaine, Bezzecchi a choisi de rester avec VR46 en 2024, tandis que son coéquipier a également été prolongé. Néanmoins, Alessio "Uccio" Salucci, directeur de l'équipe, espère que son "travail" avec celui qui occupe actuellement la troisième place du championnat prendra fin en 2025 et que celui-ci rejoindra une équipe officielle.

Interrogé pour savoir si le fait de ne prolonger que Bezzecchi que pour un an faisait partie d'un plan visant à s'assurer qu'il obtiendrait une place dans une équipe d'usine en 2025, le responsable a déclaré à Motorsport.com : "Je ne voulais pas d'une [année] avec une autre [en option]. Certains au sein de l'équipe m'ont poussé dans ce sens, mais je ne le voulais pas. J'ai dit [que je voulais] juste un an parce que j'espère qu'à la fin de l'année prochaine, Bezzecchi ira dans [une] équipe d'usine, et j'espère [que ce sera] l'usine Ducati."

"À la fin de l'année prochaine, tous les contrats d'usine prendront fin, et peut-être qu'il aura beaucoup d'options. J'espère qu'il continuera avec Ducati, parce que selon moi, c'est la bonne moto pour lui. Mais mon travail avec Marco, je l'espère, s'arrêtera à la fin de l'année prochaine."

À l'heure d'envisager une suite et d'identifier un successeur à Marco Bezzecchi, le team VR46 n'ira pas forcément puiser à nouveau dans le groupe de pilotes formés à Tavullia. Lorsque nous lui avons demandé s'il était ouvert à l'idée de recruter un pilote extérieur, Uccio Salucci a en effet répondu par l'affirmative.

"Nous sommes ouverts, car nous n'avons pas de pilotes de l'Academy [prêts pour le MotoGP]", a-t-il fait remarquer. "Nous avons Celestino Vietti, et l'Academy compte quelques nouveaux pilotes, mais ils sont très jeunes. En ce moment, l'Academy s'efforce de trouver de jeunes pilotes italiens et nous sommes sur le point d'ouvrir nos portes à deux pilotes. Mais ils sont très jeunes, autour de 13 ou 14 ans. Ils ne sont donc même pas prêts pour le Moto3. Nous devons travailler avec eux pendant quelques années. Il est donc certain que nous devons ouvrir nos portes à d'autres pilotes en tant qu'équipe MotoGP."

Les premiers pilotes de la VR46 Riders Academy à avoir rejoint la catégorie MotoGP ont déjà pris le statut de pilotes d'usine : Pecco Bagnaia chez Ducati et Franco Morbidelli, aujourd'hui chez Yamaha. Ce dernier, qui avait ouvert la voie en intégrant la catégorie reine après son titre en Moto2, est pressenti chez Pramac la saison prochaine.

Uccio Salucci espère voir Marco Bezzecchi prendre son envol vers une équipe officielle à la fin de la saison prochaine.

Uccio Salucci espère voir Marco Bezzecchi prendre son envol vers une équipe officielle à la fin de la saison prochaine.

L'équipe VR46 sera toujours liée à Ducati en 2024, cependant des rumeurs ont fait état d'un possible passage à Yamaha pour la saison suivante. Aujourd'hui, Uccio Salucci affirme que le team italien n'est pas marié à Ducati, mais que le constructeur de Borgo Panigale a néanmoins sa préférence à l'heure actuelle lorsqu'il envisage la suite.

"Il est certain que ma préférence, à l'heure actuelle, est de rester avec Ducati", a affirmé le directeur de l'équipe. "Mais le seul avantage d'une équipe indépendante est qu'il est possible de décider de la moto. C'est un gros avantage. Si Yamaha, Aprilia et KTM veulent venir avec nous, et que la moto est bonne, il est certain que nous serons toujours ouverts à l'idée de prendre une décision. Aujourd'hui, la priorité est de rester avec Ducati, mais dans ce milieu on ne sait jamais."

Le team VR46 n'alignera pas de moto officielle la saison prochaine, la spec 2024 étant réservée à l'équipe d'usine et à Pramac Racing. Uccio Salucci explique que cela est dû au fait que Ducati n'a pas assez de temps pour en concevoir une cinquième, étant donné que le contrat de Bezzecchi n'a été signé que fin août.

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent Aleix Espargaró pense pouvoir viser la 4e place du championnat
Article suivant Rins va manquer l'Inde et le Japon, Bradl le remplacera

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France