Warm-up - Maverick Viñales reprend son bien

Après la chaleur du vendredi, la pluie du samedi, place à la fraîcheur du dimanche. De nouvelles conditions climatiques qui n'ont en rien perturbé Maverick Viñales, auteur du meilleur temps.

Vingt minutes. C’est le temps qu’il reste aux concurrents du MotoGP pour trouver les réglages adéquats dans ce warm-up dominical, dernière séance de roulage avant le départ de la course. Un warm-up qui revêt un intérêt capital, après un samedi perturbé par la pluie.

C’est en effet dans cette séance que les pilotes vont pouvoir évaluer la tenue des diverses gommes : les tendres, très performants mais peu endurants, à l’inverse des durs, ainsi que des medium, solution la moins risquée, mais potentiellement la moins payante.

Dès le début du décompte, les motos s’élancent, chaussées pour la majorité de pneu medium. L’auteur de la pole position, Marc Márquez se distingue par deux gommes dures ; celles-ci sont plus lentes à monter en température, mais délivrent ensuite un grip constant. Cette option est payante, puisqu’il réalise le troisième meilleur temps à mi-séance !

Plusieurs pilotes cherchent, puis trouvent la limite d’adhérence. Le détonnant Karel Abraham maîtrise tant bien que mal les ruades de sa Ducati privée, avant d’en perdre définitivement le contrôle à vitesse moyenne. Le Tchèque n’a pas épargné ses mécaniciens : le carénage est partiellement déchiré, ce qui leur donnera du travail à la pause déjeuner. L’Australien Jack Miller envoie valser sa Honda dans le bac à graviers, sans trop de dégâts.

Les Ducati officielles toujours en difficulté

À mi-séance, les pilotes bifurquent vers la voie des stands. Certains s’exercent au changement de moto en cas d’averse inopinée en course, d’autres changent leurs gommes. Parmi ces derniers, Scott Redding, Cal Crutchlow, Johann Zarco ou bien Danilo Petrucci portent leur préférence sur le pneu arrière dur. Même si la piste reste fraîche, ce choix n’est pas aussi incongru qu’il pourrait sembler, si l’on en juge par le troisième meilleur temps de Crutchlow en 1'39"802 !

Pour l’obtention du meilleur chrono global, il suffit de se tourner vers le clan Yamaha. Les nombreux fans de Valentino Rossi seront déçus ; non, ce n’est pas l’Italien qui réalise la meilleure marque (il n’est que 12e), mais son jeune équipier Maverick Viñales ! L’Espagnol, qui a été le premier à passer sous la barre des 1’40, a enfoncé le clou avec un temps de 1'39"620, soit un dixième de moins que Marc Márquez.

À signaler l’inquiétude qui règne chez Ducati, puisque l’on assiste à un tir groupé de Jorge Lorenzo et d’Andrea Dovizioso… en 15e et 16e places ! Pour l’écurie officielle, les quelques heures avant la course seront mises à profit pour inverser une tendance mal embarquée.

MotoGP - Argentine - Résultats du warm-up

PosPiloteMotoÉcart
1 spain Maverick Viñales  Yamaha YZR-M1 1'39.620 
2 spain Marc Márquez  Honda RC213V 0.115
3 united_kingdom Cal Crutchlow  Honda RC213V 0.182
4 spain Álvaro Bautista  Ducati GP16 0.248
5 united_kingdom Scott Redding  Ducati GP16 0.344
6 italy Andrea Iannone  Suzuki GSX-RR 0.369
7 spain Aleix Espargaró  Aprilia RS-GP 0.528
8 spain Dani Pedrosa  Honda RC213V 0.546
9 germany Jonas Folger  Yamaha YZR-M1 0.582
10 italy Danilo Petrucci  Ducati GP17 0.668
11 france Johann Zarco  Yamaha YZR-M1 0.688
12 italy Valentino Rossi  Yamaha YZR-M1 0.745
13 spain Héctor Barberá  Ducati GP16 0.766
14 france Loris Baz  Ducati GP15 0.892
15 spain Jorge Lorenzo  Ducati GP17 0.927
16 italy Andrea Dovizioso  Ducati GP17 0.941
17 australia Jack Miller  Honda RC213V 1.000
18 spain Álex Rins  Suzuki GSX-RR 1.047
19 spain Pol Espargaró  KTM RC16 1.810
20 spain Tito Rabat  Honda RC213V 1.814
21 united_kingdom Sam Lowes  Aprilia RS-GP 1.824
22 czech_republic Karel Abraham  Ducati GP15 2.106
23 united_kingdom Bradley Smith  KTM RC16 2.308
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries MotoGP
Événement GP d'Argentine
Circuit Autodromo Termas de Rio Hondo
Type d'article Résumé d'essais