Week-end galère en Aragón pour un Siméon en difficulté

partages
commentaires
Week-end galère en Aragón pour un Siméon en difficulté
Par : Willy Zinck
25 sept. 2018 à 08:45

Le pilote belge n'a pas réussi à exploiter tout le potentiel de sa Ducati GP17 en Espagne, la faute à un problème mécanique et à une séance de qualifications ratée, qui ont compromis le reste de son Grand Prix.

Xavier Simeon, Avintia Racing, Torres
Xavier Simeon, Avintia Racing
Xavier Simeon, Avintia Racing
Xavier Simeon, Avintia Racing
Xavier Simeon, Avintia Racing
Xavier Simeon, Avintia Racing
Xavier Simeon, Avintia Racing, Torres

Après un premier coup d'essai sur la GP17 de son coéquipier blessé Tito Rabat, il y a deux semaines sur le circuit de Misano, Xavier Siméon a pu continuer à emmagasiner de l'expérience au guidon de cette version de la Desmosedici le week-end dernier en Aragón. Notamment en course, chose qu'il n'avait pas vraiment pu faire sur la côte adriatique en raison d'une chute le dimanche. Cette fois-ci, le Belge a tenu bon, terminant à la 19e place devant son nouveau coéquipier pour l'occasion, Jordi Torres.

En images :

Le week-end a néanmoins été difficile pour le pilote Avintia, qui a dû faire face à un problème technique dès le vendredi, un événement qui l'a bridé dans la recherche des bons réglages. Celui-ci a alors pensé pouvoir remonter la pente lors des qualifications, mais un mauvais timing au moment de son tour lancé en Q1 a compromis ses chances de faire mieux que 22e sur la grille.

"Honnêtement, je suis déçu car nous avons monté le dernier pneu arrière en qualifications, et je me suis retrouvé dans beaucoup de trafic et je n'ai pas pu obtenir le résultat que j'espérais", déclarait-il ainsi samedi après-midi. "Je suis en colère, car j'attendais une bien meilleure amélioration avec le pneu arrière neuf, et je me suis senti à l'aise avec la moto, donc c'est vraiment dommage."

Faible écart avec Torres

Les choses ne se sont guère améliorées par la suite pour Siméon, qui a peiné à prendre nettement le dessus sur Torres, l'Espagnol qui n'a terminé qu'à une grosse demi-seconde de lui en fin de course au guidon de la GP16 qu'il découvrait. "J'ai vraiment pensé que je pouvais finir plus haut au classement", se défend-il. "Mais nous avons eu beaucoup de problèmes de traction sur l'ensemble du week-end. En course, les derniers tours ont été très difficiles. Même si la moto tourne très bien, je n'ai pas pu appliquer la pleine puissance au moment d'ouvrir les gaz."

Rabat toujours incertain pour la prochaine manche du championnat en Thaïlande, qui marquera le coup d'envoi de la tournée outre-mer, Siméon pourrait néanmoins se voir offrir une nouvelle chance de bien faire au guidon de la GP17. "La seule chose positive, c'est l'expérience en plus avec cette moto", juge le Belge au moment de faire le bilan du Grand Prix d'Aragón. "À présent nous devons nous concentrer sur la prochaine course en Thaïlande, où j'espère faire un nouveau pas en avant."

Prochain article MotoGP
Márquez : Penser que le titre est acquis serait une erreur

Article précédent

Márquez : Penser que le titre est acquis serait une erreur

Article suivant

GP d'Aragón : le point sur les duels entre coéquipiers

GP d'Aragón : le point sur les duels entre coéquipiers
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Aragón
Catégorie Course
Lieu Motorland Aragon
Pilotes Xavier Siméon
Équipes Avintia Racing
Auteur Willy Zinck
Type d'article Réactions