Anthony West arrête sa carrière et s'en prend à la FIM

Le pilote australien Anthony West a annoncé vouloir arrêter sa carrière et s'en est pris violemment à la Fédération Internationale de Motocyclisme sur Facebook.

Anthony West arrête sa carrière et s'en prend à la FIM
Charger le lecteur audio

C'est dans un message posté sur sa page Facebook qu'Anthony West a annoncé sa décision, expliquant qu'on ne le "reverrait jamais plus sur une moto dans [sa] vie". Le pilote australien, passé par l'équipe officielle Kawasaki en MotoGP, était sous le coup d'une suspension de licence FIM depuis 2018.

Lire aussi :

La Fédération Internationale avait à l'époque expliqué avoir trouvé "un résultat d'analyse anormal d'une substance non spécifiée en vertu de la section 6 (Stimulants) de la liste des produits interdits de la FIM" dans un échantillon d'urine de West. C'était la deuxième fois que l'Australien était pris par la patrouille, après un test positif en 2012, alors qu'il évoluait en Moto2. Cette année-là, il avait été contrôlé positif au méthylhexanéamine, un composant utilisé dans beaucoup de sprays nasaux. Dans les deux cas, West a démenti toute triche.

Dans son post Facebook, Anthony West explique que la FIM aurait poussé Kawasaki Brésil à se séparer de son pilote, et il indique que la fédération a "détruit [sa] vie plusieurs fois, [le] poussant à la dépression au point de préférer être mort".

En 19 saisons en championnat du monde, Anthony West a remporté deux courses, à chaque fois en catégorie intermédiaire, que ce soit la 250cc ou le Moto2, et à chaque fois à Assen, aux Pays-Bas.

 

partages
commentaires

Quartararo : L'adaptation au MotoGP ? "Sans doute pas facile"

Pas jaloux, Aleix Espargaró salue les avancées de son frère Pol