Yamaha - "Ambiance pesante" et déception face à Jorge Lorenzo

Si le Grand Prix de Malaisie a directement opposé Valentino Rossi à Marc Márquez, Jorge Lorenzo est également protagoniste de l'affaire et pourrait en subir les conséquences les plus lourdes.

Depuis le début de cette polémique, le pilote majorquin a passablement agacé son équipe. D'abord en tenant des propos très lourds lors de la conférence de presse organisée à l'arrivée de la course de Sepang - conférence à laquelle ne participaient pas les principaux intéressés, Rossi et Márquez.

Lorenzo n'a pas mâché ses mots en affirmant que la manœuvre de son coéquipier aurait été plus durement punie s'il s'était agi d'un autre pilote et qu'il avait de toute façon perdu tout respect pour Rossi.

Quelques jours plus tard, alors que Valentino Rossi faisait appel auprès du Tribunal Arbitral du Sport, Jorge Lorenzo déposait lui-même une requête afin de se faire accorder un droit "d'intervention" dans le dossier en tant que partie concernée par l'affaire et ses répercutions. Une demande rejetée par le TAS, mais surtout une démarche dont Yamaha n'était pas au courant.

"Nous ne nous attendions pas à l'intervention de Jorge auprès du TAS. Il aurait dû nous en avertir, comme l'a fait Rossi. C'était son droit, mais ça nous a contrariés, nous n'avons pas compris les raisons de sa demande," a affirmé Massimo Meregalli, Directeur de l'équipe, à la chaîne Sky Italia. "L'ambiance est pesante," admet-il par ailleurs.

Lorenzo a beau avoir lancé un appel au calme dans une vidéo publiée sur ses réseaux sociaux dès le lendemain du Grand Prix de Malaisie, ou encore démenti officiellement l'hypothèse d'un complot le liant à Márquez, le mal semble fait. Sous contrat avec Yamaha pour la saison à venir - au même titre que Rossi - l'Espagnol parait aujourd'hui plus isolé que jamais au sein de son équipe. Au-delà même des micro-événements qui ont rythmé la dernière dizaine de jours, les tensions sont telles entre les deux pilotes qu'il parait inenvisageable que la saison 2016 soit abordée sans réorganisation profonde.

Le sujet sera sur toutes les lèvres durant ce Grand Prix de Valence, néanmoins Massimo Meregalli - qui assure que le box ne sera pas séparé en deux cette semaine - souhaite tempérer les attentes : "Ce n'est pas le moment de parler du futur de Jorge. Le futur pour l'instant c'est dimanche."

La fête est gâchée

Une chose est certaine, l'ambiance qui règne à Valence pour ce dernier rendez-vous de la saison est particulièrement lourde. Chez Yamaha, on a tout bonnement annulé les festivités prévues pour le triple titre Constructeurs, Teams et Pilotes.

Ce fut d'abord le cas de la fête prévue par Movistar, sponsor principal de l'équipe, puis c'est la soirée Yamaha All Star prévue samedi qui est passée à la trappe. Lin Jarvis, Directeur Exécutif de Yamaha Motor Racing, en explique ainsi la raison dans un courrier : "Yamaha souhaite concentrer tous ses efforts afin d'apporter un soutien complet à Valentino Rossi et Jorge Lorenzo à l'heure où ils se battent l'un contre l'autre lors de la dernière course de la saison 2015 pour déterminer qui finira par être sacré Champion MotoGP 2015."

Lin Jarvis précise : "Nous espérons que le Grand Prix de Valence donnera l'opportunité au Championnat du Monde MotoGP de la FIM de vivre un merveilleux week-end de sport de haut niveau, en mettant en scène la compétition moto sous son meilleur jour." Mais rien n'est moins sûr…

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries MotoGP
Pilotes Jorge Lorenzo
Équipes Yamaha Factory Racing
Type d'article Actualités
Tags contrat, polémique, sepang clash