MotoGP
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Yamaha confirme la cause de ses casses de moteurs

partages
commentaires
Yamaha confirme la cause de ses casses de moteurs
Par :
2 juin 2016 à 15:03

Après que ses deux pilotes officiels ont connu une avarie de moteur le dimanche du Grand Prix d'Italie, Yamaha a communiqué ce jeudi les conclusions de ses analyses.

Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing, Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing, Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing, Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing, Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing, Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing, Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing, Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing, Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing, Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing, Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing

Les moteurs de Jorge Lorenzo (stoppé au warm-up) et de Valentino Rossi (contraint à l'abandon en course) ont été analysés dans les ateliers de Yamaha Motor Co. Le résultat de cette étude a été communiqué par Kouji Tsuya, directeur du projet, qui confirme que les blocs se sont trouvés en surrégime sur une bosse en bout de ligne droite, comme évoqué par Motorsport.com la semaine dernière.

"Les avaries ont été causées par un problème électronique lié au limiteur de régime, qui a fini par engendrer des dégâts sur les valves et les pistons", explique l'ingénieur. "La cause est la même pour le moteur de Jorge et celui de Valentino. Pour être clair, il n'y pas eu de casse d'une pièce du moteur ou de casse structurelle, c'était purement un problème de contrôle électronique."

"Le problème de Valentino a été causé par un surrégime accidentel à l'accélération, qui est survenu sur une bosse en bout de ligne droite, avec l'accélérateur à fond", poursuit Kouji Tsuya. "Cela n'était en aucun cas lié à l'erreur commise par Valentino à San Donato au tour précédent."

Aucune cause structurelle

Yamaha se défend par ailleurs d'avoir utilisé une cartographie particulière pour le Grand Prix d'Italie. Quant au fait de n'avoir identifié aucune cause structurelle à ce double incident, cela rassure le constructeur sur la viabilité des moteurs qui seront scellés sur le reste de la saison.

"Nous avons désormais retiré les deux moteurs de l'allocation de la saison", poursuit Tsuya. "Nous avons une solide histoire en matière de fiabilité de moteurs et cet incident n'y change rien. Les moteurs n'avaient pas de problèmes, mais nous n'avions pas connaissance du comportement différent du logiciel ECU standardisé, qui a fait fonctionner le limiteur de régime d'une façon différente en comparaison de l'année dernière. Nous l'avons réglé en utilisant les données de l'année dernière exactement de la même façon que nous l'avions fait alors, sans savoir que le software fonctionnait différemment."

Enfin, au reproche émis par certains de ne pas avoir pris de mesure préventive sur le bloc de Valentino Rossi après le premier incident du warm-up, Kouji Tsuya souligne : "Le moteur de Valentino était le plus frais des trois qui avaient été scellés jusqu'à présent, par conséquent il n'y avait aucune raison d'envisager de le remplacer après l'avarie du moteur de Jorge au warm-up. De plus, nous n'avons pas été en mesure d'identifier le problème électronique sur le moteur de Jorge en si peu de temps."

"Le Mugello est l'un des circuits les plus critiques parce que l'on y passe sur une bosse en ligne droite, avec l'accélérateur à fond, et le régime moteur grimpe. Nous avons tiré des leçons de cet incident et nous avons déjà modifié les réglages du limiteur de régime, tout ira bien en Catalogne. Par mesure de précaution, les autres moteurs utilisés par Valentino et Jorge au Mugello ne seront utilisés qu'en séances d'essais, jusqu'à ce qu'ils aient fini leur cycle de vie."

Article suivant
Márquez et Honda, "une relation très forte"

Article précédent

Márquez et Honda, "une relation très forte"

Article suivant

Officiel - Pol Espargaró rejoint KTM pour deux ans

Officiel - Pol Espargaró rejoint KTM pour deux ans
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Italie
Catégorie Course
Lieu Mugello
Pilotes Valentino Rossi Boutique , Jorge Lorenzo Boutique
Équipes Yamaha Factory Racing
Auteur Léna Buffa