Yamaha a "investi toutes ses ressources" dans la M1

Les essais de Sepang, qui débutent ce vendredi, sont l'occasion pour Yamaha de continuer un développement soutenu sur la YZR-M1.

Yamaha a "investi toutes ses ressources" dans la M1

Ce vendredi à Sepang débutent les premiers essais MotoGP de l'année 2020, avec trois jours disponibles pour les pilotes en piste. L'occasion pour les différents constructeurs de débuter le travail de validation de leurs solutions techniques pour la saison à venir. Pour Yamaha, ces tests sont d'une importance capitale, l'écurie d'Iwata devant continuer sur la trajectoire ascendante vue en deuxième moitié de saison 2019.

Afin d'y parvenir, les ingénieurs ont redoublé d'efforts tout au long de la pause hivernale, qui n'avait donc de pause que le nom : "Les gens parlent parfois de pause hivernale, mais nous n'avons pas vu de pause hivernale cette année, que ce soit au Japon ou en Europe. Nous avons été extrêmement occupés, y compris nos pilotes, immédiatement après la dernière course, avec les essais de Valence suivis par ceux de Jerez. Ces deux tests ont été très importants pour nous afin de décider la direction à prendre en 2020. Nous avons déjà très bien progressé l'année dernière, particulièrement pendant la seconde partie de la saison. Yamaha est clairement revenu sur de bons rails et nous avons trouvé notre chemin", a expliqué Lin Jarvis, le directeur de l'équipe MotoGP de Yamaha.

Lire aussi :

Parmi les axes de travail principaux de Yamaha se situe évidemment la puissance du moteur, véritable talon d'Achille de la machine japonaise l'an dernier. Les YZR-M1 rendaient effectivement plusieurs km/h aux motos les plus rapides, et un nouveau moteur a déjà pu être testé en cours de saison 2019, puis validé lors des deux dernières séances, à Valence et Jerez. Mais les essais de Sepang permettront une nouvelle fois aux ingénieurs de Yamaha d'offrir plusieurs nouveautés aux pilotes.

"Nous savons que nous avons des déficits dans certains domaines, et nous avons donc besoin de plus. Durant ces deux tests, nous avons confirmé le prototype de moteur pour 2020 que les ingénieurs japonais de Yamaha ont conçu. Il était très important pendant ces deux tests de confirmer quelle direction nous allions prendre. C'était une décision claire, prise par les deux pilotes, et nous sommes allés de l'avant. Les ingénieurs japonais, bien sûr, ont dû le développer et investir beaucoup de temps, d'énergie et d'efforts pour prendre des décisions quant à une version qui va un cran plus loin. Ce que vous allez voir ici pendant les trois prochains jours sera le résultat de leur travail pendant l'hiver. Ils ont donc été extrêmement occupés."

Du côté de Takahiro Sumi, leader de projet de la YZR-M1, on a voulu souligner l'implication totale du constructeur japonais, qui n'a pas hésité à mettre les moyens pour permettre à l'écurie d'usine de la marque de retrouver durablement les avant-postes : "L'entreprise conçoit et développe des motos. Notre M1 est l'une d'elles et nous avons beaucoup de types d'ingénieurs, des designers et des simulations sur ordinateur pour des questions d'aérodynamique et de combustion moteur, et nous avons donc pu demander à être soutenus sur tous les plans. Et dans la conception aussi, nous avons investi toutes nos ressources dans notre projet. Nous apprécions la coopération de toute l'équipe Yamaha."

Impossible de savoir précisément quelles pièces les pilotes Yamaha auront l'occasion de tester ce week-end, mais lors de sa conférence de presse, Maverick Viñales a annoncé que les ingénieurs japonais travaillent sur un système de "holeshot device", similaire à celui de Ducati... L'Espagnol espère en disposer dès le Grand Prix du Qatar, mais rien n'est moins sûr !

partages
commentaires
Photos - Les Yamaha officielles et leurs pilotes en MotoGP

Article précédent

Photos - Les Yamaha officielles et leurs pilotes en MotoGP

Article suivant

Test Sepang, J1 - Les pilotes Petronas lancent les hostilités

Test Sepang, J1 - Les pilotes Petronas lancent les hostilités
Charger les commentaires
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021
Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi Prime

Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi

En sa qualité de patron d'équipe, Valentino Rossi va entrer de façon imminente dans une nouvelle ère dans sa carrière, et celle-ci aura une influence considérable sur un certain nombre de pilotes et d'équipes du championnat. Mais c'est précisément chez Yamaha que se fera sentir l'un des plus gros impacts car la marque joue un rôle central dans cet épisode et pourrait en conséquence perdre ses liens avec le Docteur.

MotoGP
23 juin 2021
Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité ! Prime

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité !

Prendre le sillage d'un rival pour gagner en performance... ou être celui qui est accroché et donne, de son plein gré ou non, un avantage à un concurrent. Le sujet n'a pas pas fini de faire parler, mais crée en tout cas des dynamiques intéressantes entre les pilotes du plateau MotoGP.

MotoGP
10 juin 2021
Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ? Prime

Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ?

Aveu d'échec mais coup de pouce possiblement bienvenu : l'éligibilité à des concessions en MotoGP peut être vue de plusieurs manières, comme en témoignent les réactions de Marc Márquez et Pol Espargaró à cette évocation...

MotoGP
6 juin 2021
Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre" Prime

Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre"

Toujours aussi passionné, mais aussi ancré dans la réalité, l'ancien pilote Lucio Cecchinello partage avec nous son regard sur les effets de la crise actuelle en MotoGP et la manière dont le championnat devrait selon lui évoluer.

MotoGP
28 mai 2021
Hervé Poncharal, taille patron Prime

Hervé Poncharal, taille patron

Patron du team Tech3 et président de l'IRTA, Hervé Poncharal est une figure incontournable du MotoGP. Aussi impliqué dans le sauvetage du championnat face à la crise sanitaire que touché par l'évolution de la planète, le Français a partagé avec nous son regard sur le monde.

MotoGP
26 mai 2021