Yamaha n'avait "aucun doute" sur la vitesse de Viñales

Pour ses débuts avec Yamaha, Maverick Viñales a frappé les esprits en dominant chacune des deux journées d'essais de Valence, de quoi provoquer l'admiration de sa nouvelle équipe.

Après avoir conclu dimanche sa deuxième saison en MotoGP, celle qui lui a rapporté ses premiers podiums et même sa première victoire, Maverick Viñales n'a eu qu'un jour de transition pour se préparer à l'échéance suivante : intégrer le stand Yamaha, à quelques mètres de Valentino Rossi, et enfourcher la moto qui venait de dominer le week-end de course aux mains d'un Jorge Lorenzo triplement titré avec cette équipe. Voilà pour le décor, et il avait de quoi impressionner !

Cette première était avant tout destinée à lui faire découvrir la moto et prendre ses marques. Il faut croire qu'il s'est vite acclimaté, car il s'est immédiatement immiscé parmi les pilotes les plus rapides et c'est lui qui occupait la tête du classement à la fermeture de la piste…

"Nous n'avions aucun doute, mais il n'a pas dormi de la nuit parce qu'il était nerveux. Nous avons été très impressionnés par sa première journée", commentait Massimo Meregalli, directeur de l'équipe, auprès du site officiel du championnat.

"Nous avons décidé de lui donner une moto qui soit complètement comme celle de l'année, plus ou moins comme l'utilisait Jorge, puis nous avons réalisé certains changements. Il a une très grande sensibilité aux changements et c'est très bien. Même si nous n'avons pas changé beaucoup de choses, ce que nous avons changé, il l'a senti. C'est très important. Il était aussi assez sûr de lui quand il jugeait les pièces."

À son retour en piste, mercredi, Viñales a d'emblée retrouvé le premier groupe, puis il n'a eu de cesse de confirmer son rythme tout au long de la journée. Très efficace dans l'après-midi en particulier, il a travaillé à l'amélioration de ses réglages et a fini par se réapproprier la première place. Cette fois, il s'est détaché plus nettement de ses rivaux, étant le seul à tourner en 1'29, grâce à un gain d'une seconde d'un jour à l'autre.

"Le stress initial de Maverick s'est désormais envolé et il est déjà très fort. C'est incroyable de le voir boucler un tour en 1'29 après une transition aussi courte et nous sommes également très impressionnés par la précision de son feedback, alors qu'il a si peu de kilomètres au compteur avec cette moto", s'enthousiasme Massimo Meregalli.

"Un prétendant au titre" selon Rossi

De l'autre côté du stand, Valentino Rossi ne pouvait que constater ce qu'il pressentait de longue date : Jorge Lorenzo a beau avoir pris un autre chemin, il va encore devoir composer avec un coéquipier ultra performant !

"Viñales a été très compétitif. C'était déjà le cas mardi, mais surtout mercredi. Il a réussi à tourner en 1'29. Il sera donc assurément un prétendant au titre", prévient l'Italien. "Il est certain que Lorenzo est très compétitif. Viñales est un pilote différent, il a ses points faibles et ses points fort. Quoi qu'il en soit, c'est un pilote tout à fait prêt. Il a de l'expérience, il connaît les pistes et il s'est tout suite très bien senti avec la moto."

Les deux pilotes Yamaha seront à nouveau réunis la semaine prochaine pour des essais à Sepang. Cette fois, l'Espagnol devrait à son tour tester la version 2017 de la moto.

 

T-shirt Yamaha - Valentino Rossi 2016
T-shirt Yamaha - Valentino Rossi 2016
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries MotoGP
Événement Essais de novembre à Valence
Sous-évènement Mercredi
Circuit Valencia
Pilotes Valentino Rossi , Maverick Viñales
Équipes Yamaha Factory Racing
Type d'article Réactions
Tags massimo meregalli