Les Yamaha officielles en difficulté, Viñales "perdu"

Les pilotes officiels Yamaha ont connu une rude première journée au Red Bull Ring, alors même que des orages limitent le temps de piste ce week-end.

Les Yamaha officielles en difficulté, Viñales "perdu"

Les pilotes officiels Yamaha se trouvent tous deux en dehors du top 10 à l'issue de la première journée d'essais du Grand Prix d'Autriche, "une demi-journée" comme l'a rappelé Valentino Rossi puisque la seconde séance a été très fortement limitée par l'arrivée de la pluie.

Dans un classement, il est vrai, très compact, Maverick Viñales occupe la 11e place à seulement 26 millièmes du top 10 mais 0"586 du leader, et Rossi est quant à lui 13e, un dixième plus loin. Mais alors que les GSX-RR notamment ont créé la surprise, les M1 ont eu bien du mal à se montrer aux places qui comptent au cours de ces premiers essais, la plus rapide d'entre elle étant finalement cinquième, derrière un quarté de tête formé par KTM, Ducati, Honda et Suzuki.

Viñales admet même se sentir "un peu perdu" après cette première journée, ne parvenant pas à expliquer une méforme qui le suit désormais depuis Brno. Lui qui a plusieurs fois manqué ses freinages et a eu deux tours annulés en EL1, il admet ne pas avoir eu "un feeling incroyable avec l’avant", mais aussi ressenti "un très mauvais feeling à l’arrière" de sa machine.

Lire aussi :

Mais alors cette journée s’inscrit dans la continuité d'une 14e place étonnante à Brno, il avoue ne pas comprendre où est passée la compétitivité qu'il affichait à Jerez et qui l'avait mené deux fois sur la deuxième marche du podium. "Nous devons comprendre pourquoi nous avons de telles différences de performance entre Jerez, Brno et ici", commente-t-il. "C’est étrange car c’est très différent de ce que nous avions à Jerez. Nous travaillons pour essayer de faire progresser la moto et comprendre où nous en sommes."

"Je ne veux pas pointer les pneus car nous avons tous les mêmes, et nos rivaux sont très rapides, surtout KTM et Ducati", poursuit-il, déplorant un manque de grip lorsque la moto est inclinée. "On doit comprendre comment faire fonctionner les pneus, on doit travailler avec Michelin et développer la moto, et on doit le faire vite car nous sommes un peu perdus. C’est comme parfois les années précédentes : la moto n’a pas de rythme, quoi que vous fassiez. On doit comprendre et apprendre du passé, essayer d’être rapides, faire au mieux et changer les réglages."

Après cette première journée, Vinales semble déjà résigné, espérant que Yamaha pourra identifier le problème ce week-end pour tenter de le régler en vue du second Grand Prix sur place, la semaine prochaine. "Je pense que ce sera frustrant si nous ne parvenons pas à régler les problèmes durant ces deux week-ends. Nous avons deux week-ends pour régler le problème, et surtout apprendre pour les années suivantes, car ça peut arriver n’importe quand. Pour moi, ce sera crucial d’améliorer le feeling ce week-end pour régler le problème."

Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing

Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Moins radical que son coéquipier ce soir, Valentino Rossi concède toutefois que la journée s'est mal passée : "Ce matin, les essais ont été un peu difficiles et je suis en dehors du top 10. On a beaucoup de travail, parce qu'il faut qu'on progresse au freinage. Cette piste est très particulière : la moyenne au tour est très élevée et il y a beaucoup de freinages qui se font en étant droits, il faut donc travailler sur les réglages."

"Les quatre Yamaha sont proches, mais ça semble être très difficile car tout le monde est très rapide. Il est vrai aussi que c'est très serré entre de nombreux pilotes. Dovi, Pol Espargaró et les deux Suzuki ont semblé très forts aujourd'hui. Par rapport aux autres on est dans le coup, mais c'est très équilibré", ajoute le pilote italien.

Lire aussi :

Un moteur qui inquiète

Parmi les pilotes du clan Yamaha, Valentino Rossi est le seul à ne pas avoir reculé aujourd'hui devant le sujet qui fâche, celui du moteur de la M1. Alors que Motorsport.com révélait aujourd'hui que le constructeur avait demandé l'accord d'intervenir sur un problème identifié dans le moteur, il assure ne pas être au courant de ce point prévis : "Je ne sais rien. J'essaye de me concentrer sur moi, mon travail, ce qu'on doit faire comme réglages sur la moto. Le reste, je ne sais pas."

Il apparaît également que les régimes ont été abaissés afin d'éviter tout nouveau problème, trois alertes sérieuses ayant déjà frappé les pilotes à Jerez. Et Rossi est ici moins mutique que ses collègues. "Un peu, oui", répond Rossi lorsqu'il lui est demandé si les tours ont été baissés. "Mais la vitesse de pointe est un point faible pour nous", poursuit-il, "et cette piste est depuis longtemps difficile pour nous, car toutes les lignes droites sont très longues. Sur la feuille des vitesses, on est très bas ! Notre moto a d'autres points forts, mais on souffre en vitesse de pointe." La première Yamaha est en effet 12e au classement des V-max du jour, à 7,1 km/h de la référence.

Avec Emmanuel Touzot

partages
commentaires
Quartararo aimerait un podium mais pense que ce sera "difficile"

Article précédent

Quartararo aimerait un podium mais pense que ce sera "difficile"

Article suivant

Dovizioso-Ducati : "Une rencontre importante" aujourd'hui

Dovizioso-Ducati : "Une rencontre importante" aujourd'hui
Charger les commentaires
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021