MotoGP GP d'Italie

Yamaha contraint de renoncer à la wild-card de Crutchlow au Mugello

Cal Crutchlow ne disputera finalement pas le GP d'Italie avec Yamaha en raison de complications après une opération de la main.

Cal Crutchlow, Yamaha Factory Racing

Coup dur dans le travail de développement de Yamaha. La marque avait annoncé trois participations en wild-card pour son pilote d'essais, Cal Crutchlow, à commencer par le GP d'Italie, prévu dans une dizaine de jours, dans la foulée du déplacement à Barcelone. Une opération de la main qui a entrainé des complications empêchera cependant le Britannique de prendre le départ.

"Yamaha annonce avec regret que Cal Crutchlow ne prendra pas au GP d'Italie en wild-card", a indiqué Yamaha sur les réseaux sociaux, en ne communiquant que quelques éléments sur sa conditions physique : "Le pilote d'essais souffrait d'une douleur à la main droite cette année et a subi une intervention pour y remédier. Cependant, des complications l'empêchent de disputer le GP d'Italie."

L'annulation de cette wild-card survient alors que Yamaha a souvent eu certaines réticences pour aligner son pilote d'essais en course. Depuis que Crutchlow a pris ce rôle en 2021, il a participé à dix courses pour remplacer des pilotes durant des périodes de blessure, mais n'a été engagé en wild-card qu'une seule fois, à Motegi l'an passé, alors que l'absence d'équipe satellite prive les ingénieurs d'Iwata de précieuses données.

Cette saison, le nombre de wild-card dont dispose Yamaha est passé de trois à six grâce aux concessions et le constructeur n'en avait annoncé qu'un total de trois, avec également des participations aux GP de Grande-Bretagne puis de Saint-Marin cet été, sans détails sur la suite du programme. Pour le moment, ces participations à Silverstone et Misano restent prévues, et un engagement à Motegi semble probable.

KTM, Aprilia et Honda ont respectivement aligné Dani Pedrosa, Lorenzo Savadori et Stefan Bradl au GP d'Espagne, et on sait que Pol Espargaró sera engagé par le premier en Italie, pour sa première apparition depuis sa retraite en tant que titulaire. Savadori devrait également participer à cette course sur la RS-GP. Ducati n'a de son côté pas le droit d'aligner Michele Pirro en raison du système de concessions qui place la marque dans la catégorie A au moins pour la première moitié de la saison.

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Morbidelli se sent en bonne voie mais conserve un déficit
Article suivant Le règlement 2027 n'a pas été pensé pour draguer un constructeur

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France