MotoGP
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Plus de test team européen pour Yamaha ? "C'est dommage"

partages
commentaires
Plus de test team européen pour Yamaha ? "C'est dommage"
Par :
14 nov. 2019 à 19:00

Les pilotes Yamaha regretteraient de devoir se passer du programme d'essais européen mis en place par Yamaha cette année et qu'ils espéraient voir se renforcer la saison prochaine.

Jonas Folger a récemment fait savoir qu'il ne serait plus pilote d'essais Yamaha la saison prochaine. Une décision que l'Allemand impute au constructeur, qui aurait fait le choix de renoncer à son équipe de test européenne pour s'appuyer comme par le passé sur ses pilotes d'essais japonais. Grands partisans d'une structure européenne et d'un programme confié à un pilote apte à produire des performances similaires aux leurs, Valentino Rossi et Maverick Viñales ont répondu avec une certaine gêne aux questions sur le sujet ce jeudi, à leur arrivée à Valence.

Lire aussi :

"Ce n'est pas entre mes mains", a commencé à rappeler le pilote espagnol, avant d'affirmer sagement sa loyauté à son équipe. "Si je dois dire quelque chose, c'est que nous resterons très concentrés sur le fait de nous améliorer, pour donner le meilleur de nous-mêmes et au moins fournir les meilleures informations à Yamaha pour améliorer [la moto]. Mais ça n'est pas entre mes mains, il faut poser la question à Yamaha."

Un peu plus loquace, Rossi a rappelé à quel point il était à ses yeux essentiel d'être aligné sur les autres constructeurs dans ce domaine. "Je pense que dans le MotoGP moderne, le test team est important et il ne s'agit pas juste de faire le shakedown de la moto comme par le passé mais aussi d'essayer d'être plus performants pour comprendre si les nouveautés sont meilleures. Yamaha a beaucoup travaillé sur son test team et aussi sur son organisation, afin d'essayer d'améliorer les choses", pointe-t-il.

"Pour moi c'est un peu dommage, parce qu'on a parfois besoin d'un pilote qui arrive à tourner proche des temps des pilotes de course pour comprendre. Mais on verra, peut-être que ça ne changera pas beaucoup de choses", a suggéré le #46, quelque peu défaitiste.

Lire aussi :

Et c'est alors que, dans une journée marquée par l'annonce du retrait de Jorge Lorenzo, est née l'idée un peu folle que le Majorquin pourrait retrouver sa moto fétiche et, à l'instar de Dani Pedrosa un an plus tôt, embrasser à son tour le rôle de pilote d'essais… Une hypothèse qui, si elle ne s'appuie sur aucun élément tangible, a commencé à faire rêver le #46.

"Ah, si seulement ! Si je dois dire la vérité, à mon avis si Lorenzo remonte sur la M1, il sera compétitif, alors cela nous serait très utile en tests. Maintenant on va essayer de le lui dire !" s'est-il enthousiasmé. "Ce serait bien, j'aimerais beaucoup avoir Lorenzo comme pilote d'essais parce qu'il est très rapide et il pourrait nous aider."

Avec Michaël Duforest

Article suivant
Avec Lorenzo, Dovizioso voit partir un grand rival : "Ça fait bizarre"

Article précédent

Avec Lorenzo, Dovizioso voit partir un grand rival : "Ça fait bizarre"

Article suivant

Puig "désolé de n'avoir pu aider plus" Lorenzo

Puig "désolé de n'avoir pu aider plus" Lorenzo
Charger les commentaires