Yamaha veut une moto 2020 qui facilite les bagarres

Selon le responsable technique du constructeur japonais, la version 2020 de la Yamaha YZR-M1 a été conçue afin de faciliter les bagarres dans le peloton.

Yamaha veut une moto 2020 qui facilite les bagarres

Yamaha a mené ces derniers mois d'importants changements afin de remédier aux difficultés dans lesquelles était tombée son équipe MotoGP, dépassée par Honda et Ducati et de plus en plus challengée par Suzuki. De nouveaux processus internes ont notamment été mis en place dans le cadre de cette réorganisation, jugés déterminants par Lin Jarvis. Et pour chapeauter ce programme, un nouveau Project Leader a été nommé en remplacement de Kouji Tsuya, qui avait été au cœur de la crise quelques mois plus tôt.

Lire aussi :

À quelques jours de la présentation des deux équipes alignées par Yamaha en MotoGP, la structure officielle et le team Petronas, et de la reprise des essais avec les nouvelles machines, Takahiro Sumi a expliqué à Motorsport.com ce que serait le mot d'ordre de Yamaha cette saison. En l'occurrence, il s'agira de permettre aux pilotes de la marque de pouvoir se battre plus aisément face à leurs adversaires en course, au lieu de chercher des gains qui s'exprimeraient purement lorsqu'ils sont seuls en piste ou en position de meneur.

"Gagner une course en s'échappant devant, ce n'est qu'une seule manière d'y arriver. Mais si la trajectoire idéale est perturbée par le pilote qui se trouve devant, vous ne pouvez pas montrer votre vitesse. En d'autres termes, il est difficile pour le pilote de se battre. C'est là qu'il nous manque encore quelque chose. Il faut que l'on travaille afin de regagner notre force en course. Nous y travaillons", assure le Project Leader.

Bien que venu du département châssis, Takahiro Sumi met un point d'honneur à étendre le développement de la M1 à l'ensemble du package. "Bien sûr, le moteur occupe une grande place [dans le développement]. [La capacité à] battre nos adversaires en vitesse de pointe, c'est ce que Yamaha n'avait pas par le passé. Je pense que la philosophie du constructeur apparaît dans la manière dont on essaye d'obtenir plus de vitesse, que ce soit juste en augmentant les chevaux ou en améliorant l'équilibre total du package."

Même si la nouvelle version de la M1 représentera une étape plus nette, les effets des changements effectués dès les premiers mois de mise en application de la nouvelle organisation se sont fait sentir sans tarder et les résultats ont commencé à s'améliorer en 2019. Maverick Viñales, notamment, a réalisé une très solide seconde moitié de saison, récompensée par deux victoires, alors que Fabio Quartararo s'est particulièrement mis en évidence en multipliant les apparitions en pole position ou sur le podium au guidon de sa machine satellite, agrémentée de quelques évolutions. Pour le groupe dans sa globalité, les progrès se sont également traduits par la deuxième place au championnat constructeurs que Yamaha a réussi à arracher de justesse à Ducati.

Lire aussi :

Pour Sumi, ce regain de forme est dû au fait que Yamaha a changé sa manière de mener le développement de la M1, en cessant de mener de constants changements sur son châssis et en s'orientant un peu plus vers le caractère du moteur. "2017 et 2018 ont été des saisons difficiles. Nous avons eu du mal à gagner et nous avons introduit beaucoup de mises à jour, qui n'ont pas mené à des résultats. Il y a eu beaucoup de problèmes, alors pendant l'hiver [dernier] nous avons essayé de regarder en arrière et d'identifier où nous nous étions trompés, afin de repartir du bon pied", explique-t-il.

"Nous n'avons pas un moteur pour rivaliser avec Ducati. C'est pourquoi j'ai adopté cette philosophie : faisons une moto qui soit imbattable sur 100 mètres de part et d'autre de chaque virage. Et au lieu de modifier le cadre, nous avons développé le moteur afin de progresser dans les virages. Étant donné qu'il est difficile d'obtenir de la performance à la fois à moyens et hauts régimes, le modèle de 2019 avait pour but de progresser entre le passage du virage et l'accélération."

Propos recueillis par Yosuke Nagayasu

partages
commentaires
Zarco : "Dall'Igna m’a dit de lui faire confiance, je lui fais confiance"

Article précédent

Zarco : "Dall'Igna m’a dit de lui faire confiance, je lui fais confiance"

Article suivant

Márquez incapable de "soulever un verre d'eau" il y a deux semaines

Márquez incapable de "soulever un verre d'eau" il y a deux semaines
Charger les commentaires
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021
Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi Prime

Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi

En sa qualité de patron d'équipe, Valentino Rossi va entrer de façon imminente dans une nouvelle ère dans sa carrière, et celle-ci aura une influence considérable sur un certain nombre de pilotes et d'équipes du championnat. Mais c'est précisément chez Yamaha que se fera sentir l'un des plus gros impacts car la marque joue un rôle central dans cet épisode et pourrait en conséquence perdre ses liens avec le Docteur.

MotoGP
23 juin 2021
Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité ! Prime

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité !

Prendre le sillage d'un rival pour gagner en performance... ou être celui qui est accroché et donne, de son plein gré ou non, un avantage à un concurrent. Le sujet n'a pas pas fini de faire parler, mais crée en tout cas des dynamiques intéressantes entre les pilotes du plateau MotoGP.

MotoGP
10 juin 2021
Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ? Prime

Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ?

Aveu d'échec mais coup de pouce possiblement bienvenu : l'éligibilité à des concessions en MotoGP peut être vue de plusieurs manières, comme en témoignent les réactions de Marc Márquez et Pol Espargaró à cette évocation...

MotoGP
6 juin 2021
Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre" Prime

Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre"

Toujours aussi passionné, mais aussi ancré dans la réalité, l'ancien pilote Lucio Cecchinello partage avec nous son regard sur les effets de la crise actuelle en MotoGP et la manière dont le championnat devrait selon lui évoluer.

MotoGP
28 mai 2021
Hervé Poncharal, taille patron Prime

Hervé Poncharal, taille patron

Patron du team Tech3 et président de l'IRTA, Hervé Poncharal est une figure incontournable du MotoGP. Aussi impliqué dans le sauvetage du championnat face à la crise sanitaire que touché par l'évolution de la planète, le Français a partagé avec nous son regard sur le monde.

MotoGP
26 mai 2021
Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ? Prime

Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ?

Après avoir signé une septième place au Portugal pour son retour fracassant en MotoGP, Marc Márquez entame désormais un long et dur travail pour retrouver le pilotage lui ayant donné six titres en catégorie reine.

MotoGP
23 avr. 2021