Zarco l'assure : à Sepang, il a "plusieurs raisons d'être compétitif"

Le pilote français espère se battre de nouveau aux avant-postes ce week-end, après avoir manqué un podium qui semblait accessible lors des deux dernières manches.

Zarco l'assure : à Sepang, il a "plusieurs raisons d'être compétitif"
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Marc Marquez, Repsol Honda Team, vainqueur de la course, et Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing, Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3

Se remettre rapidement en selle et laisser de côté la frustration des deux dernières courses, telle est sans doute la philosophie de Johann Zarco à l'approche du Grand Prix de Malaisie.

On peut faire confiance au Français sur sa capacité à se remobiliser et à ne rien lâcher pour renouer avec ce podium qui se refuse à lui depuis Le Mans, même si la tournée outre-mer présente jusqu'ici un petit goût d'inachevé pour celui qui a tout de même remporté à Phillip Island le titre de Rookie de l'année.

Car si ses performances en qualifications se sont avérées excellentes, avec une pole position à Motegi et une première ligne en Australie, le pilote Tech3 n'a pas encore réussi à convertir ces résultats en top 3 le jour de la course. 

Le top 3 pour objectif

Le Cannois en a cependant été tout proche la semaine dernière, mais s'est fait coiffer au poteau par Maverick Viñales dans les derniers mètres de course. Mais à toute chose malheur est bon, et il y a fort à parier que la déconvenue de Phillip Island a décuplé la motivation du compétiteur Zarco pour ce week-end. "[En Australie] Márquez a pu s'échapper à la fin, mais nous étions proches de lui, et nous avons été en lutte pour la première place pendant quasiment toute la course", rappelle le numéro 5. "J'ai donc quelques espoirs de rester à ce niveau dimanche."

Il est vrai que dans la véritable foire d'empoignes dont a été théâtre l'État de Victoria il y a quelques jours, Zarco a davantage souffert de malchance que d'une pointe de vitesse insuffisante. Car sur l'ensemble du week-end, lui et sa machine se sont montrés performants. "Durant le dernier week-end, nous avons apporté une grosse amélioration qui a bien fonctionné, et j'espère que ce sera également le cas ici", explique-t-il. "Mais avant toute chose, je dois débuter ici ce vendredi en étant avec les gars de devant, bien me sentir avec la moto et, si j'ai le même feeling qu'en Australie, j'aimerais faire partie [du groupe de tête] pour obtenir un podium, voire une victoire."

Quitte à jouer des coudes, Zarco n'aillant pas failli à sa réputation de pilote rugueux lors des deux dernières manches. Jorge Lorenzo (à Motegi) et Marc Márquez (à Phillip Island) peuvent en témoigner. "La piste [de Phillip Island] se prête bien à ce type de course", souligne l'intéressé. "Mais on peut également avoir de nombreux dépassements sur d'autres pistes. Le niveau des pilotes et des motos augmente. La plupart du temps, nous sommes plus ou moins tous au même niveau, peut-être à cause des pneus car on ne peut pas attaquer davantage, mais cela donne l'opportunité au public de voir des courses formidables." 

Sur une piste qu'il apprécie tout particulièrement pour s'y être imposé lors de ses deux dernières participations en Moto2, le Français entend donc démontrer tout le chemin parcouru depuis les essais de pré-saison, lors desquels il s'était déjà montré sous son meilleur jour. "Nous avons eu un test ici, et le sentiment que j'ai c'est que, de février à octobre, l'expérience que nous avons [accumulée] durant l'année nous aide beaucoup", assure-t-il. "Sepang est une bonne piste. Les essais hivernaux se sont bien déroulés ici, et c'est pourquoi j'ai plusieurs raisons d'être compétitif." 

partages
commentaires
Viñales entend mettre en œuvre ses progrès sur le mouillé dès Sepang
Article précédent

Viñales entend mettre en œuvre ses progrès sur le mouillé dès Sepang

Article suivant

Dovizioso "déterminé" mais prudent face à Márquez… et Viñales

Dovizioso "déterminé" mais prudent face à Márquez… et Viñales
Charger les commentaires
Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ? Prime

Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ?

Après avoir pris la décision de ne pas remplacer Davide Brivio début 2021 et n'avoir par la suite pas réussi à aider Joan Mir à défendre son titre, Suzuki est aujourd'hui à la recherche d'un nouveau team manager. Mais quelle que soit la personne que Shinichi Sahara nommera pour la suite, il est peut-être déjà trop tard pour convaincre le Champion du monde 2020 de rester.

MotoGP
23 nov. 2021
Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes Prime

Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes

La pression à laquelle sont soumis les espoirs de la moto est à la source d'une agressivité qui inquiète de plus en plus. Restreindre la participation au Championnat du monde aux pilotes âgés de 18 ans suffira-t-il à endiguer les manœuvres souvent désespérés des jeunes qui rêvent du MotoGP ?

MotoGP
3 nov. 2021
Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha" Prime

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha"

De ses débuts inattendus en MotoGP à son premier titre de Champion du monde, trois ans plus tard, Fabio Quartararo a déjà connu un parcours intense dans la catégorie reine. Avec, au passage, une saison 2020 qui lui a rapporté ses premières victoires et une lourde déception, formatrice pour la suite.

MotoGP
26 oct. 2021
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021