Zarco : "Je me bats plus avec la moto que je ne la pilote"

partages
commentaires
Zarco :
Par : Léna Buffa
23 sept. 2018 à 17:36

Le pilote Tech3 était réaliste avant le départ et la course n'a pas livré de surprise, le voyant en difficulté pour se battre face à ses adversaires.

Johann Zarco a rallié l'arrivée du Grand Prix d'Aragón en 14e position, un dénouement qui s'inscrit dans la directe lignée d'un week-end qui aura été compliqué de bout en bout.

Parti 12e, le Français ne se berçait pas d'illusions pour cette course, sachant à quel point les pilotes Yamaha dans leur globalité ont été en difficulté dès les premiers essais libres disputés sur cette piste. Alors que Honda et Ducati ont brillé, que Suzuki et Aprilia ont réussi à se mettre en valeur, les M1, elles, ont livré de piètres performances au vu de leur palmarès.

Lire aussi :

Après avoir gagné plusieurs places au départ, Zarco s'est retrouvé en bagarre dans le second groupe, malheureusement sans parvenir à tenir tête à ses adversaires sur la durée de la course. Passé par Smith et Nakagami dans le 11e tour, il a été repris par Morbidelli dans la foulée et a vu ce groupe se détacher irrémédiablement dans la seconde moitié de la course, sans espoir de pouvoir récupérer de place avant le drapeau à damier.

Voici le bilan que dressait le pilote Tech3 auprès du site officiel du MotoGP après cette course difficile.

La course a été difficile pour l'ensemble des pilotes Yamaha…

J'ai pris un bon départ, et j'ai un peu pu me battre avec Petrucci au début de la course. C'était sympa, mais immédiatement, ce groupe de sept pilotes s'est échappé. Je ne pouvais pas les suivre, et la course a alors été de pire en pire à chaque tour. Ensuite, je me suis battu pour la dixième place avec Morbidelli, Bradley, Nakagami et Viñales. Ça aurait pu être sympa, mais j'ai eu trop de mal pour me battre et c'est assez triste. J'aimerais au moins pouvoir me faire plaisir, mais je me bats plus avec la moto que je ne la pilote. Ça fait trop de courses que je suis dans cette situation, mais je dois me donner au maximum à chaque fois et espérer avoir de meilleures sensations pour les prochaines courses, peut-être grâce au fait d'être sur des circuits différents.

Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3, Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing

Quand tu dis que tu n'arrives pas à te faire plaisir dans la bagarre, est-ce parce que c'est trop physique ou bien tu as peur de tomber ?

Je n'ai pas pu profiter car la moto est difficile à piloter. J'aimerais rester avec les autres et jouer avec eux mais je ne peux pas. Je l'ai fait auparavant, mais je ne peux plus maintenant, et c'est compliqué à gérer.

Hier tu disais que le plan était de suivre Valentino. Tu l'as fait pendant quelques tours, est-ce que tu as pu voir quelque chose ?

J'ai eu trois bons tours au début et puis quand il m'a dépassé, j'ai peut-être passé quatre virages derrière lui. Donc pas assez de temps pour analyser des choses, je peux voir que comme je m'y attendais, il est assez fort pour ne pas faire beaucoup d'erreurs et s'échapper pas à pas, et c'est ce que je ne peux pas faire pour l'instant, même si je ne fais pas beaucoup d'erreurs je ne peux pas le suivre.

Lire aussi :

La prochain Grand Prix se disputera en Thaïlande. Comment se préparer pour un circuit sur lequel on n'a encore jamais couru ?

Pour moi ça sera un peu comme sur toutes les autres pistes. On a eu un bon test en février, donc avec cette référence on va essayer de bien commencer. Les conditions seront assez difficiles je pense, il fera chaud, et on verra. Mais depuis février, les autres équipes ont fait un grand pas en avant, donc peut-être que les sensations que j'ai eues seront toujours bonnes, mais si je veux être une seconde plus rapide, ça sera assez compliqué.

Avec Michaël Duforest

Prochain article MotoGP
Pour Márquez, la chute de Lorenzo est un "incident de course"

Article précédent

Pour Márquez, la chute de Lorenzo est un "incident de course"

Article suivant

Rossi en appelle à de profonds changements chez Yamaha

Rossi en appelle à de profonds changements chez Yamaha
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Aragón
Catégorie Course
Lieu Motorland Aragon
Pilotes Johann Zarco
Équipes Tech 3
Auteur Léna Buffa
Type d'article Réactions