Zarco : "C'est une base saine qu'il nous faut"

partages
commentaires
Zarco :
Par : Willy Zinck
20 nov. 2018 à 19:45

Ne vous fiez pas à son classement du jour : le Français s'est contenté de prendre ses marques ce mardi à Valence. Avant de chercher la performance et d'enclencher le processus de développement de la RC16 lors d'essais ultérieurs.

Johann Zarco, Red Bull KTM Factory Racing
Johann Zarco, Red Bull KTM Factory Racing
Johann Zarco, Red Bull KTM Factory Racing
Johann Zarco, Red Bull KTM Factory Racing
Johann Zarco, Red Bull KTM Factory Racing, Francesco Bagnaia, Alma Pramac Racing
Johann Zarco, Red Bull KTM Factory Racing
Johann Zarco, Red Bull KTM Factory Racing
Johann Zarco, Red Bull KTM Factory Racing
Johann Zarco, Red Bull KTM Factory Racing

W.Z., Valence - Était-ce le signe de son impatience à tester la KTM ? Toujours est-il que Johann Zarco a été le premier à prendre la piste lors de la première journée des essais de Valence. Alors certes, le classement n'est pas là pour l'instant, mais l'objectif n'était sans doute pas la quête de la performance pour cette première sortie avec l'équipe autrichienne.

Crédité du 17e temps ce mardi, à près d'une seconde et demie de la référence du jour signée par Maverick Viñales, le Français était tout sauf alarmiste en début de soirée. "C'est une base saine qu'il nous faut, et là je trouve qu'on a les mecs derrière qui comprennent la situation", a-t-il déclaré, heureux d'endosser un rôle de pilote d'usine. "Il est clair qu'on s'attend à ce que ça vienne plus facilement, ça ne vient pas tout de suite, mais ce n'est pas catastrophique, ça ne part pas en live, et ça c'est bien."

Lire aussi :

"Je ne savais pas à quoi m'attendre. Je suis vraiment parti neutre, pour absorber le maximum d'infos. Là où on en est, on n'est pas performants, mais comme je l'ai dit on a aussi pris du temps pour passer du pneu. Et au moment où on était prêts à avancer, il y a eu la pluie."

Sur la question de savoir quelles sont les différences principales entre la M1 et la RC16, le Cannois ne souhaite pas encore s'avancer. Avec 36 tours au compteur sous ses nouvelles couleurs, le numéro 5 juge en effet ne pas disposer encore de suffisamment d'expérience pour dresser des comparaisons valables pour l'instant.

Séduit par le moteur

S'il ne souhaite donc pas se prononcer sur les caractéristiques du châssis autrichien, il a tout de même pu se faire une idée bien précise de la spécificité du bloc KTM. "Sur le châssis, je ne peux pas me prononcer parce que je trouve que je ne roule pas assez vite, mais pour ce qui est du moteur, c'est vraiment typique de cette sensation du V4 qui est plaisante", avance-t-il ainsi.

Lire aussi :

"Sur les premiers coups de gaz entre le filet et la remise des gaz, elle donne un vrai plaisir de moto sous contrôle et c'est une bonne sensation. Après quand on monte dans les tours c'est encore différent. Pour l'instant, c'est vraiment le moteur qui me donne un feeling différent. Cela ne pourra jamais se piloter comme une Yam', parce que c'est une moto avec un caractère différent. Au niveau du pilotage, j'ai encore du mal à me prononcer. Il y aura sans doute en sortie de virage une façon de jouer plus avec la moto. Même si elle n'est pas parfaite [en sortie], elle peut tout de même réussir à avancer, alors que sur la Yam' si on n'était pas dans le bon truc, on ne savait plus quoi faire."

Avec un chrono dans la fenêtre haute des 1'32 aujourd'hui, Zarco va donc viser une progression demain pour se rapprocher des références du circuit de Valence, mais aussi continuer d'emmagasiner un maximum d'expérience avant de se tourner vers le développement de la RC16, vraisemblablement pour les premiers essais officiels en 2019.  

Article suivant
Márquez peu actif, mais occupé par un programme riche

Article précédent

Márquez peu actif, mais occupé par un programme riche

Article suivant

Une première journée de test perdue pour Dovizioso

Une première journée de test perdue pour Dovizioso
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement Test Valence
Catégorie Mardi
Pilotes Johann Zarco
Équipes Red Bull KTM Factory Racing
Auteur Willy Zinck