La chaleur, ennemie de Johann Zarco au Sachsenring

Positif après les séances du vendredi, Johann Zarco a rencontré plus de difficultés samedi sur le Sachsenring, à cause notamment de l'augmentation des températures.

La chaleur, ennemie de Johann Zarco au Sachsenring

Qualifié en 19e position sur la grille de départ du Grand Prix d'Allemagne MotoGP, Johann Zarco déplore la hausse des températures qui s'est observée samedi après-midi sur le Sachsenring. Le pilote KTM avait en effet entrevu une amélioration lors des trois premières séances du week-end, mais a légèrement régressé lors des qualifications.

"Il y a eu des bonnes choses ce week-end. Malheureusement en qualifs, je n'ai pas pu améliorer mes chronos. La chaleur fait que ça glissait un peu plus, et ça ne m'a pas permis d'améliorer et d'avoir de bonnes sensations. C'est assez compliqué, on verra quelles seront les conditions météo [dimanche] et également le choix de pneus des autres", a-t-il expliqué au micro du site officiel du MotoGP.

Lire aussi :

Bien que classé 19e de la première journée, le numéro 5 se montrait plus positif vendredi, sa KTM lui permettant notamment de piloter en forçant moins. Il ne renouvelait ainsi pas l'expérience douloureuse d'Assen, où il avait dû mettre pied à terre en course à cause de douleurs dans l'avant-bras droit. "Je suis content, déjà, de ne pas m’user physiquement car la piste est fatigante du côté gauche, mais au niveau du bras la moto me secoue beaucoup moins", se félicitait-il. "On peut rouler correctement sans se faire trop secouer. Cela fait du bien de rouler sans trop souffrir sur la moto. C’est tellement différent, il faut essayer de le prendre comme un avantage et trouver des choses qui peuvent me faire avoir un bon rythme par rapport aux autres."

En ce premier jour, il profitait également du travail réalisé sur sa moto et son pilotage pour signer des temps qu'il jugeait encourageants avec le pneu hard, alors qu'à l'instar de nombre de pilotes il peinait à être beaucoup plus rapide avec le soft dans le time attack. Samedi, le Cannois a conservé une position similaire à celle de la veille, la 20e en EL4 puis la 19e place sur la grille de départ, finalement déçu de voir le thermomètre grimper plus que ce qu'il avait pressenti.

Pour ne rien arranger, Johann Zarco doit composer avec un petit coup de moins bien physiquement, puisqu'il a perdu sa voix samedi matin ! Il reste toutefois positif pour la course de ce dimanche, et espère pouvoir doubler plusieurs concurrents et terminer dans le top 15, afin de récolter quelques points.

"On va essayer de passer un maximum de pilotes. J'ai un contrôle pas mal sur la moto, qui ne me permet pas d'aller vraiment très vite mais au moins parfois de la placer et de m'engager. Ce matin c'était pas mal, cet après-midi la chaleur nous a un peu mis dedans. Dès qu'on perd un petit peu d'adhérence, la moto devient vraiment difficile à piloter. Il faudra voir demain comment je peux faire, mais j'ai en tout cas des sensations pour essayer de gagner des places en début de course", a-t-il expliqué à nos confrères de Canal+.

Un nouveau châssis difficile à cerner

Zarco dispose ce week-end, comme depuis quelques courses, du nouveau châssis KTM. Une nouveauté qui lui apporte de meilleures sensations, mais qu'il ne parvient pas encore à totalement dompter, comme les séances de l'après-midi l'ont montré. "Ce qui est difficile, c'est que je me sens bien avec le nouveau châssis. Mais dès qu'on a des pneus usés ou qu'on perd un peu d'adhérence, ça devient pire. Il y a quelque chose à cerner que je n'ai pas encore compris, et eux [les ingénieurs KTM] non plus."

Voir aussi :

"Nous allons travailler pour [dimanche], essayer de trouver une solution si on le peut. Je vais rester concentré et essayer de marquer des points. Mon style doux, je dois le changer pour le moment, mais c'est vraiment difficile de changer", ajoutait-il en référence à son style de pilotage bien différent de celui de Pol Espargaró, qui parvient à signer des résultats probants et qui partira huitième ce dimanche.

À ce stade de la saison, Johann Zarco n'a manqué les points que deux fois, au Mugello puis à Assen lorsqu'il a été contraint à l'abandon. Il venait d'obtenir, à Barcelone, ce qui est à ce stade son meilleur résultat, une dixième place synonyme de six points. Il occupe le 17e rang du championnat, avec 16 unités, soit 36 de moins que son équipier espagnol.

partages
commentaires
Nakagami impressionne malgré une douleur "incroyable"

Article précédent

Nakagami impressionne malgré une douleur "incroyable"

Article suivant

Warm-up - Márquez sans trop de difficultés malgré la pluie

Warm-up - Márquez sans trop de difficultés malgré la pluie
Charger les commentaires
Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha" Prime

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha"

De ses débuts inattendus en MotoGP à son premier titre de Champion du monde, trois ans plus tard, Fabio Quartararo a déjà connu un parcours intense dans la catégorie reine. Avec, au passage, une saison 2020 qui lui a rapporté ses premières victoires et une lourde déception, formatrice pour la suite.

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021