Réactions
MotoGP GP d'Argentine

Zarco : une chute inattendue pour conclure un week-end "mal entamé"

Johann Zarco attendait "beaucoup plus" du Grand Prix d'Argentine, où une chute a mis fin à un week-end dans lequel il n'a jamais été totalement à l'aise.

"Pas un bon dimanche." C'est avec ces quelques mots que Johann Zarco a résumé son GP d'Argentine, conclu sur une chute au sixième tour, alors qu'il était à la lutte avec Fabio Quartararo pour la 12ème place après un nouveau départ décevant. Le pilote Pramac estime qu'une petite erreur de trajectoire a eu de grosses conséquences puisque sa roue avant a décroché sans véritable alerte.

"Je suis entré un peu trop à la corde, avec un peu trop de vitesse", a expliqué Zarco. "C'est ça qui m'a fait perdre l'avant. Je n'étais pas vraiment en train de forcer sur l'avant, mais en voulant prendre une trajectoire un peu plus serrée, ça n'a pas tenu."

"Je ne m'attendais pas à chuter ici", a précisé le Français, qui avait l'espoir de s'inviter dans la lutte avec le groupe qui le devançait : "Je ne me sentais pas si mal en course. Je pense que j'aurais pu revenir dans le bon groupe pour la sixième place. Ça aurait été intéressant de voir si en pneus usés, les autres pilotes auraient plus souffert que moi. Pendant les essais, en pneus usés je n'étais pas si mauvais."

Zarco a concédé que les sensations sur l'avant représentent un "point faible" qu'il doit encore corriger mais son week-end était quoiqu'il en soit compromis par une mauvaise entame. Avec un programme réduit à la suite des soucis logistiques qui ont entraîné l'annulation des essais du vendredi, le #5 a eu besoin de trop de temps pour prendre ses marques, ce qui l'a empêché de se battre pour les premières places.

"Le samedi n'a pas très bien débuté et ensuite, on a dû bien travailler pour revenir au niveau correct. Samedi et même ce matin dans le warm-up, ce n'était pas mauvais et nous avons fait des progrès mais nous n'étions pas suffisamment prêts pour bien nous battre en course. Ensuite, j'ai fait cette erreur qui n'en ai pas vraiment une, mais ça peut arriver."

"C'est triste pour la course parce que je l'ai manquée. Que dire.... J'attendais beaucoup plus en Argentine, une piste que j'apprécie, mais ça n'a pas bien fonctionné. Le pilotage ne correspondait pas, on avait du mal avec la moto sur cette piste."

Johann Zarco

Johann Zarco

Zarco était en difficulté avec "le contrôle de la moto" sur un asphalte très poussiéreux quand les essais ont débuté samedi à la mi-journée : "On manquait de vitesse, au début on glissait énormément. Quand on s'est mis à moins glisser, il a fallu faire tourner la moto. Ça a un peu été les deux étapes du week-end. Il a fallu faire tout ça sur le samedi et encore dimanche matin, on a passé un cap mais il aurait fallu débuter le week-end sur le cap que j'ai passé au warm-up et ça faisait un peu tard."

La victoire d'Aleix Espargaró donne de l'espoir à Johann Zarco

Johann Zarco a vécu un début de saison en dents de scie. Son mauvais départ au Qatar ne lui a pas permis de faire mieux qu'une huitième place en course, avant un Grand Prix pluvieux qui l'a mené au podium en Indonésie. Huitième du championnat après ce court week-end argentin, il garde l'espoir en voyant la réussite tardive d'Aleix Espargaró, enfin vainqueur pour son 200e départ.

"On travaille et quand ça ne paie pas, ça me gonfle et je dois garder la tête froide, continuer à tout donner parce que je pense que le travail peut payer : Aleix a fait une course fantastique et il a gagné. Ça permet d'avoir un état d'esprit positif, de voir que tôt ou tard, le travail peut payer."

Zarco veut également voir du positif dans la prestation de son coéquipier Jorge Martín, longtemps leader devant Espargaró et finalement deuxième alors que la Ducati était à la peine ce week-end : "[Pour] Jorge, ça fait un moment que ça paye et que ça va dans le bon sens. [...] Il a fait une course fantastique parce que chez Ducati, on n'était pas tout à fait au point pour jouer la gagne, et lui, il a su le faire. C'est vraiment le pilote qui a fait la différence pour [son résultat]."

"Le travail effectué par Jorge Martín a été fantastique et c'est positif mais je n'ai pas pu faire le petit plus comme en qualifications, c'est pour ça que j'ai perdu du temps", a précisé Zarco, déterminé à se relancer dans à peine une semaine au GP des Amériques, où il est également tombé lors de la dernière édition l'automne dernier. "J'espère qu'au Texas j'aurai une meilleure course sur une piste difficile parce que je sais qu'habituellement, c'est dur à Austin, donc ça sera bien d'essayer de bien revenir sur un circuit difficile pour moi."

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Jorge Martín : "Un des meilleurs week-ends de ma carrière MotoGP"
Article suivant Rins sur le podium : "Il est clair qu'il faut qu'on se qualifie mieux"

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France