Zarco : "Une course sur le mouillé sera mieux pour moi"

Les premiers essais du Grand Prix des Pays-Bas ont montré à Johann Zarco que ses chances de briller en course seront plus élevées si la pluie s'invite.

Zarco : "Une course sur le mouillé sera mieux pour moi"
Charger le lecteur audio

Johann Zarco est satisfait de sa première journée à Assen, disputée en grande partie sur piste humide. Le circuit était même détrempé en début de journée et l'accumulation des tours a permis au Français de trouver le bon rythme et de finir la séance au huitième rang. Dans l'après-midi, il a signé le neuvième temps sur une piste devenue quasi sèche, ce qui assure provisoirement son entrée en Q2.

"C'est bien de rouler autant quand il pleut", a souligné Zarco. "Ça permet de prendre de bons repères et c'est bien de pouvoir avoir ces sensations sous la pluie, même si à un moment il y avait beaucoup d'eau sur la piste et qu'on était plus à jouer entre des endroits où il y a beaucoup d'eau, d'autres où il y a moins d'eau. Il y avait un peu d'aquaplaning, c'était quand même délicat."

"Dans l'après-midi, dès qu'on est partis, on a senti qu'on pourrait mettre les slicks sur la fin. Finalement, les slicks ont commencé à fonctionner plus tôt que ce que je pensais et j'étais assez dans le coup."

La neuvième place de Zarco ne reflète pas vraiment son potentiel puisqu'une glissade l'a privé d'une amélioration en toute fin de séance, quand les conditions étaient les plus favorables : "Dans mon dernier tour, il y avait une bonne amélioration mais j'ai beaucoup glissé dans le virage 12, j'ai complètement perdu l'arrière, sans doute en touchant une petite flaque. Il y a une grosse flaque mais on l'évitait à chaque fois et je pense que mon pneu arrière l'a à peine touchée."

"J'ai vraiment perdu l'arrière dans ce gros virage très rapide, donc je n'ai pas pu améliorer sur la fin. Je reste quand même dans le coup donc quelles que soient les conditions demain, s'il pleut la Q2 est assurée, si c'est sec tout le monde va améliorer."

La pluie sera nécessaire pour jouer la victoire

Johann Zarco, Pramac Racing

Johann Zarco

Le risque d'averses est beaucoup plus faible pour la journée de dimanche mais Johann Zarco sait qu'une piste humide jouerait en sa faveur, Fabio Quartararo et Pecco Bagnaia étant selon lui intouchables dans des conditions très stables.

"Miller est vraiment très fort [sur piste humide], il a une adaptation immédiate aux conditions mais moi, avec de bons repères, j'arrive à être très compétitif et j'ai plus de marge que sur le sec. Pour gagner à Assen, une course sur le mouillé sera mieux pour moi parce que sur le sec, il y aura Fabio et Pecco, qui est un peu coléreux de la chute du Sachsenring. Dès qu'il met les pneus [neufs], il est là."

Faut-il voit dans ces propos un signe d'inquiétude ? "Pas du tout mais il faut dire ce qui est", répond Zarco. "À Assen, par rapport aux autres je suis mieux sous la pluie que sur le sec. Je ne me fais pas 'du sang'."

"Dans ce que j'ai pu voir avec les autres, oui, il y avait une limite, mais j'avais le pneu medium et les autres le pneu soft, du coup ça joue pas mal", a-t-il nuancé. "Après, je serai compétitif mais j'ai plus de marge sous la pluie par rapport à mes adversaires. Vous êtes là pour la victoire, je vous annonce les conditions !"

Lire aussi :

partages
commentaires

Voir aussi :

EL2 - Bagnaia et Quartararo de retour aux avant-postes avec Espargaró
Article précédent

EL2 - Bagnaia et Quartararo de retour aux avant-postes avec Espargaró

Article suivant

Quartararo prudent pour ne pas se "mettre dans le rouge"

Quartararo prudent pour ne pas se "mettre dans le rouge"