Réactions
MotoGP GP du Portugal

Zarco a assuré la deuxième place face à un Quartararo "trop fort"

Voyant Fabio Quartararo s'échapper, Johann Zarco a vite compris qu'il était préférable de concentrer ses efforts sur la deuxième place au GP du Portugal, et a atteint son objectif.

Johann Zarco, Pramac Racing

Johann Zarco se satisfait de son deuxième podium de la saison à Portimão. En pole pour la première fois depuis le GP d'Allemagne, au début de l'été 2021, le Provençal a perdu plusieurs places au départ mais un bon premier freinage lui a permis de remonter au deuxième rang, derrière Joan Mir. La suite du premier tour a été plus difficile et il a été dépassé tour à tour par Fabio Quartararo, Jack Miller et Álex Márquez.

Zarco a vite repris l'avantage sur Miller et le cadet des frères Márquez, tandis que devant lui, Quartararo a doublé Mir pour la première place. Voyant son compatriote s'échapper, il a préféré patienter derrière Mir, pour porter l'attaque au bon moment et s'emparer d'une deuxième place qu'il a conservée jusqu'à l'arrivée.

"Je suis vraiment satisfait parce que la pole position m'avait apporté une première vague de joie, et aujourd'hui la course a été bonne", a déclaré Zarco en conférence de presse. "J'ai perdu du temps au départ mais je voyais que je me sentais assez bien sur les freins, donc ça m'a donné une assez bonne confiance, et j'ai essayé de reprendre les positions perdues."

"Quand j'ai doublé Álex Márquez et Jack Miller, je pense que c'était le moment clé de la course, parce qu'une fois troisième, je me sentais bien derrière Joan Mir, mais pas suffisamment pour éventuellement revenir sur Fabio. Il était trop fort, donc c'était mieux de rester derrière Joan Mir, et de garder ma concentration."

Joan Mir et Johann Zarco

Joan Mir et Johann Zarco

"Joan Mir est fort et dans les virages serrés, il était un peu plus rapide que moi", a ajouté Zarco, interrogé par le site officiel du MotoGP. "Heureusement, j'ai pu rattraper le temps perdu en ligne droite, parce que j'étais plus rapide sur les cinquième et sixième rapports et ça m'a permis de contrôler la course derrière lui. J'ai dû attendre qu'il commence à souffrir un peu avec le pneu arrière pour prendre l'avantage."

Peu après le dépassement de Zarco sur Mir, ce dernier a été percuté par Miller et les deux hommes ont abandonné. Le pilote Pramac n'est pas resté esseulé longtemps à la deuxième place puisqu'Aleix Espargaró est revenu dans son sillage, sans pour autant être en mesure de tenter un dépassement.

"Quand Jack Miller est revenu, j'étais content d'avoir pris la décision de prendre la deuxième place, parce que je sais qu'ils se sont percutés, donc j'ai peut-être évité un gros accident en étant deuxième. J'ai eu un peu peur à la fin aussi, avec Aleix Espargaró, parce qu'il est dans une bonne période de sa carrière et je sais qu'il peut être bon à la fin. J'ai pu conserver suffisamment d'énergie pour donner un petit plus dans le dernier tour et ça m'a suffi pour prendre les 20 points."

Cette deuxième place signifie également que la Ducati version 2022, présentée comme favorite avant l'entame de la saison, n'a mené aucun pilote à la victoire dans les cinq premières de la saison. Les performances de plusieurs d'entre eux sont néanmoins encourageantes selon Johann Zarco, même si un certain potentiel doit encore être débloqué.

"J'espère avoir progressé. Avec ce résultat, on peut croire qu'il y a des progrès [...] qui montrent que le potentiel de la moto est là, parce que Jack a été rapide du warm-up à la course. Mais on n'est pas parfaitement à l'aise pour faire une course comme Fabio et se dire 'OK, je roule à mon rythme et je gagne la course.' Tant qu'on doit résister, c'est bien de prendre ces points."

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent Álex Rins de 23e à 4e : "Peu de gens y croyaient"
Article suivant Bagnaia serre les dents pour sauver son week-end

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France