Zarco espère encore trouver 5 dixièmes et viser le podium

Qualifié sixième pour le Grand Prix de Catalogne, Johann Zarco espère réussir à améliorer encore son rythme de course pour se mêler à une lutte pour le podium qui s'annonce intense.

Zarco espère encore trouver 5 dixièmes et viser le podium

Très supérieur aux autres membres du groupe durant la première journée d'essais, Johann Zarco a vu Jack Miller s'emparer samedi du statut de premier pilote Ducati dans la hiérarchie des qualifications du Grand Prix de Catalogne. Le Français s'élancera tout de même de la deuxième ligne avec le pilote Pramac, bien décidé à en profiter pour continuer à suivre l'objectif idéal qu'il s'est fixé : le podium.

"Une bonne qualif", se félicite Zarco, sixième à seulement sept millièmes de la cinquième place. "Je pense que la première ligne était possible, mais j'aurais dû suivre quelqu'un dans mon dernier run. J'ai essayé mais je n'ai pas bien géré cela et j'ai finalement fait mon tour seul. Ce 1'39"3 en étant seul, c'était plutôt correct. Je suis content, parce que ça vient avec la méthode et la logique. J'ai tout sous contrôle et c'est très positif."

"Jack a fait un job incroyable en qualifs, pour sortir de la Q1 et faire un bon temps en Q2. En pneus neufs, il était bien en contrôle", observe le pilote français, qui salue la progression de l'Australien dans l'exercice du chrono alors que les autres pilotes Ducati ont stagné. "Je me suis vite adapté au circuit [vendredi] et j'ai confirmé [samedi] après-midi en faisant de bons chronos à chaque fois. Jack, lui, a fait un super job l'après-midi, donc je pense qu'il a rajouté le petit plus du pilote que Dovi, surtout, n'a pas réussi à faire."

Lire aussi :

Reste à voir vers quoi cette position de départ mènera Johann Zarco durant les 24 tours de course. Lui qui visait le podium en entame de week-end, est conscient qu'il lui manque encore quelques dixièmes, dans une hiérarchie diablement compacte où sept à huit pilotes peuvent se targuer d'avoir affiché jusqu'à présent un rythme très similaire et au-dessus du lot.

"[Vendredi] j'étais inquiet de mon rythme de course, parce qu'en pneus usés c'était assez dur de contrôler la moto, mais [samedi] après-midi j'ai eu de bien meilleures sensations. Ça n'est peut-être pas encore vraiment un rythme pour le podium, mais en partant sixième je peux l'espérer et en prenant un bon départ j'aurai peut-être de bonnes sensations", suggère le Français.

"Si je regarde les chiffres, il y a des gars qui sont plus capables que moi de monter sur le podium, mais je crois que je peux progresser et faire quelque chose de mieux pour être plus constant sous les 1'41. Si je trouve ça, alors je pourrai vraiment prendre du plaisir en course", pressent-il. "Il manque moins de cinq dixièmes désormais, voire moins, et sur une grande piste comme celle-ci je pense que c'est possible. Il s'agit toujours de bien piloter la moto, de contrôler le grip arrière, qui se dégrade beaucoup. Quand le grip baisse, il y a des pilotes qui arrivent quand même à rester en 1'41. Moi, pas encore, mais j'espère que je vais trouver cela."

Indépendamment des progrès qu'il parviendra à accomplir avant la course, une stratégie se dessine pour Johann Zarco, qui depuis le début du week-end prend comme un avantage le fait que le grip offert par la piste de Barcelone soit si faible. "On semble pouvoir faire dix tours très rapides. En partant de la deuxième ligne, je veux utiliser près de la moitié de la course pour aller aussi vite que possible, parce qu'ensuite on souffre quand le pneu se dégrade. Ce genre de situation peut clairement être un avantage pour moi, car je ne suis pas encore à 100% sur la moto et, quand le grip est parfait du premier au dernier tour, je suis donc encore en difficulté."

Le variateur de hauteur en bonus

Le pilote Avintia annonce par ailleurs qu'il utilisera en course l'ajusteur de hauteur de la Ducati. Ce complément au système anciennement baptisé holeshot device, et qui n'est plus qu'une aide au départ mais peut être utilisé à tout moment de la course, Zarco l'a testé depuis le début du week-end. Si le vent avait perturbé sa prise de contact vendredi, il a profité de meilleures conditions météo samedi pour prendre ses marques et semble rapidement s'y adapter.

"Je vais l'utiliser pendant la course. Je pense que c'est vraiment utile pour faire des dépassements en ligne droite", sent-il. "[Samedi] il y avait moins de vent et ça aidait beaucoup pour utiliser ce système parce que la moto peut alors rester droite et aller vite."

"Je m'y habitue. Ça n'est peut-être pas automatique de l'utiliser, mais il ne me dérange pas, alors je suis plutôt content de ce progrès", ajoute le Français, pas gêné par cette nouvelle aide à activer avec le pouce gauche. "Je suis plutôt content, car avec toute l'expérience que j'ai acquise ces deux dernières années je peux vraiment m'adapter assez vite à de nouvelles choses. Quand ce sera automatique, je serai encore plus fort, et je sens que ça vient alors il faut juste attendre."

partages
commentaires
GP de Catalogne MotoGP - Programme et guide d'avant-course

Article précédent

GP de Catalogne MotoGP - Programme et guide d'avant-course

Article suivant

Les performances de Mir, "une motivation" pour Rins

Les performances de Mir, "une motivation" pour Rins
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP de Catalogne
Catégorie Q2
Lieu Circuit de Barcelona-Catalunya
Pilotes Johann Zarco
Équipes Avintia Racing
Auteur Léna Buffa
Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête Prime

Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête

Malgré la décision de Suzuki de ne pas faire appel de l'absence de sanction pour Jack Miller après son incident avec Joan Mir, il est nécessaire d'agir pour ne plus voir ce genre de manœuvre, qui aurait facilement pu tourner à la tragédie à Losail.

MotoGP
9 avr. 2021
Johann Zarco, la victoire avant l'heure Prime

Johann Zarco, la victoire avant l'heure

En à peine 18 mois, Johann Zarco est passé d'un extrême à l'autre en MotoGP, de pilote accablé et sans guidon à leader rayonnant du Championnat du monde 2021. Mais les Grands Prix de Losail ont surtout vu le retour au premier plan d'un homme retrouvé.

MotoGP
5 avr. 2021
Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales Prime

Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales

Sa victoire autoritaire lors de la manche d'ouverture du championnat intervient alors que Maverick Viñales vit une période de changement personnel et professionnel. Est-ce le tremplin vers une lutte pour le titre plus concrète qu'elle ne l'a été par le passé ?

MotoGP
30 mars 2021
Pramac et cette victoire si souvent touchée du doigt avec Ducati Prime

Pramac et cette victoire si souvent touchée du doigt avec Ducati

Pramac Racing entre cette année dans sa 20e saison en MotoGP, la 17e en partenariat avec Ducati. Frôlée à plusieurs reprises, sa première victoire avec le constructeur italien constitue toujours l'objectif de l'équipe, qui accueille en 2021 deux nouveaux pilotes. Le moment est-il venu ?

MotoGP
24 mars 2021
Entre Morbidelli et Rossi, une amitié plus forte que la rivalité ? Prime

Entre Morbidelli et Rossi, une amitié plus forte que la rivalité ?

Le vice-Champion du monde 2020 a clairement annoncé qu'il ne trahira pas ses valeurs pour atteindre ses objectifs sportifs, aussi élevés soient-ils, cette saison. Sorte de petit frère adoptif de Valentino Rossi, qui l'a pris sous son aile lorsque la vie l'a malmené, Franco Morbidelli veut placer l'amitié au-dessus de toute forme de concurrence entre eux.

MotoGP
21 mars 2021
Maverick Viñales, leader en quête de stabilité et de clarté Prime

Maverick Viñales, leader en quête de stabilité et de clarté

Nouveau leader moral de l'équipe officielle Yamaha de par son expérience et les succès obtenus jusqu'à présent, Maverick Viñales aborde une saison 2021 qui s'annonce peut-être comme la plus importante de sa carrière, avec une réelle chance de s'affirmer enfin.

MotoGP
6 mars 2021
Poncharal : toujours le même feu après l'émotion des premières victoires Prime

Poncharal : toujours le même feu après l'émotion des premières victoires

Les teams indépendants ont prouvé en 2020 leur capacité à se battre pour la victoire et même pour le titre en MotoGP, et Tech3 a été l'un des acteurs forts de cette saison riche en émotions. Hervé Poncharal s'en remet à peine qu'il repart avidement en quête de nouveaux succès.

MotoGP
16 févr. 2021
Andrea Dovizioso et l'expérience incomparable de 19 ans en Grand Prix Prime

Andrea Dovizioso et l'expérience incomparable de 19 ans en Grand Prix

Jamais absent d'un Grand Prix depuis 2002, Andrea Dovizioso referme à présent un chapitre qui représente plus de la moitié de sa vie et qui lui aura apporté des enseignements d'une richesse inégalable.

MotoGP
6 févr. 2021