Zarco gagne en aisance avec la Ducati et ça se sent

Le Français avait le sourire dimanche soir à Losail, grâce à un time attack réussi qui l'a propulsé dans le haut du classement, à une demi-seconde du meilleur temps.

Zarco gagne en aisance avec la Ducati et ça se sent

Johann Zarco a créé la surprise dimanche, en se propulsant à la sixième position dans la dernière heure de la deuxième journée de tests à Losail. C'était le résultat d'un time attack réussi pour le Français, auteur de deux tours en 1'54, mais aussi le fruit du travail minutieux mené en ce début d'année sur une Ducati qu'il découvre totalement.

Absent des séances de novembre, à Valence et Jerez, l'ancien pilote KTM a été jeté dans le grand bain ce mois-ci avec à son agenda uniquement six jours lui permettant de préparer la saison à venir avec sa nouvelle équipe et la GP19. Un programme condensé qui peut donner le tournis et engendrer un certain stress, néanmoins Johann Zarco, classé 17e en Malaisie, expliquait avoir pris le temps de mûrir ses premiers essais avant de se présenter sur cette deuxième séance. Douzième samedi, au Qatar, il occupait la 14e position dimanche avant de se lancer à l'assaut du chrono. La récompense de son classement final est désormais perçue comme un encouragement et le signe que l'adaptation se fait bel et bien.

"Je continue à apprendre et à m'améliorer pour trouver la confiance. J'aurais voulu que les choses viennent vite, mais aujourd'hui ça a été une bonne journée. J'ai fait du bon travail, mes chronos étaient OK mais tout le monde était assez rapide, et quand j'ai vu que mon retard était de plus d'une seconde je me suis dit que la piste était peut-être en bonne condition et que je pouvais essayer de faire mieux. On avait un pneu neuf et mes sensations de contrôle de la moto étaient bonnes", explique Johann Zarco au site officiel du MotoGP.

Lire aussi :

"Je suis content d'avoir obtenu cette grosse amélioration. Certes, ce n'est pas encore constant, mais au moins j'arrive à mieux utiliser la moto. Chaque fois je pilote mieux cette moto, j'ai de meilleures réponses et cela me motive pour en faire encore plus. C'est très positif", se félicite-t-il. "Je suis content de cette journée, la position est bonne, on verra demain. Il sera peut-être nécessaire de progresser encore et il faudra trouver cette confiance pour que je sois à l'aise sur la moto sur tous les tours, pour préparer aussi la course qui aura lieu dans dix jours."

Ruben Xaus, team manager de l'équipe Avintia, ne s'étonne pas de la progression de son nouveau pilote, qu'il voit comme la suite logique du travail réalisé depuis son arrivée. "Il a déjà montré des choses en Malaisie, en faisant des 1'58 sur le dernier jour, alors qu'il n'était pas parfait physiquement car il n'avait pas roulé [depuis longtemps] et c'est quelque chose qu'il doit reprendre. C'est une moto physique, il a besoin de plus de tours, et une fois qu'il sera habitué, les chronos viendront un peu plus facilement", estime l'Espagnol.

"[Samedi] il a progressé car il a beaucoup roulé en pneus usés, il a fait beaucoup de kilomètres comme ça", poursuit-il. "[C'est aussi] grâce à son ingénieur, Marco Rigamonti, qui revient chez Ducati après avoir travaillé quelques années avec les constructeurs japonais. Je crois qu'ils progressent ensemble, ils se sont rencontrés il y a seulement un mois et la connexion entre eux est déjà positive."

Johann Zarco a une dernière opportunité d'engranger des kilomètres aujourd'hui, avec une ultime journée qui s'étalera de 13h à 20h heure locale (11h-18h en France). L'occasion idéale de se lancer dans une simulation de course pour, cette fois, évaluer son rythme.

Avec Michaël Duforest  

partages
commentaires
Chute et hématome au bras, la journée difficile de Crutchlow

Article précédent

Chute et hématome au bras, la journée difficile de Crutchlow

Article suivant

Holeshot device pour toute la course : Miller l'a "depuis longtemps"

Holeshot device pour toute la course : Miller l'a "depuis longtemps"
Charger les commentaires
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021