MotoGP
C
GP d'Espagne
30 avr.
-
03 mai
Prochain événement dans
41 jours
14 mai
-
17 mai
Prochain événement dans
55 jours
C
GP d'Italie
28 mai
-
31 mai
Prochain événement dans
69 jours
04 juin
-
07 juin
Prochain événement dans
76 jours
C
GP d'Allemagne
18 juin
-
21 juin
Prochain événement dans
90 jours
C
GP des Pays-Bas
25 juin
-
28 juin
Prochain événement dans
97 jours
C
GP de Finlande
09 juil.
-
12 juil.
Prochain événement dans
111 jours
C
GP de République Tchèque
06 août
-
09 août
Prochain événement dans
139 jours
C
GP d'Autriche
13 août
-
16 août
Prochain événement dans
146 jours
C
GP de Grande-Bretagne
27 août
-
30 août
Prochain événement dans
160 jours
C
GP de Saint-Marin
10 sept.
-
13 sept.
Prochain événement dans
174 jours
25 sept.
-
27 sept.
Prochain événement dans
189 jours
02 oct.
-
04 oct.
Prochain événement dans
196 jours
C
GP du Japon
15 oct.
-
18 oct.
Prochain événement dans
209 jours
C
GP d'Australie
23 oct.
-
25 oct.
Prochain événement dans
217 jours
C
GP de Malaisie
29 oct.
-
01 nov.
Prochain événement dans
223 jours
13 nov.
-
15 nov.
Prochain événement dans
238 jours
20 nov.
-
22 nov.
Prochain événement dans
245 jours
27 nov.
-
29 nov.
Prochain événement dans
252 jours

Zarco gagne en aisance avec la Ducati et ça se sent

partages
commentaires
Zarco gagne en aisance avec la Ducati et ça se sent
Par :
24 févr. 2020 à 09:15

Le Français avait le sourire dimanche soir à Losail, grâce à un time attack réussi qui l'a propulsé dans le haut du classement, à une demi-seconde du meilleur temps.

Johann Zarco a créé la surprise dimanche, en se propulsant à la sixième position dans la dernière heure de la deuxième journée de tests à Losail. C'était le résultat d'un time attack réussi pour le Français, auteur de deux tours en 1'54, mais aussi le fruit du travail minutieux mené en ce début d'année sur une Ducati qu'il découvre totalement.

Absent des séances de novembre, à Valence et Jerez, l'ancien pilote KTM a été jeté dans le grand bain ce mois-ci avec à son agenda uniquement six jours lui permettant de préparer la saison à venir avec sa nouvelle équipe et la GP19. Un programme condensé qui peut donner le tournis et engendrer un certain stress, néanmoins Johann Zarco, classé 17e en Malaisie, expliquait avoir pris le temps de mûrir ses premiers essais avant de se présenter sur cette deuxième séance. Douzième samedi, au Qatar, il occupait la 14e position dimanche avant de se lancer à l'assaut du chrono. La récompense de son classement final est désormais perçue comme un encouragement et le signe que l'adaptation se fait bel et bien.

"Je continue à apprendre et à m'améliorer pour trouver la confiance. J'aurais voulu que les choses viennent vite, mais aujourd'hui ça a été une bonne journée. J'ai fait du bon travail, mes chronos étaient OK mais tout le monde était assez rapide, et quand j'ai vu que mon retard était de plus d'une seconde je me suis dit que la piste était peut-être en bonne condition et que je pouvais essayer de faire mieux. On avait un pneu neuf et mes sensations de contrôle de la moto étaient bonnes", explique Johann Zarco au site officiel du MotoGP.

Lire aussi :

"Je suis content d'avoir obtenu cette grosse amélioration. Certes, ce n'est pas encore constant, mais au moins j'arrive à mieux utiliser la moto. Chaque fois je pilote mieux cette moto, j'ai de meilleures réponses et cela me motive pour en faire encore plus. C'est très positif", se félicite-t-il. "Je suis content de cette journée, la position est bonne, on verra demain. Il sera peut-être nécessaire de progresser encore et il faudra trouver cette confiance pour que je sois à l'aise sur la moto sur tous les tours, pour préparer aussi la course qui aura lieu dans dix jours."

Ruben Xaus, team manager de l'équipe Avintia, ne s'étonne pas de la progression de son nouveau pilote, qu'il voit comme la suite logique du travail réalisé depuis son arrivée. "Il a déjà montré des choses en Malaisie, en faisant des 1'58 sur le dernier jour, alors qu'il n'était pas parfait physiquement car il n'avait pas roulé [depuis longtemps] et c'est quelque chose qu'il doit reprendre. C'est une moto physique, il a besoin de plus de tours, et une fois qu'il sera habitué, les chronos viendront un peu plus facilement", estime l'Espagnol.

"[Samedi] il a progressé car il a beaucoup roulé en pneus usés, il a fait beaucoup de kilomètres comme ça", poursuit-il. "[C'est aussi] grâce à son ingénieur, Marco Rigamonti, qui revient chez Ducati après avoir travaillé quelques années avec les constructeurs japonais. Je crois qu'ils progressent ensemble, ils se sont rencontrés il y a seulement un mois et la connexion entre eux est déjà positive."

Johann Zarco a une dernière opportunité d'engranger des kilomètres aujourd'hui, avec une ultime journée qui s'étalera de 13h à 20h heure locale (11h-18h en France). L'occasion idéale de se lancer dans une simulation de course pour, cette fois, évaluer son rythme.

Avec Michaël Duforest  

Article suivant
Chute et hématome au bras, la journée difficile de Crutchlow

Article précédent

Chute et hématome au bras, la journée difficile de Crutchlow

Article suivant

Holeshot device pour toute la course : Miller l'a "depuis longtemps"

Holeshot device pour toute la course : Miller l'a "depuis longtemps"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement Test de Losail
Catégorie Dimanche
Lieu Losail International Circuit
Pilotes Johann Zarco
Équipes Avintia Racing
Auteur Léna Buffa