MotoGP
17 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
3 jours
C
GP d'Andalousie
24 juil.
-
26 juil.
Prochain événement dans
9 jours
C
GP de République Tchèque
06 août
-
09 août
Prochain événement dans
22 jours
C
GP d'Autriche
13 août
-
16 août
Prochain événement dans
29 jours
C
GP de Styrie
21 août
-
23 août
Prochain événement dans
37 jours
10 sept.
-
13 sept.
Prochain événement dans
57 jours
C
GP d'Émilie-Romagne
18 sept.
-
20 sept.
Prochain événement dans
65 jours
25 sept.
-
27 sept.
Prochain événement dans
72 jours
09 oct.
-
11 oct.
Prochain événement dans
86 jours
16 oct.
-
18 oct.
Prochain événement dans
93 jours
C
GP du Teruel
23 oct.
-
25 oct.
Prochain événement dans
100 jours
C
GP d'Europe
06 nov.
-
08 nov.
Prochain événement dans
114 jours
13 nov.
-
15 nov.
Prochain événement dans
121 jours

Un passage "très douloureux" pour un Zarco "impuissant"

partages
commentaires
Un passage "très douloureux" pour un Zarco "impuissant"
Par :
29 juin 2019 à 15:17

Une nouvelle fois, Johann Zarco a connu des qualifications très difficiles ce week-end à Assen, où se dispute le Grand Prix des Pays-Bas.

Les difficultés continuent pour Johann Zarco, 17e sur la grille de départ du Grand Prix des Pays-Bas. Une place qu'il doit à la pénalité de Miguel Oliveira, qui s'était qualifié juste devant lui.

Le pilote français arrivait pourtant avec un peu d'optimisme sur ce samedi néerlandais, après une bonne journée de vendredi. Malheureusement, les Essais Libres 3 ne lui ont pas permis de retrouver les bonnes sensations entrevues hier.

Lire aussi :

"Un samedi difficile, j'avais de bons espoirs entre les EL1 et les EL2, parce que la moto avait quand même bien évolué, malheureusement entre les EL2 et les EL3, les sensations étaient bien plus mauvaises, je me faisais vraiment bien secouer par la moto, et j'étais vraiment impuissant. En début d'EL4, c'était moins mauvais dirons-nous, car j'ai pu retrouver des sensations à peu près correctes, et après en qualifs, j'ai amélioré petit à petit mes chronos, [mais] ce n'est jamais assez pour être devant", explique-t-il au micro de Canal+.

Pour ne rien arranger, le numéro 5 a chuté lors de la Q1. Il a toutefois pu reprendre le guidon de sa KTM et continuer à améliorer ses chronos, sans toutefois pouvoir faire mieux que le huitième temps de cette première séance qualificative.

"J'ai fait une petite chute, j'ai réussi à relever la moto et la redémarrer et encore un peu améliorer mon chrono. On voit au moins en pilotage que je pourrais essayer de gagner du temps dans deux endroits, donc je vais essayer de travailler sur ça demain, parce que pour l'instant, de toute façon, les problèmes restent les mêmes. Même en ayant des motos différentes, nous n'arrivons pas à en changer l'ADN, et j'ai beau suivre d'autres pilotes, ça me confirme encore plus toutes ces informations. C'est très douloureux, j'ai un peu mal au ventre, mais c'est un passage où il faut résister."

Lire aussi :

C'est là que se situe le problème principal pour Johann Zarco. En difficulté depuis ses débuts avec la machine de Mattighöfen, l'ancien pilote Tech3 ne trouve toujours pas la clé pour améliorer ses sensations avec une moto qui montre de belles promesses entre les mains de Pol Espargaró.

Pire, il a la sensation d'en être au même point que lors des essais de pré-saison : "On peut essayer de travailler sur différents points techniques, mais quand je me remets à suivre un pilote, je vois que je suis presque au même point qu'il y a six mois. C'est pour ça que ça décourage presque. Ça me permet de voir que mes premières infos n'étaient pas mauvaises, et comme la différence est toujours là... est-ce que c'est une question de patience ? En tout cas, c'est de la souffrance."

Zarco n'envisage pas d'améliorations lors du Grand Prix de ce dimanche, et s'attend à 26 tours très longs sur un circuit d'Assen qui est particulièrement difficile physiquement. Les points sont l'objectif, mais il ne sera pas simple à atteindre.

"Aujourd'hui, j'ai passé une mauvaise journée, parce que je me fais vraiment secouer, comme si on prend un petit gamin et qu'on le secoue dans tous les sens. J'ai un peu cette sensation-là, d'être impuissant sur la moto, donc voilà. Demain pour moi c'est une question de rythme, il faut trouver son rythme car de toute façon, 26 tours ça sera long. Si j'arrive à avoir un peu de décontraction, je peux sans doute espérer des points."

"Être dans les points, dans le top 15, ça serait ma première satisfaction, et avoir une course constante, car 26 tours, ça sera long. Les deux dernières années, j'ai souffert en course ici, car je pouvais être avec les meilleurs, mais c'était compliqué de le faire pendant 26 tours. Demain je me concentrerai là-dessus et on verra si les autres ont plus de mal que moi en pneus usés."

Article suivant
La grille de départ du GP des Pays-Bas MotoGP

Article précédent

La grille de départ du GP des Pays-Bas MotoGP

Article suivant

Quartararo, de rookie impressionné à nouveau recordman d'Assen !

Quartararo, de rookie impressionné à nouveau recordman d'Assen !
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP des Pays-Bas
Catégorie Qualifications 1
Lieu Assen
Pilotes Johann Zarco
Équipes Red Bull KTM Factory Racing
Auteur Michaël Duforest