Officiel : Zarco chez KTM jusqu'en 2020

Il ne manquait plus qu'une confirmation officielle, et c'est chose faite en préambule du Grand Prix d'Espagne : Johann Zarco roulera sous les couleurs du constructeur autrichien lors des deux prochaines saisons.

Officiel : Zarco chez KTM jusqu'en 2020
Johann Zarco, Tech 3
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Pol Espargaro, Red Bull KTM Factory Racing
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Pol Espargaro, Red Bull KTM Factory Racing
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Aki Ajo, Stefan Pierer, Pit Beirer, Mike Leitner, KTM
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Pit Beirer
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Pit Beirer, directeur de la compétition de KTM

C'est fait ! Après de nombreuses tractations sur le point de chute du Français pour l'an prochain, on peut désormais dire de façon officielle que Johann Zarco pilotera pour KTM à compter de 2019.

Devant ses débuts tonitruants dans la catégorie – il est déjà crédité de trois pole positions en 21 courses depuis le Qatar 2017 –, le Cannois avait été pressenti dans un certain nombre d'équipes.

Mais comme nous vous l'indiquions il y a une dizaine de jours, c'est donc bien avec la marque autrichienne, qui elle aussi a fait ses débuts, en tout cas en qualité de constructeur, l'an dernier – et suivant une trajectoire de performance également ascendante – que Zarco va continuer d'écrire sa belle histoire avec le MotoGP.

Il faut dire que les deux parties regorgent d'ambitions, comme en témoigne le rythme de développement effréné observé par la RC16 depuis 2017, mais aussi les coups d'éclat – le terme est-il d'ailleurs encore adapté, tant cela devient finalement régulier ? – du numéro 5 depuis ses débuts en fanfare dans la catégorie reine.

"Ma carrière continuera là où tout a commencé, de la Red Bull Rookies Cup à la conquête du titre MotoGP", a écrit Johann Zarco sur les réseaux sociaux. "Je rejoins KTM Racing pour les deux prochaines années. Très heureux de monter sur cette KTM avec laquelle nous partageons les mêmes ambitions : Ready to race !"

 

"Nous avons toujours eu un bon contact avec Johann, et ce depuis la Red Bull Rookies Cup. Nous avons soutenu le projet Moto2 à travers WP et notre team manager en Moto3, Aki Ajo, est un bon ami à lui. Nous avons aussi une bonne relation avec son manager Laurent Fellon", souligne Pit Beirer, directeur de KTM Motorsport. "Réaliser cela a été un effort de groupe. Il nous a fallu croire en notre capacité à concevoir une moto gagnante et Johann ne viendrait pas s'il ne voyait pas et ne sentait pas cette confiance. Nous sentons à présent que nous avons une réelle responsabilité pour faire en sorte que ce package soit suffisamment fort afin qu'il puisse maintenir le niveau qui est le sien. C'est notre grand objectif."

Un duo Zarco-Espargaró

Avec cette nouvelle annonce, la deuxième de la part de KTM cette semaine après celle faite hier de la prolongation de Pol Espargaró pour deux années supplémentaires chez les Oranges, le line-up de la marque de Mattighofen est donc désormais connu.

Une nouvelle pièce – probablement maîtresse, celle-ci – qui vient donc s'imbriquer dans le puzzle du grand projet du constructeur autrichien, qui va sans doute faire de Zarco son fer de lance pour aller chercher le titre à moyen terme.

"Il est clair que nous voulons franchir un autre cap en MotoGP", poursuit Pit Beirer. "Les deux premières années, il s'agissait de construire le projet et de faire en sorte que tout fonctionne. Vous voulez toujours avoir les meilleurs pilotes à bord et il est évident que le fait que Johann batte les pilotes factory au guidon d'une machine satellite et qu'il se qualifie régulièrement en première ligne signifie qu'il est un solide compétiteur, avec un esprit fort. Je suis convaincu qu'en ayant un pilote comme Johann avec nous nous pouvons atteindre la prochaine étape."

Avant cela, il sera important pour le Rookie de l'année 2017 de confirmer cette saison. Pour l'instant, il est loin de décevoir avec une pole au Qatar en ouverture du championnat, et deux batailles pour la victoire, sur ce même circuit ainsi qu'en Argentine.

Ce week-end, ses performances seront à scruter avec attention à Jerez, alors que l'an dernier il y avait fait des étincelles en course, en pointant un temps en tête de course au nez et à la barbe des Honda, avant de devoir rétrograder tout en assurant une quatrième place – son premier résultat devant les deux Yamaha officielles de Valentino Rossi et Maverick Viñales.

partages
commentaires
Aprilia optimiste à l'approche des manches européennes

Article précédent

Aprilia optimiste à l'approche des manches européennes

Article suivant

Petrucci : "Ce grip supplémentaire ne peut nous être que bénéfique"

Petrucci : "Ce grip supplémentaire ne peut nous être que bénéfique"
Charger les commentaires
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021