Le nouveau calendrier, "une bonne nouvelle" pour Zarco

Le pilote français estime qu'il pourra tirer profit des courses répétées sur un même circuit et d'un programme intense de 13 Grands Prix en 18 semaines.

Le nouveau calendrier, "une bonne nouvelle" pour Zarco

L'officialisation la semaine dernière du nouveau calendrier MotoGP pour la saison 2020 a été pour Johann Zarco une heureuse nouvelle. Bien que décalé de quatre mois et demi, le championnat va bel et bien pouvoir débuter dans quatre semaines, grâce à la mise en place d'un protocole sanitaire strict et à la définition d'un agenda basé sur ce que permet la situation sanitaire actuelle.

Entièrement européen pour le moment, il prévoit un programme intense avec 13 courses annoncées en 18 semaines, et plusieurs d'entre elles seront disputées en l'espace de deux semaines sur un même circuit afin d'optimiser au maximum les déplacements. "Je suis plutôt content du nouveau calendrier, ça a été une bonne nouvelle", se félicite le pilote français sur le site officiel du championnat.

"Je pense que pour moi ce sera intéressant d'avoir deux courses au même endroit, parce que j'ai besoin d'apprendre la Ducati MotoGP", souligne le nouveau pilote Avintia, qui n'a rejoint son équipe qu'en début d'année. "Pour le moment je n'ai fait que six jours sur cette moto, et faire une course puis la répéter la semaine suivante ce sera bien. Aussi, on a souvent trois courses de suite et j'aime ce genre de rythme. Après une longue pause, ce sera bien de passer du temps avec l'équipe et de répéter les week-ends."

Lire aussi :

Après le confinement, Johann Zarco a repris la piste le 3 juin à Barcelone. Il a également roulé à Lédenon, puis il a retrouvé le circuit catalan pour une nouvelle séance d'entraînement hier. Cette journée a initialement été perturbée par la pluie, avant qu'il puisse limer le bitume au guidon d'une Ducati Panigale V4S, une compensation bienvenue en attendant la reprise des essais collectifs avec les MotoGP.

Ces séances sont aussi l'occasion d'expérimenter les mesures barrières qu'il faudra respecter au sein des équipes, ainsi que la curieuse atmosphère qui règne sur des circuits désertés. Là où plus de 155'000 spectateurs se massent chaque année pour assister au Grand Prix de Catalogne, les pilotes ont en effet profité d'un circuit aux tribunes vides. Cette ambiance, qui rappelle celle des tests donne surtout un avant-goût des conditions dans lesquelles l'épreuve catalane pourrait se disputer dans quelques mois, de même que les 12 autres courses confirmées au calendrier pour le moment et qui, en l'état actuel de la situation, sont annoncées à huis clos.

"On est habitués à s'entraîner sans public dans les tribunes, donc la chose la plus différente dans les courses à huis clos sera probablement de voir le paddock vide, ce qui, je pense, libérera les pilotes du stress", estimait Johann Zarco il y a quelques jours.

Lire aussi :

"La clé de ce championnat sera de rester calme en toute situation. Je pense que je peux faire de bonnes choses, et avec autant de courses d'affilée, je pense que je peux beaucoup apprendre et être assez rapide pour me battre pour le podium", suggère le pilote Avintia, en quête de podium depuis le Grand Prix de Malaisie 2018, où il s'était classé troisième au guidon de la Yamaha du team Tech3.

 
partages
commentaires
Devenir pilote officiel sans avoir gagné ne gênerait pas Quartararo

Article précédent

Devenir pilote officiel sans avoir gagné ne gênerait pas Quartararo

Article suivant

Petrucci aurait signé avec KTM

Petrucci aurait signé avec KTM
Charger les commentaires
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021