Johann Zarco doit être opéré d'une fracture du scaphoïde

Conséquence de la lourde chute de dimanche au Red Bull Ring, une fracture a été découverte au niveau du poignet droit pour Johann Zarco.

Johann Zarco doit être opéré d'une fracture du scaphoïde

Johann Zarco se fera opérer mercredi d'une "petite fracture" du scaphoïde, comme l'a confirmé son équipe ce mardi. Située au niveau du poignet droit, la blessure a été découverte lundi, à la suite du gros crash dans lequel il a été impliqué avec Franco Morbidelli dimanche au Grand Prix d'Autriche. Si les premiers examens n'avaient pas révélé de blessures autres que des brûlures, le pilote français témoignait de douleurs dans ce poignet dès les instants qui avaient suivi la course et il a souhaité passer d'autres examens lundi car il continuait d'être gêné.

Zarco sera opéré en Italie, pris en charge à Modène par le Professeur Giuseppe Porcellini, qui était déjà intervenu sur la fracture de la clavicule d'Andrea Dovizioso il y a deux mois et notamment sur Valentino Rossi par le passé. L'intention du Français est de revenir au Red Bull Ring jeudi afin d'y passer le contrôle médical visant à évaluer sa capacité à disputer le Grand Prix de Styrie.

Lire aussi :

"Je serai sur le circuit jeudi, pour une réunion au sujet du gros crash de dimanche", explique Johann Zarco. "Si mes sensations sont bonnes au niveau du poignet et que le centre médical me déclare apte à rouler, j'essaierai de voir si je peux remonter sur la moto. L'avantage de ce week-end est que l'on a déjà toutes les références de la semaine dernière, donc ce ne serait pas un grand drame si je devais manquer quelques séances, et je peux prendre un jour de plus pour voir si mon poignet va bien. Maintenant, l'essentiel, c'est l'opération, et ensuite on verra si mes sensations s'améliorent."

"L'équipe travaille sur la moto pour la préparer, et je sais que tout sera prêt si je reviens", souligne le pilote Avintia. "Il y aura peut-être de la pluie, c'est donc aussi une chance car il y a moins d'efforts à fournir sur la moto dans ces conditions. Ce serait vraiment une bonne opportunité pour moi s'il devait pleuvoir et si je pouvais courir sans trop d'efforts au niveau du poignet."

Franco Morbidelli, qui est lui aussi lourdement retombé au sol dans cet accident effrayant, faisait état de douleurs à la tête dimanche après-midi et présentait également des écorchures et des contusions, notamment au niveau du poignet droit. Il a annoncé son intention d'être de retour en piste vendredi pour le deuxième Grand Prix prévu au Red Bull Ring.

Le pilote italien a par ailleurs fait savoir qu'il ne comptait pas en rester là, alors qu'aucune sanction n'a été décidée après cet accrochage, indiquant sur Twitter : "Nous en parlerons jeudi, c'est certain. Je pense que lorsque deux pilotes chutent, il est commun de qualifier cela d'incident de course et de considérer que c'est réglé… Mais cet 'incident de course' est survenu à 310 km/h. Nous avons beaucoup de chance d'être en un morceau, mais quelqu'un doit payer cette faute."

Johann Zarco s'est défendu avec véhémence, s'expliquant notamment longuement avec Valentino Rossi après la course alors que celui-ci était initialement convaincu que le Français avait volontairement freiné "sous le nez" de Morbidelli. Le pilote Avintia s'est dit touché par les accusations dont il fait l'objet et continue de clamer son innocence dans un accident qui a été considéré comme un incident de course par certains autres pilotes. La dangerosité du virage 3 est quant à elle questionnée et sera assurément au cœur des débats dès le retour des pilotes sur place jeudi.

Lire aussi :

partages
commentaires
Oliveira questionne l'approche "discutable" de Pol Espargaró

Article précédent

Oliveira questionne l'approche "discutable" de Pol Espargaró

Article suivant

Pour Álex Rins, le GP d'Autriche pouvait "facilement" se gagner

Pour Álex Rins, le GP d'Autriche pouvait "facilement" se gagner
Charger les commentaires
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021