Zarco : "J'ai pensé avoir la possibilité de gagner la course"

Johann Zarco a signé le deuxième podium de sa carrière dans la catégorie reine, après avoir mené près de la moitié du Grand Prix de Malaisie.

Zarco : "J'ai pensé avoir la possibilité de gagner la course"
Podium: third place Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Le vainqueur Andrea Dovizioso, Ducati Team, le troisième, Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Le troisième, Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3, 1st lap
Podium : le vainqueur Andrea Dovizioso, Ducati Team, le deuxième, Jorge Lorenzo, Ducati Team, le troisième, Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Podium : le troisième, Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Podium : le vainqueur Andrea Dovizioso, Ducati Team, le deuxième, Jorge Lorenzo, Ducati Team, le troisième, Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Podium : vainqueur Andrea Dovizioso, Ducati Team, deuxième place Jorge Lorenzo, Ducati Team, troisième place Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3

Une semaine seulement après avoir manqué le podium d'un cheveu face à Maverick Viñales en Australie, Johann Zarco a finalement réussi à faire son retour dans le top 3, après avoir mené près de la moitié de la course.

Le Français a en effet été l'auteur d'un très bon départ, qui lui a permis de prendre le leadership dans le premier tour, pour ensuite le conserver jusqu'au neuvième tour, lorsque les deux pilotes Ducati se sont emparé de la tête. 

"Je suis content de mon départ. Lorenzo en a fait un beau aussi, mais Márquez a freiné tard et les deux sont partis large", se remémore-t-il. "Je me suis donc retrouvé à l'intérieur, et en tête de course. Et même si je n'ai pas été très rapide, c'était suffisant pour rester en première position, et même conserver un petit écart. J'étais donc concentré, et j'ai essayé de faire du mieux possible."

Si le pensionnaire de chez Tech3 a certes baissé de rythme en fin de parcours, l'allure imprimée alors qu'il était aux commandes s'est révélée impressionnante, puisque celui-ci est parvenu à se forger un avantage allant jusqu'à deux secondes sur Jorge Lorenzo.

Du mieux sous la pluie depuis vendredi

Une pointe de vitesse qui peut en partie s'expliquer par le recours au pneu pluie soft à l'arrière de sa Yamaha, qui l'a autorisé à davantage attaquer lors des premières boucles. Un bon retournement de situation alors que le Cannois avait rencontré des difficultés sous la pluie vendredi, avec même une chute à la clé. "J'ai pensé effectivement avoir la possibilité de gagner la course. Je craignais un peu la pluie, car quand nous en avons eu vendredi, je n'avais pas été rapide", constate Zarco. "C'est d'ailleurs pour cela que j'ai choisi le pneu arrière soft."

Une solution qui a cependant fait l'objet d'une forte usure en fin de course, empêchant le Français de soutenir le rythme de Lorenzo et Andrea Dovizioso. "Quand ils m'ont rattrapé, je me suis dit que je pouvais peut-être me battre avec eux", se rappelle-t-il. "Mais j'ai manqué d'accélération. Je ne pense pas que ça vienne du pneu arrière, car dans l'ensemble nous étions à la limite au niveau de l'adhérence dans l'ensemble. Je pense au contraire que le pneu soft a été une bonne décision, et que ça m'a permis de rester devant."

Son poursuivant, qui n'était autre que Márquez, a connu lui aussi une forte dégradation, et n'a donc pas constitué une réelle menace sur la fin. "J'ai failli perdre l'arrière deux fois par la suite en essayant de les suivre [les pilotes Ducati]. Je me suis donc dit qu'il ne fallait pas que je fasse d'erreur stupide, que je reste concentré. Par la suite, Marc a été proche, mais j'ai pu attaquer de nouveau, et je pense qu'il en a perdu [de la gomme] plus que moi."

Au final, Johann Zarco retrouve donc le podium pour la première fois depuis plus de cinq mois, et son premier top 3 au Mans. Un résultat qui le met en bonne posture pour préserver sa sixième place au championnat, pour ce qui représente sa première année en MotoGP.

partages
commentaires
Une quatrième place sans risque pour Márquez

Article précédent

Une quatrième place sans risque pour Márquez

Article suivant

Danilo Petrucci déçu après son récital

Danilo Petrucci déçu après son récital
Charger les commentaires
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021