MotoGP
23 août
-
25 août
Événement terminé
13 sept.
-
15 sept.
Événement terminé
20 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
18 oct.
-
20 oct.
EL4 dans
01 Heures
:
15 Minutes
:
04 Secondes
25 oct.
-
27 oct.
EL1 dans
5 jours
C
GP de Malaisie
01 nov.
-
03 nov.
EL1 dans
12 jours
C
GP de Valence
15 nov.
-
17 nov.
EL1 dans
27 jours

La pluie, peut-être "une très bonne opportunité" pour Zarco

partages
commentaires
La pluie, peut-être "une très bonne opportunité" pour Zarco
Par :
8 août 2019 à 14:45

Pour réussir sa semaine en Autriche, le Français espère pouvoir compter sur une piste qu'il apprécie ainsi que sur les bonnes ondes du Grand Prix maison de KTM, mais possiblement aussi sur le mauvais temps.

Johann Zarco se présente cette semaine sur une sorte de deuxième épreuve à domicile, celle de son employeur cette fois. Un Grand Prix d'Autriche qui centralise de grandes attentes pour le pilote français, qui apprécie tout particulièrement les lieux et souhaite y retrouver de bonnes performances après une édition 2018 en demi-teinte, mais aussi pour l'ensemble du clan KTM et celui de Red Bull, bien décidés à se mettre en évidence.

Ne serait-ce pas une source de pression supplémentaire pour le pilote ? "Non, pas du tout de pression supplémentaire. Je ne joue pas la victoire. Je vais juste faire de mon mieux, pour réaliser la meilleure performance possible", assure Zarco, qui arrive d'un week-end mitigé, avec une excellente qualification dont il a vite perdu le bénéfice en course. "Ça a été bien de vivre cela à nouveau samedi en République Tchèque, et on verra quelles seront les conditions à Spielberg. C'est une piste totalement différente, une piste que j'apprécie beaucoup."

Lire aussi :

Le fait est que, à l'instar du week-end dernier à Brno, la météo pourrait venir mettre son grain de sel, avec une chaleur assez importante en début de week-end mais tournant vite à l'orage. La pluie, qui commence à tomber à Spielberg cet après-midi, laisse justement entrevoir à Zarco une chance supplémentaire de briller, lui qui a offert à KTM sa première qualification en première ligne samedi dernier sur une piste mouillée. "Il semble qu'on pourrait avoir des conditions compliquées et ce pourrait être un avantage pour moi et une très bonne opportunité de faire un super résultat. L'opportunité, déjà, de prendre du plaisir en ce qui me concerne, mais aussi d'obtenir un très bon résultat pour KTM et Red Bull ici", admet le #5.

"Après, en conditions sèches, c'est quand même une piste très particulière avec ses accélérations, ses freinages, ses très petits virages, en tout cas les quatre premiers. La moto peut avoir moins de désavantage, pourquoi pas, c'est ce que je peux espérer", souligne-t-il auprès de Canal+. "Moi, c'est une piste que j'adore : j'ai gagné en Moto2, j'ai fait une super course pour ma première année en MotoGP. J'étais un peu déçu de ma deuxième année en MotoGP, mais quand je suis revenu il y a tout juste un mois, sur une moto de route, j'ai pris tellement de bonheur que je me suis dit que finalement c'est un endroit que j'aime et où j'aime courir."

De meilleures sensations qu'à Brno pour Pedrosa

"Avant toute chose, je veux commencer, prendre un rythme correct, et ensuite on verra ce dont on a besoin", poursuit Johann Zarco, qui tentera aussi de tirer cette semaine les bénéfices des récents tests de Dani Pedrosa sur place. Si cela n'a pas été complètement réussi à Brno, il sait à présent pourquoi et peut s'appuyer sur les enseignements de cette épreuve. "Je pensais que ça ferait une plus grande différence, mais au final avoir exactement les mêmes réglages que Dani ne m'a pas vraiment aidé, parce que c'est aussi une question de poids, or il est beaucoup plus léger que moi. Alors les premiers tours que j'ai faits en République Tchèque n'ont pas été très bons, parce qu'il y avait des choses qui me dérangeaient sur la moto, mais maintenant on l'a compris", explique-t-il.

"Ce qu'il a testé et confirmé est utile, et ensuite il faut qu'on adapte des choses logiques, comme le poids. C'est donc important, car il a eu de très bonnes sensations sur cette piste, meilleures que celles qu'il a eues à Brno. Je ne pense pas que ce sera facile, mais je suis juste curieux de commencer et de voir où l'on en est, entre mon plaisir sur cette piste et les références qu'il a prises."

Lire aussi :

Dans la foulée du dernier Grand Prix, qu'il a conclu à la 14e place, Zarco a volontairement limité son programme de test lundi, en s'intéressant essentiellement à des réglages moteur. Un choix qu'il a fait afin de rester en bonne forme et dans une dynamique bénéfique à la course durant ces deux semaines intenses.

"Pour moi il s'agissait juste de confirmer des choses qu'on avait essayées pendant le week-end. Je n'ai pas fait beaucoup de tours, parce que je voulais vraiment garder le plus d'énergie possible pour ce week-end. Alors rien de spécial, rien de nouveau", résume-t-il, indiquant garder la même base de moto cette semaine. "Ce qui change ici, c'est juste le tracé de la piste, il est vraiment typique, avec le premier virage très lent, de gros freinages, d'énormes accélérations. On peut donc avoir une moto qui se comporte un peu différemment par rapport à la République Tchèque."

Article suivant
Yamaha a plus perdu avec l'électronique qu'avec le départ de Lorenzo

Article précédent

Yamaha a plus perdu avec l'électronique qu'avec le départ de Lorenzo

Article suivant

Quartararo a choisi : il prend les suspensions en carbone

Quartararo a choisi : il prend les suspensions en carbone
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Autriche
Lieu Red Bull Ring
Pilotes Johann Zarco
Équipes Red Bull KTM Factory Racing
Auteur Léna Buffa