Un "point symbolique" pour Zarco au Qatar

partages
commentaires
Un
Par :
11 mars 2019 à 12:30

Johann Zarco sera finalement reparti du Qatar avec un point dans son escarcelle, pour son premier Grand Prix au guidon de la KTM RC16.

Johann Zarco, Red Bull KTM Factory Racing
Johann Zarco, Red Bull KTM Factory Racing
Johann Zarco, Red Bull KTM Factory Racing
Johann Zarco, Red Bull KTM Factory Racing
Johann Zarco, Red Bull KTM Factory Racing
Johann Zarco, Red Bull KTM Factory Racing
Johann Zarco, Red Bull KTM Factory Racing
Johann Zarco, Red Bull KTM Factory Racing
Johann Zarco, Red Bull KTM Factory Racing

Parti en dehors du top 15 pour cette première manche de la saison 2019, Johann Zarco est parvenu à marquer le point de la quinzième place, après avoir été dépassé en toute fin de course par Jorge Lorenzo. Le Français s'attendait à mieux mais se satisfait de sa performance après un week-end difficile.

Lire aussi :

"C'est comme un point symbolique ! Quinzième ; ça a été une course difficile, mais je pense que ça a été le cas pour beaucoup de pilotes. Je me sentais bien en début de course avec mon pneu medium à l'arrière. Je savais que mes adversaires utilisaient le tendre, et en me sentant bien en début d'épreuve, je m'attendais vraiment à avoir quelque chose de mieux qu'eux à la fin. Mais ça n'a pas été suffisant. Par exemple, mon équipier Pol a pu contrôler son soft arrière et il termine un peu devant moi."

Après deux saisons impressionnantes en catégorie reine, Zarco sait pertinemment que les débuts de ce nouveau projet avec le constructeur autrichien seront semés d'embûches. Un sort que le numéro 5 accepte, heureux d'avoir pu récolter de nombreuses informations tout au long du week-end.

"L'objectif était de finir la course, obtenir des informations sur 22 tours, c'était très important, et à partir de là on va continuer de travailler. Je savais que je n'aurais pas le package tout de suite pour avoir de hautes performances, mais je le sais, donc je l'accepte. J'ai appris beaucoup de choses. Je pense que toutes les KTM ont fait mieux que ce à quoi on pouvait s'attendre, et l'écart à la fin, 15 secondes, n'est pas ridicule."

Lire aussi :

Après une journée de samedi compliquée, le Cannois a profité des conditions plus chaudes de ce dimanche pour être plus en verve, et ainsi terminer au deuxième rang du clan KTM, derrière son équipier Pol Espargaró, mais devant les deux machines de Tech3, son ancienne équipe.

"Premièrement, dans mon esprit, je me sentais bien plus au chaud que samedi, et quand j'ai démarré la course j'avais la confiance pour utiliser mes pneus medium, et quand vous êtes plus relax dans votre esprit, vous pouvez faire un meilleur travail. On a repris des références qu'on avait car on essayait de chercher des choses [samedi], sans réussite. La température des pneus m'a mis en confiance."

Le début de course, une guerre des tranchées !

Parti de la pole position il y a un an et ayant mené tout le début de course avant une chute en 2017, Johann Zarco a pu découvrir les joies d'un départ en peloton au Qatar ce week-end ! Et entre différents morceaux de carbone et la selle de Jack Miller, il en a pris plein les yeux…

"C'était un carnage ce début de course ! Les deux dernières courses que j'ai pu faire, j'ai tout le temps été en tête, en fait. J'ai mené six tours ma première année, je suis tombé, ensuite j'ai mené les trois quarts de la course et puis tout s'est décanté, mais là quand on part derrière… Le sable, les cailloux, on croit qu'on sort d'une tranchée et qu'on part au front ! C'est assez spécial avec des ailerons, des selles qui volent… !"

Article suivant
Lorenzo, 13e : "Des petits brins de malchance" qui font la différence

Article précédent

Lorenzo, 13e : "Des petits brins de malchance" qui font la différence

Article suivant

Silverstone confirme les nouveaux travaux sur sa piste

Silverstone confirme les nouveaux travaux sur sa piste
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP du Qatar
Catégorie Course
Lieu Losail International Circuit
Pilotes Johann Zarco
Équipes Red Bull KTM Factory Racing
Auteur Michaël Duforest
Soyez le premier à recevoir
toute l'actu