Hors du top 10, Zarco veut "rester positif"

partages
commentaires
Hors du top 10, Zarco veut
Par : Michaël Duforest
7 sept. 2018 à 16:13

Onzième de la feuille des temps à l'issue de la première journée du Grand Prix de Saint-Marin, Johann Zarco a échoué à cinq petits millièmes de la qualification provisoire en Q2. Mais le Français reste positif.

Zarco doit toutefois espérer que le ciel sera clément avec lui ce samedi, puisque les prévisions font état de risques de pluie lors du reste du week-end. Si la piste devenait humide lors des EL3, une qualification directe en Q2 serait dès lors impossible.

Mais le Français ne s'inquiète pas de tout cela pour le moment, et préfère retirer le positif d'une journée qui l'a vu être plus en forme qu'il y a 12 mois, pour sa première visite sur le tracé italien au guidon d'une MotoGP.

Lire aussi :

Comme ses comparses de l'écurie officielle le répètent depuis le début de la saison, la Yamaha souffre à l'accélération, mais le Cannois estime que la nature du circuit de Misano devrait lui permettre de dépasser ces problèmes, et d'être compétitif.

"J'ai de bonnes sensations, je peux contrôler la moto de mieux en mieux, c'est pour ça que je veux rester positif aujourd'hui. Je peux ralentir et directement être rapide sur le tour suivant, ça veut dire que le feedback est bon. Par rapport aux Ducati, je pense que l'on aura toujours un problème sur la motricité, pour avoir une bonne accélération, mais comme c'est un petit circuit, je vais essayer de bien utiliser la Yamaha, j'ai beaucoup de confiance dessus pour compenser ce problème à l'accélération."

Contrairement à plusieurs de ses adversaires, le pilote Tech3 n'a pas parcouru le Misano World Circuit Marco Simoncelli en essais privés, un désavantage qui finalement se trouve gommé, la piste ne donnant pas le même niveau de grip que lors de ces essais selon un certain nombre de pilotes.

Une réalité qui a également surpris Zarco, et sur laquelle il compte bien se baser pour poursuivre son week-end dans la bonne direction.

"Comme je n'ai pas fait les essais ici, je m'attendais à avoir beaucoup de mal par rapport à eux, mais comme la piste est différente et qu'elle a peut-être moins de grip, ils n'ont pas ce grand avantage par rapport à moi. On a certains problèmes, on essaie de les régler, mais je ne me sens pas loin. J'ai vu comment Marc [Márquez] pilotait en début d'après-midi, donc j'ai pu voir de bonnes choses et j'ai pu voir que je n'étais pas si lent. J'ai aussi pu suivre Lorenzo, voir ses points forts, où je peux mieux faire. Ça faisait longtemps que je ne pouvais même pas me comparer à ces deux gars."

Prochain article MotoGP
Márquez : "Nous avons pris un risque, c'est vrai"

Article précédent

Márquez : "Nous avons pris un risque, c'est vrai"

Article suivant

Lorenzo : "Nous faisons partie des favoris pour la victoire"

Lorenzo : "Nous faisons partie des favoris pour la victoire"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP de Saint-Marin
Catégorie Essais Libres 2
Pilotes Johann Zarco
Équipes Tech 3
Auteur Michaël Duforest
Type d'article Réactions