Les chutes adverses offrent un top 10 à Johann Zarco

C'est dans le top 10 que Johann Zarco a terminé le Grand Prix de Catalogne MotoGP, et si le résultat brut a été obtenu grâce à de nombreuses chutes, le Français s'est mieux senti sur sa KTM RC16.

Les chutes adverses offrent un top 10 à Johann Zarco

Pour la première fois de la saison, Johann Zarco a hissé sa KTM dans le top 10 d'une course MotoGP, avec la dixième position du Grand Prix de Catalogne. Le Cannois a également tiré des points positifs de ce septième rendez-vous de l'année.

Zarco ne se voile toutefois pas la face, et il sait que ce résultat est en partie dû à l'impressionnante liste d'abandons qui a émaillé le Grand Prix. En effet, seuls 13 des 24 partants ont rallié l'arrivée dimanche sur le Circuit de Barcelona-Catalunya.

Lire aussi :

"Oui, nous sommes satisfaits de ce top 10, c'est clair, après j'ai bénéficié de beaucoup de chutes, il ne faut pas s'en cacher. Le choix de pneus était bon, et je suis content de ça car ce pneu dur arrière s'est bien mis en rythme tout de suite et j'étais plutôt à l'aise derrière les autres pilotes en début de course. Là où il m'a vraiment aidé, c'est sur ce deuxième tiers de course, où d'habitude après quelques tours je commence déjà à souffrir. Là, mon rythme sur le deuxième tiers a été plutôt bon, et ça faisait du bien de pouvoir maintenir des chronos rapides et voir ce top 10 ne pas s'en aller devant moi", a-t-il expliqué au micro de Canal+.

Les problèmes que Johann Zarco rencontre depuis le début de l'année sont toutefois revenus en fin d'épreuve, mais le fait qu'il n'a pas dû batailler contre sa machine pendant la deuxième moitié de l'épreuve est source d'optimisme. D'autant plus que les conditions n'étaient pas les plus évidentes à gérer ce dimanche.

"Sur la toute fin de course, comme d'habitude, il y a des difficultés, mais j'ai l'impression de les avoir décalées plus vers la fin, ça m'a donné une bonne énergie. Plutôt content de ça. La place, c'est bien, ça fait six points, c'est dans les dix, il fallait quand même terminer la course, beaucoup de mecs ont chuté, tout le monde était chaud, les conditions étaient difficiles."

Lire aussi :

"Le point positif aujourd'hui, c'était le choix de pneus, j'étais content de bien me sentir dessus, et je pense que j'ai fait un bon deuxième tiers de course car le rythme était assez bon, j'arrivais à bien suivre Tito Rabat, je dépassais parfois, ça faisait du bien de me battre avec au moins un pilote ! C'était bon. J'ai eu des soucis à la fin de la course comme les autres [épreuves], mais c'était vraiment à la fin. C'est de toute façon le point faible que nous avons, la moto devient très difficile à piloter en fin de course, quand le pneu perd de la performance et je perds pas mal de contrôle. Mais au moins cette fois ça m'est arrivé sur les quatre derniers tours disons, au lieu des dix derniers."

Avec ces six points marqués en Catalogne, Johann Zarco a légèrement creusé l'écart sur Miguel Oliveira et s'est rapproché au championnat de Jorge Lorenzo. Le Français pointe pour le moment au 16e rang alors que la mi-saison approche.

Le top 5 du GP de Catalogne

P. Pilote Moto Tours Temps Écart
1 Spain Marc Márquez Honda 24 40'31.175  
2 France Fabio Quartararo Yamaha 24 40'33.835 2.660
3 Italy Danilo Petrucci Ducati 24 40'35.712 4.537
4 Spain Álex Rins Suzuki 24 40'37.777 6.602
5 Australia Jack Miller Ducati 24 40'38.045 6.870

partages
commentaires
Dovizioso : "Nous n'avions pas besoin de cela au championnat"

Article précédent

Dovizioso : "Nous n'avions pas besoin de cela au championnat"

Article suivant

Smith accroche Espargaró et met Aprilia en difficulté

Smith accroche Espargaró et met Aprilia en difficulté
Charger les commentaires
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021
Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi Prime

Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi

En sa qualité de patron d'équipe, Valentino Rossi va entrer de façon imminente dans une nouvelle ère dans sa carrière, et celle-ci aura une influence considérable sur un certain nombre de pilotes et d'équipes du championnat. Mais c'est précisément chez Yamaha que se fera sentir l'un des plus gros impacts car la marque joue un rôle central dans cet épisode et pourrait en conséquence perdre ses liens avec le Docteur.

MotoGP
23 juin 2021
Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité ! Prime

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité !

Prendre le sillage d'un rival pour gagner en performance... ou être celui qui est accroché et donne, de son plein gré ou non, un avantage à un concurrent. Le sujet n'a pas pas fini de faire parler, mais crée en tout cas des dynamiques intéressantes entre les pilotes du plateau MotoGP.

MotoGP
10 juin 2021
Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ? Prime

Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ?

Aveu d'échec mais coup de pouce possiblement bienvenu : l'éligibilité à des concessions en MotoGP peut être vue de plusieurs manières, comme en témoignent les réactions de Marc Márquez et Pol Espargaró à cette évocation...

MotoGP
6 juin 2021
Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre" Prime

Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre"

Toujours aussi passionné, mais aussi ancré dans la réalité, l'ancien pilote Lucio Cecchinello partage avec nous son regard sur les effets de la crise actuelle en MotoGP et la manière dont le championnat devrait selon lui évoluer.

MotoGP
28 mai 2021
Hervé Poncharal, taille patron Prime

Hervé Poncharal, taille patron

Patron du team Tech3 et président de l'IRTA, Hervé Poncharal est une figure incontournable du MotoGP. Aussi impliqué dans le sauvetage du championnat face à la crise sanitaire que touché par l'évolution de la planète, le Français a partagé avec nous son regard sur le monde.

MotoGP
26 mai 2021