Zarco prêt à mieux accepter sa situation actuelle

Le pilote KTM n'a pas profité de ses vacances pour buller, mais pour repousser ses limites dans une variété de disciplines sportives, avec l'espoir de mieux aborder la deuxième moitié du championnat.

Zarco prêt à mieux accepter sa situation actuelle

Johann Zarco a observé la pause qu'il souhaitait au mois de juillet. Une "pause" dans la compétition, mais durant laquelle il n'a pas octroyé de véritable repos à son corps, cherchant au contraire à explorer de nouvelles expériences pour repousser encore un peu plus ses limites.

"Pas mal d'entraînement, pas vraiment de pause", confirme-t-il auprès de Canal+. "Déjà, être à la maison avec la famille c'est toujours un bon moyen de se ressourcer, mais [j'ai fait] pas mal de vélo et d'autres activités physiques pour avoir du changement dans l'entraînement et le faire évoluer. [Je voulais] retrouver une mentalité de guerrier comme je sais que je peux avoir, et la retrouver en faisant des activités d'endurance qui poussent à certaines limites, en plus de la moto. Les trois semaines sont passées vite et il n'y avait pas ce sentiment de vraiment vouloir faire une pause. On voulait du changement."

Lire aussi :

Le pilote KTM a été chercher de nouvelles sensations dans l'effort et il en a tiré les enseignements qu'il attendait, en se testant en faisant du vélo, du barefoot ou encore d'éprouvantes randonnées en montagne. "En tant que sportif, on peut se dire qu'on va juste faire une petite marche, mais 40 km en montagne ça n'est pas une petite marche, ça devient vraiment dur ! On sait qu'il faut juste marcher, mettre un pied devant l'autre, mais c'est dur. Mais c'est bien aussi : par moments, on est vraiment bas, et puis ça remonte, puis on redescend… On est en bas et on se dit qu'on ne va jamais remonter, mais ça revient. Et quand on le fait je ne sais combien de fois pendant 15 heures, ça vous donne la sensation que même dans la performance un moment de baisse ne signifie pas qu'il ne va pas y avoir un autre haut", retient-il.

Une leçon à appliquer à sa saison MotoGP, qui reprend cette semaine en République Tchèque, avec une KTM qui jusqu'à présent lui a donné bien du mal. Mais pour Zarco l'objectif est clair : savoir aborder ces difficultés de façon plus constructive, en se laissant moins envahir par la frustration. "Il va falloir faire la deuxième partie de saison avec plus de sourire quand même, moins de déception, et mieux supporter les mauvaises performances", reprend-il. "Pendant les sept premiers mois, je n'ai pas du tout réussi à rentrer dans ce que je voulais et ça m'a beaucoup miné. Là, je pense que je pourrai plus être dans l'acceptation et rien qu'accepter le fait de ne sans doute pas pouvoir gagner dans l'immédiat, ou dans les mois ou l'année qui arrive, ça peut déjà me faire évoluer."

Lire aussi :

"Pour la deuxième moitié de l'année, je vais me concentrer sur le fait de mieux contrôler toutes les émotions par lesquelles j'ai pu passer pendant la première partie de la saison. J'ai été triste trop souvent, parce que je n'obtenais pas ce que je voulais, et la pause estivale m'a aidé à mieux accepter la situation et tout simplement à accepter ça peut m'aider à faire du meilleur travail. Je dois aussi accepter de faire des changements qui, peut-être, ne vont pas m'apporter immédiatement des progrès, mais pour le moment si je ne change rien je n'obtiendrai pas les progrès."

partages
commentaires
La méforme de Rossi n'est pas due à son âge, selon Meregalli

Article précédent

La méforme de Rossi n'est pas due à son âge, selon Meregalli

Article suivant

Márquez : "Je ressens la pression" d'un titre à "perdre"

Márquez : "Je ressens la pression" d'un titre à "perdre"
Charger les commentaires
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021
Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi Prime

Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi

En sa qualité de patron d'équipe, Valentino Rossi va entrer de façon imminente dans une nouvelle ère dans sa carrière, et celle-ci aura une influence considérable sur un certain nombre de pilotes et d'équipes du championnat. Mais c'est précisément chez Yamaha que se fera sentir l'un des plus gros impacts car la marque joue un rôle central dans cet épisode et pourrait en conséquence perdre ses liens avec le Docteur.

MotoGP
23 juin 2021
Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité ! Prime

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité !

Prendre le sillage d'un rival pour gagner en performance... ou être celui qui est accroché et donne, de son plein gré ou non, un avantage à un concurrent. Le sujet n'a pas pas fini de faire parler, mais crée en tout cas des dynamiques intéressantes entre les pilotes du plateau MotoGP.

MotoGP
10 juin 2021
Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ? Prime

Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ?

Aveu d'échec mais coup de pouce possiblement bienvenu : l'éligibilité à des concessions en MotoGP peut être vue de plusieurs manières, comme en témoignent les réactions de Marc Márquez et Pol Espargaró à cette évocation...

MotoGP
6 juin 2021
Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre" Prime

Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre"

Toujours aussi passionné, mais aussi ancré dans la réalité, l'ancien pilote Lucio Cecchinello partage avec nous son regard sur les effets de la crise actuelle en MotoGP et la manière dont le championnat devrait selon lui évoluer.

MotoGP
28 mai 2021
Hervé Poncharal, taille patron Prime

Hervé Poncharal, taille patron

Patron du team Tech3 et président de l'IRTA, Hervé Poncharal est une figure incontournable du MotoGP. Aussi impliqué dans le sauvetage du championnat face à la crise sanitaire que touché par l'évolution de la planète, le Français a partagé avec nous son regard sur le monde.

MotoGP
26 mai 2021
Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ? Prime

Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ?

Après avoir signé une septième place au Portugal pour son retour fracassant en MotoGP, Marc Márquez entame désormais un long et dur travail pour retrouver le pilotage lui ayant donné six titres en catégorie reine.

MotoGP
23 avr. 2021