MotoGP
23 août
-
25 août
Événement terminé
13 sept.
-
15 sept.
Événement terminé
20 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
EL1 dans
4 jours
C
GP de Malaisie
01 nov.
-
03 nov.
EL1 dans
11 jours
C
GP de Valence
15 nov.
-
17 nov.
EL1 dans
25 jours

Zarco a tenté de profiter de son seul jour de test

partages
commentaires
Zarco a tenté de profiter de son seul jour de test
Par :
30 août 2019 à 09:55

Le Français a pu boucler 63 tours de piste jeudi pour tenter de prendre de l'avance sur la préparation du Grand Prix de Saint-Marin, qui se déroulera dans deux semaines. Une épreuve où il pressent qu'il pourrait être difficile de maintenir les performances de Silverstone.

Johann Zarco n'aura réalisé qu'une seule journée de test à Misano cette semaine, où le reste du plateau continue à rouler ce vendredi, mais il tente de s'en satisfaire. Sur le départ de KTM, le Français ne disposait d'aucune nouveauté à tester, aussi a-t-il mis cette journée à profit pour commencer à préparer le week-end de course qui se déroulera sur cette piste dans deux semaines et prendre ses marques avec un tracé radicalement différent de celui de Silverstone.

Lire aussi :

"Aucune nouvelle pièce à tester, il s'agissait surtout de jouer avec le set-up de la moto pour progresser et préparer le week-end de course", explique le pilote tricolore, s'exprimant dans un italien parfait auprès de Sky Italia. "Ça a été une journée importante pour nous, surtout pour nous adapter à la piste. C'est une piste très différente de celle de Silverstone, où en plus il y avait un nouvel asphalte qui a été fantastique pour tout le monde. Ici, c'est différent et on peut donc avoir plus de problèmes pour régler la moto."

"D'entrée de jeu, les chronos étaient corrects. Ça a permis de faire du travail plutôt calme et donc de qualité tout au long de la journée. En fin de journée, avec un pneu neuf, le chrono était plutôt bon. Et ça c'est bon pour moi, pour nous, et ça nous permettra d'attaquer à un bon niveau la course dans dix jours", souligne Zarco, qui a bouclé cette journée avec le sourire et avec le huitième temps, à 0"102 de son coéquipier, sixième.

Un week-end encourageant, mais particulier à Silverstone

Le week-end dernier, Johann Zarco a livré une performance on ne peut plus régulière à Silverstone, oscillant entre la 14e et la 15e place à chaque séance du Grand Prix. Celui-ci a tourné court lorsqu'il a accroché Miguel Oliveira en course, en tentant de lui chiper la 12e position, cependant malgré ce final décevant la performance globale qu'il a pu livrer lui a donné du baume au cœur.

Lire aussi :

En quittant la Grande-Bretagne, il exprimait toutefois un doute quant à sa capacité à maintenir ce niveau lors du prochain Grand Prix, du fait de la configuration très différente des deux pistes. "Si j'analyse la performance – j'espère me tromper –, la piste a pu nous aider. On a pu tenter des choses et être pardonnés par cette piste", soulignait-il, tentant néanmoins de retenir ses progrès "en termes de rythme de course et aussi de performances en pneus neufs". "On a pu voir que tout le monde n'était pas aussi facile, alors peut-être que la piste, ce super bon asphalte, pardonne beaucoup et permet de tenter plus de choses, sans être puni par un mouvement ou en élargissant trop. Ça a été un très bon week-end globalement, si on pense à ce qu'on peut obtenir."

Je n'ai pas le choix, en fait, il faut juste que je sois rapide pour mériter quelque chose pour les prochaines années.

Johann Zarco

Zarco tentait donc de se laisser envahir par l'optimisme pour ce qu'il s'apprêtait à découvrir, bien que sur un tracé et un asphalte moins favorables, tout laisse penser qu'il faudra écrire un nouveau scénario. "Je croise les doigts pour garder plus ou moins les mêmes performances à Misano. Ce sera une piste totalement différente de Silverstone et on peut voir qu'à Silverstone on avait l'opportunité de signer de bons chronos. À Misano ce pourrait être plus dur, parce que c'est une piste très étroite, avec des virages vraiment lents. Peut-être qu'on n'y sera pas à notre plus gros avantage."

"Ce pourrait être une piste compliquée, où il sera plus dur de mener la moto à ce niveau du top 10, mais je vais continuer à travailler et faire tout ce que je peux pour réaliser une bonne performance", promet Zarco, conscient qu'il est de toute façon au pied du mur. "Je suis revenu à un feeling, disons… Je n'ai pas le choix, en fait, il faut juste que je sois rapide pour mériter quelque chose pour les prochaines années. C'est humain, mais c'est une manière d'extraire une énergie plus positive de moi", pressent-il.

Lire aussi :

"Avec la décision importante que j'ai prise il y a deux semaines, il est certain que j'ai pu m'enlever quelque chose de l'estomac, comme un doute et une tristesse. Je le ressens moins désormais et cela m'aide à prendre un peu de distance sur tout ce défi, qui n'est pas facile. À Silverstone il est vrai que j'étais parmi les 15 premiers à quasiment toutes les séances, ce que d'habitude on n'arrive pas à faire. On va voir ce qu'il y a à faire à Misano, mais pour finir l'année, déjà, être un peu plus libéré dans la tête m'aidera assurément, même si je ne sais pas quoi faire l'année prochaine."

Avec Michaël Duforest et Guillaume Navarro  

Article suivant
Aller au bout de la course a fait empirer l'état de Lorenzo

Article précédent

Aller au bout de la course a fait empirer l'état de Lorenzo

Article suivant

Misano, J2 - Quartararo flirte avec le record

Misano, J2 - Quartararo flirte avec le record
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement Test Misano
Lieu Misano World Circuit Marco Simoncelli
Pilotes Johann Zarco
Équipes Red Bull KTM Factory Racing
Auteur Léna Buffa