Zarco veut "mériter" un guidon d'usine chez Ducati

Johann Zarco ne cache pas qu'il aimerait profiter du départ d'Andrea Dovizioso pour récupérer un guidon d'usine chez Ducati, mais le Français veut prouver au constructeur italien qu'il mérite une telle opportunité.

Zarco veut "mériter" un guidon d'usine chez Ducati

L'annonce de la rupture entre Andrea Dovizioso et Ducati en fin de saison ouvrira la possibilité d'une place supplémentaire avec une moto d'usine, et Johann Zarco ne cache pas qu'il serait intéressé par un guidon officiel, alors qu'il effectue de très bons débuts avec la Desmosedici GP19. Mais l'ancien pilote KTM ne veut pas avoir l'impression de prendre une place qu'il ne mérite pas, et veut continuer à prouver à ses employeurs qu'il sera au niveau si une machine officielle lui est confiée.

Lire aussi :

"À mon avis, pour mériter la moto factory, je dois faire d’autres podiums et confirmer qu’ils peuvent compter sur moi, car une moto d’usine oblige à se battre pour le top 3 à chaque course", tempère Zarco. "Mais je suis en route pour retrouver ce niveau car je reviens de loin. Pour moi, cette nouvelle sur Dovi, ça veut dire un guidon supplémentaire de disponible en MotoGP, donc davantage de chances de continuer l’an prochain."

"Le seul objectif est de rester avec Ducati, et le travail que je fais actuellement me donne de grandes chances de continuer avec ce contrat Ducati, et avec ce groupe. Pour moi, c’est positif de savoir que Dovi ne continuera pas car ça signifie que j’ai plus de chances de rester en MotoGP. Si je reviens quelques mois en arrière, presque six mois, je pouvais faire la saison 2020 avec Avintia mais je n'avais rien pour 2021. Il n’y a toujours rien de sûr, mais j’ai davantage de chances."

Arrivé par la petite porte chez Ducati, via la structure Avintia, Zarco monte en puissance depuis le début de saison et a matérialisé ces progrès par une pole position et un podium à Brno. Mais le Français se plait aussi au sein de la marque de Borgo Panigale grâce à son management. Il révèle avoir eu rapidement de bons liens avec Gigi Dall'Igna et Claudio Domenicali, et parle notamment de la passion commune qui les anime.

Lire aussi :

"Tout est positif, je les ai rencontrés cet hiver et de la manière dont j’ai fait les choses, nous sentons que nous partageons cette passion. Quand j’ai eu la Panigale, ils m’ont vu faire de la mécanique, changer mes plaquettes de freins, mes roues et vérifier l’huile. J’aime faire ces choses moi-même, et ils étaient heureux d’avoir leur pilote utilisant leur moto et travaillant dessus. Pour le moment, toutes ces choses font bien avancer la relation."

partages
commentaires
Gêne en piste et échange tendu entre Aleix Espargaró et Petrucci

Article précédent

Gêne en piste et échange tendu entre Aleix Espargaró et Petrucci

Article suivant

Andrea Dovizioso : "Je veux courir, mais je n'ai pas de plan B"

Andrea Dovizioso : "Je veux courir, mais je n'ai pas de plan B"
Charger les commentaires
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021