Zarco rêve de partager un podium avec Bagnaia et Miller

Johann Zarco sait qu'un week-end imprévisible attend le plateau MotoGP au Mans par des conditions météorologiques incertaines, mais ose rêver à voix haute d'un podium 100% Ducati à l'issue de la course.

Zarco rêve de partager un podium avec Bagnaia et Miller

Johann Zarco aborde le week-end son Grand Prix national rassuré et confiant dans les performances de sa Ducati, après une dernière course à Jerez au terme de laquelle les pilotes factory ont trusté les deux premières places du podium. Ainsi, même s'il n'est pas parvenu à compléter celui-ci et n'a vu l'arrivée qu'à la huitième place, le Français sait disposer d'un matériel pouvant lui permettre de jouer les premiers rôles sur tous les circuits du championnat… à commencer par le tracé Bugatti, au Mans, où se produit le MotoGP ce week-end.

Il s'agit de ta course à domicile et l'on suppose qu'il est toujours super pour toi de revenir au Mans, même sans les fans, et à ce niveau de forme de la Ducati…

Oui, il est vrai qu'à Jerez, j'ai pris quelques points et que c'était plutôt bon pour moi. Mais avec le haut potentiel de la Ducati, la victoire de Jack et la deuxième place de Pecco, ainsi que son leadership [au championnat], ça me donne une motivation élevée pour obtenir un super résultat ici en France. Comme l'a dit Pecco, la piste convient bien à la moto ici ; mieux qu'à Jerez, où le rythme était déjà intéressant !

Je suis donc content d'avoir ce package. Nous n'avons pas les fans et nous y sommes presque habitués. D'un côté, c'est triste, car il y a moins de choses amusantes autour de la piste mais pour rester concentré, le fait que c'est un week-end presque normal et l'objectif d'être sur le podium, ça peut presque aider !

Lire aussi :

Il s'agit d'un très bon circuit pour Ducati, comme on l'a vu avec la victoire de Danilo Petrucci et la quatrième place de Dovizioso l'an dernier. Est-ce l'occasion de frapper un grand coup ?

Je pense que ça serait chouette de partager un podium tous les trois ensemble [avec Pecco Bagnaia et Jack Miller, ndlr] si nous en avions la possibilité ! Mais quoi qu'il en soit, on peut voir depuis le début de l'année que nous pouvons être au sommet en course ; on n'y est toujours pas parvenu tous ensemble et ce serait chouette pour Ducati et pour nous car je pense que l'on peut voir que nous partageons un bon esprit, tous ensemble. Cela me procure aussi une bonne motivation. Je croise les doigts pour que ça soit le cas !

Il existe ce week-end de bonnes chances de voir une course flag-to-flag [avec changement de moto] en raison des conditions météorologiques. Est-ce que tu aimes ou redoutes cette idée ?

Une course flag-to-flag signifie que l'on commencerait avec les slicks en place et qu'ensuite, il pleuvrait, ce qui est toujours piégeur pour savoir quand rentrer dans la pitlane et changer de moto ; savoir si c'est simplement un petit peu de pluie et qu'il faut garder les slicks ou pas. Mais un changement de moto ici au Mans est délicat : on entre incliné dans la pitlane avec déjà un virage très serré et ça peut être piégeur sous la pluie avec des slicks. Puis sortir de la pitlane, qui est très étroite, et devoir rester à 60 km/h sur environ 700 ou 600 mètres, c'est assez long ! C'est donc difficile à dire : je pense qu'ici, au Mans, ça peut être assez spécial si nous sommes plusieurs pilotes à essayer de changer de moto par le côté étroit de la pitlane, qui sera… intéressant pour le spectacle !

Quel est le virage à plus complexe à négocier ici ?

Je dirais l'entrée de la [première] chicane, la Dunlop, car la piste fait en sorte que quand tu es en train de t'incliner, elle ne t'aide pas et va dans le sens inverse, ce qui fait que tu peux bloquer l'avant. Et je pense qu'avec une piste humide, ça fait que si tu essaies d'en faire trop au début, tu peux facilement faire une chute. Il faut donc faire attention à l'entrée de la chicane Dunlop.

Lire aussi :

partages
commentaires
Malgré une cicatrice qui tire, Quartararo est serein avant Le Mans

Article précédent

Malgré une cicatrice qui tire, Quartararo est serein avant Le Mans

Article suivant

Marc Márquez conscient que la pluie pourrait l'aider

Marc Márquez conscient que la pluie pourrait l'aider
Charger les commentaires
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021
Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi Prime

Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi

En sa qualité de patron d'équipe, Valentino Rossi va entrer de façon imminente dans une nouvelle ère dans sa carrière, et celle-ci aura une influence considérable sur un certain nombre de pilotes et d'équipes du championnat. Mais c'est précisément chez Yamaha que se fera sentir l'un des plus gros impacts car la marque joue un rôle central dans cet épisode et pourrait en conséquence perdre ses liens avec le Docteur.

MotoGP
23 juin 2021
Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité ! Prime

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité !

Prendre le sillage d'un rival pour gagner en performance... ou être celui qui est accroché et donne, de son plein gré ou non, un avantage à un concurrent. Le sujet n'a pas pas fini de faire parler, mais crée en tout cas des dynamiques intéressantes entre les pilotes du plateau MotoGP.

MotoGP
10 juin 2021
Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ? Prime

Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ?

Aveu d'échec mais coup de pouce possiblement bienvenu : l'éligibilité à des concessions en MotoGP peut être vue de plusieurs manières, comme en témoignent les réactions de Marc Márquez et Pol Espargaró à cette évocation...

MotoGP
6 juin 2021
Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre" Prime

Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre"

Toujours aussi passionné, mais aussi ancré dans la réalité, l'ancien pilote Lucio Cecchinello partage avec nous son regard sur les effets de la crise actuelle en MotoGP et la manière dont le championnat devrait selon lui évoluer.

MotoGP
28 mai 2021
Hervé Poncharal, taille patron Prime

Hervé Poncharal, taille patron

Patron du team Tech3 et président de l'IRTA, Hervé Poncharal est une figure incontournable du MotoGP. Aussi impliqué dans le sauvetage du championnat face à la crise sanitaire que touché par l'évolution de la planète, le Français a partagé avec nous son regard sur le monde.

MotoGP
26 mai 2021
Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ? Prime

Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ?

Après avoir signé une septième place au Portugal pour son retour fracassant en MotoGP, Marc Márquez entame désormais un long et dur travail pour retrouver le pilotage lui ayant donné six titres en catégorie reine.

MotoGP
23 avr. 2021