Zarco : La moto d'usine est un objectif, succéder à Rossi un rêve

Johann Zarco a réussi ses débuts en MotoGP et peut d'ores et déjà se laisser aller à envisager l'avenir… Un avenir qu'il espère écrire avec Yamaha.

Il avait patiemment attendu la bonne opportunité pour rejoindre le MotoGP et force est de constater aujourd'hui que Johann Zarco a fait les bons choix. Son union avec Tech3 et Yamaha est réussie, au point qu'elle a d'ores et déjà été prolongée pour la saison prochaine, de quoi permettre au Français de parfaire ses gammes et de s'épanouir dans l'équipe satellite de l'un des constructeurs les plus en vue du championnat.

Est-il trop tôt pour penser à la suite ? Peut-être pas tant que ça, sachant que les pilotes officiels sont eux aussi sous contrat jusque fin 2018. Lorsque cette échéance arrivera, Valentino Rossi approchera de ses 40 ans et, plus que jamais, pourrait être tenté de clore le chapitre MotoGP s'il estime que l'heure est venue de passer à une autre vie.

Johann Zarco n'échappera pas à la spéculation, et celle-ci a même déjà commencé. Alors que penserait le principal intéressé à l'idée de succéder à son idole ? "Être sur une moto factory, c'est un objectif. Je pense que si l'on veut se battre pour le titre, il faut être sur une moto factory. Et continuer mon travail et mon chemin avec Yamaha, ce serait fantastique", concède-t-il dans un entretien au site officiel du MotoGP.

"Il faut que je sois l'un des meilleurs pour mériter de prendre la place de Valentino et je pense que c'est tout ce que je peux espérer et ce pour quoi je dois pousser, parce que c'est un objectif incroyable et un rêve pour un pilote."

Prochaine étape : la Marseillaise

Si le nom de Johann Zarco circule déjà pour ce poste ô combien envié, c'est que le Français a réussi des débuts tonitruants en MotoGP et s'est déjà imposé comme un pilote solide, qui répond présent dans les moments forts. Leader de ses premiers tours en course et auteur du meilleur temps de ce premier Grand Prix, puis de deux top 5 en Argentine et au Texas – avec, au passage, un dépassement sans complexe sur Valentino Rossi –, il a enchaîné avec une quatrième place et, dans la foulée, un podium dès le cinquième Grand Prix.

"Je ne m'attendais pas à être dans cette position si tôt dans la saison. C'est fantastique, mais quand vous êtes un pilote, c'est à cette place que vous voulez être", commente le tricolore. "Depuis le début, je sens que la moto peut être sur le podium et je vois désormais que moi-même, je peux monter sur le podium lorsque je peux tout contrôler. Cela me procure une très grande motivation pour attaquer encore et encore et décrocher d'autres podiums."

Avant de se projeter sur des objectifs à long terme qui ont encore une saveur de "rêve", Johann Zarco peut donc se concentrer sur ce qu'il lui reste à réaliser à court ou moyen terme. "La dernière étape, c'est la victoire et entendre la Marseillaise en MotoGP", prévient-il. Rendez-vous est pris !

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries MotoGP
Pilotes Valentino Rossi , Johann Zarco
Équipes Tech 3 , Yamaha Factory Racing
Type d'article Actualités