Zarco raisonne : "Pas encore le rythme pour la victoire" malgré la pole

Johann Zarco a signé une pole position sensationnelle au guidon de sa Ducati satellite du team Avintia en prenant le meilleur sur son compatriote et leader du championnat Fabio Quartararo !

Johann Zarco auteur d'un temps de Q2 le plaçant en pole position provisoire et mettant Fabio Quartararo dans une position d'attaque en toute fin de séance de qualifications au point de provoquer une chute du pilote Yamaha à la recherche de la limite ? Bien malin aurait été celui qui aurait pu prendre un tel pari avant cette séance de qualifications du Grand Prix MotoGP de République Tchèque !

Et pourtant, c'est bel et bien ce scénario qui a régalé les observateurs du MotoGP, après une séance qui s'est conclue par la signature de la pole position du pilote Avintia sur sa Ducati satellite millésimée 2019, tandis que les machines factory ont rencontré de réelles difficultés aujourd'hui !

Le Cannois a connu une montée en puissance progressive tout au long du week-end mais n'apparaissait pas sur le papier comme l'un des candidats évidents à la meilleure position de départ de la course de Brno. Pourtant, demain, il prendra le départ devant son compatriote et l'équipier Petronas de celui-ci, Franco Morbidelli.

Lire aussi :

"Juste heureux", lâchait dans un premier souffle le #5 au micro de la Dorna dans le parc fermé, quelques secondes après son exploit et quelques accolades avec les rares membres de son staff autorisés à l'y accompagner. "Je n'arrive encore pas à croire que j'ai signé la pole aujourd'hui ! J'ai fait un bon boulot vendredi et j'ai été en mesure de bien améliorer mon temps au tour avec le pneu pour passer en Q2. J'ai fait de bons EL3 et c'était aussi une satisfaction", analysait-il déjà immédiatement, l'esprit clair.

Zarco sentait disposer d'un bon ressenti cet après-midi, en dépit des conditions d'adhérence compliquées de l'asphalte tchèque vieillissant.

"Le premier pneu a un peu trop glissé et je n'ai pas pu aller aussi vite que ce matin ; ça ne m'a pas vraiment inquiété et avec le second, j'ai mieux géré mon écart avec le bon groupe que je suivais, composé de Morbidelli, Rossi, Binder et Petrucci."

Un placement en piste qui lui a permis de signer un premier secteur redoutable, près de deux dixièmes plus rapide que n'importe qui en piste. "J'ai pu mieux contrôler mon grip arrière et ai bien utilisé l'accélération et le temps au tour est venu", poursuit-il, le visage radieux. "Je suis heureux et souhaite utiliser cette position pour bien commencer demain."

Néanmoins, Zarco sait que son rythme sur les relais prolongés et avec la difficulté rencontrée par la Ducati à maintenir ses gommes arrière dans un état satisfaisant sur la durée en raison d'un patinage encore difficile à contrôler, ne devrait pas lui permettre de jouer la victoire dimanche. Le Français modère ainsi déjà les attentes à ce sujet, et, lucide, ne prononce pas non plus le mot "podium" à chaud. "Je n'ai pas encore le rythme pour viser la victoire, mais on convoite le meilleur pour demain et il faudra gérer le pneu tour après tour car je crois que ce sera compliqué…"

La suite de l'aventure s'écrit demain dimanche, avec le départ de la course à 14h00, après une ultime séance de warm-up permettant de se calibrer pour le choix des pneus de course, à 9h40...

partages
commentaires
Qualifs – Zarco arrache la pole à Quartararo !

Article précédent

Qualifs – Zarco arrache la pole à Quartararo !

Article suivant

Pol Espargaró : "Je paye le mauvais travail des commissaires, c'est injuste"

Pol Espargaró : "Je paye le mauvais travail des commissaires, c'est injuste"
Charger les commentaires
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021