Après le Qatar, Zarco espère tenir la distance en Argentine

partages
commentaires
Après le Qatar, Zarco espère tenir la distance en Argentine
Par : Willy Zinck
5 avr. 2018 à 17:37

Le Français est passé près d'un premier succès en MotoGP lors de la manche inaugurale, avant de s'effondrer dans les derniers tours. Une mésaventure qu'il ne souhaite pas réitérer en Argentine, sur un circuit qu'il apprécie.

Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3, Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Marc Marquez, Repsol Honda Team, Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Danilo Petrucci, Pramac Racing, Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing, Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3, Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3, Cal Crutchlow, Team LCR Honda

Après sa prestation de premier choix au Qatar, où il a signé la pole position – la troisième en seulement 19 départs en MotoGP – avant de mener plus des deux tiers de la course, Johann Zarco vient de prendre ses quartiers dans le paddock d'un circuit qui devrait lui être tout aussi favorable : celui de Termas de Río Hondo.

Car c'est en effet peu de dire que le Français présente un pedigree des plus intéressants sur le tracé argentin, avec deux victoires en Moto2 (en 2015 et 2016), suivies d'une non-moins méritante cinquième place pour ce qui constituait sa deuxième épreuve dans la catégorie reine l'an dernier – et sa première arrivée dans les points, du reste.

Ce week-end, le pilote Tech3 va donc remettre l'ouvrage sur le métier, et tenter de mener la course, comme il a su si bien le faire lors des trois dernières manches en date. Pour cela, il se reposera sans doute sur les réglages de dernière minute qui ont fait des merveilles à Losail.

"Nous avions changé plusieurs choses durant le warm-up [au Qatar], et nous avions obtenu le meilleur compromis pour être bons du début, et ce jusqu'à la fin de la course", confie-t-il. "Pour moi, la stratégie était donc la même que celle que j'utilise maintenant depuis les dernières courses : si je peux mener la course, c'est une position que je préfère, car cela semble plus sûr pour moi. Car si quelqu'un m'attaque, je ne perds qu'une ou deux positions, mais je suis toujours en lice pour le podium, et j'aime courir dans cet état d'esprit."

Comprendre la baisse de performance en fin de course au Qatar

Après être passé si près de la victoire lors de la dernière manche, la priorité pour Zarco est donc de clairement identifier ce qui a péché lors des ultimes boucles dans le désert qatari. "C'est juste vraiment dommage de n'avoir fini que huitième, car j'ai eu des soucis avec le pneu avant, sur le flanc droit", regrette l'intéressé en se remémorant la manche inaugurale. "Et c'est là la question : est-ce que c'était dû au style de pilotage, au pneu ? On va voir ce week-end, où je suis, et comment je peux me battre."

S'il parvient à trouver ce petit rien qui manque encore pour lui permettre d'être compétitif sur toute la durée d'une course, nul doute que le pensionnaire de chez Tech3 sera très performant en Argentine, sur un circuit qui lui a souri par le passé, et qu'il apprécie.

"J'aime cette piste, et ce depuis que nous venons ici, en 2014", confirme-t-il. "Il y a eu les victoires en 2015 et 2016, plus la cinquième place de l'an passé, donc c'est un chouette endroit, une piste assez facile à appréhender, et des virages rapides. Ce sont beaucoup de points que j'apprécie, et maintenant avec plus d'expérience, j'espère vraiment bien gérer le choix des pneus, et me battre pour le podium."

Prochain article MotoGP
Rossi prévoit une course en paquet et des pneus déterminants

Article précédent

Rossi prévoit une course en paquet et des pneus déterminants

Article suivant

Márquez arrive en Argentine sans les "doutes" de l'an dernier

Márquez arrive en Argentine sans les "doutes" de l'an dernier

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Argentine
Lieu Autodromo Termas de Rio Hondo
Pilotes Johann Zarco
Équipes Tech 3
Auteur Willy Zinck
Type d'article Preview