Zarco teste la Yamaha 2017, avec "de très bonnes sensations"

Le pilote Tech3 se maintient dans le haut du panier, et ce avec une version différente de la Yamaha qu'il pilotait cette saison.

Deuxième du jour, à Valence, Johann Zarco a signé un temps qui lui aurait valu samedi la deuxième place qu'il occupait déjà sur la grille de départ, sachant qu'il s'est montré seulement un dixième plus lent. Une très bonne performance qui est venue conclure une journée convaincante, passée intégralement dans la partie haute du classement.

Ce qui retient surtout l'attention, c'est que le Français a reçu aujourd'hui la version 2017 de la YZR-M1, une moto souvent critiquée par les pilotes officiels mais avec laquelle il s'est montré très rapide et s'est senti plus à l'aise, particulièrement au freinage.

"Je suis content d'avoir eu de très bonnes sensations avec la nouvelle moto. On a fait du très bon travail avec le team, de petites choses", explique le pilote Tech3. "Je ne suis pas surpris de ne pas avoir senti de choses négatives, je suis juste content que ce que j'ai senti m'ait aidé à jouer encore plus sur la moto. J'arrivais à être rapide avec l'ancienne moto, mais en dépensant plus d'énergie. Je pense qu'aujourd'hui j'ai dépensé 30% d'énergie en moins et c'est très important pour préparer une course."

Et s'il devait rejouer aujourd'hui la course de dimanche, quelle moto utiliserait-il ? "Je prendrais celle-là, parce que ce contrôle au freinage me donne vraiment du bonheur sur la moto. Je n'ai pas encore fait assez de tours en 31, avec les pneus usés, pour vraiment dire 'Allez, j'ai le rythme, je gagne la course', mais rien que pour le jeu sur la moto, ça m'a plu d'avoir cette sensation."

Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3

Vers une deuxième journée avec la moto 2017

L'objectif pour demain sera de poursuivre le travail sur la Yamaha 2017 et d'essayer de grapiller encore quelques dixièmes, notamment car Zarco n'est pas parvenu aujourd'hui à abaisser son temps avec son second pneu neuf. "C'était le tout petit bémol de la journée", admet-il, préférant toutefois le considérer plutôt comme "une information supplémentaire".

"Maintenant, je pense que je vais essayer d'atteindre les 1'29. En ayant je pense une moto presque parfaite, ou une meilleure traction, mais juste en travaillant sur la suspension arrière et certains réglages, je pense qu'on peut y arriver", annonce-t-il.

Au-delà du chrono qu'il souhaite aller chercher pour figurer au classement final, le Français veut aussi travailler en pneus usés afin de progresser sur les fins de course. "Je veux avoir un objectif clair et simple, donc on poussera les pneus jusqu'à vingt tours et ensuite on travaillera avec des pneus qui ont une vingtaine de tours pour être le mieux possible dans le dernier tiers de course."

"Dimanche, j'ai fait une belle course, le dernier tiers de course j'étais encore bien, parce qu'on a lâché les autres", reprend-il, "mais il fallait rester lucide, et pour rester lucide il faut être bien sur la moto. Je pense que quand tu as fait vingt tours à bloc, tu es content d'avoir de la facilité dans tes dix derniers tours, et je pense que c'est un point [important], pas seulement pour Valence mais un peu partout. Si j'arrive à évoluer là-dessus, je pourrai jouer les victoires l'an prochain." Quand on vous dit que 2018 a déjà commencé…

Avec Michaël Duforest

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries MotoGP
Événement Essais de novembre à Valence
Sous-évènement Mardi
Circuit Valencia
Pilotes Johann Zarco
Équipes Tech 3
Type d'article Réactions