Zarco chez Yamaha : réponse espérée avant Valence

Le constructeur d'Iwata confirme avoir fait une offre au pilote français afin de l'intégrer à son équipe d'essais la saison prochaine. Réponse dès ce mois-ci ?

Zarco chez Yamaha : réponse espérée avant Valence

Yamaha ne s'en cache plus, les chances de revoir Johann Zarco au guidon de la M1 sont réelles. Soudainement sur le marché, alors qu'il était initialement engagé avec KTM jusqu'à la fin de la saison prochaine, le Français intéresse la marque qui a accompagné ses débuts en MotoGP, via le team Tech3, alors que se mettent en place les différentes pièces du puzzle pour améliorer l'équipe de test européenne d'Iwata.

"Nous avons débuté cette équipe d'essais l'an dernier", rappelle Lin Jarvis auprès du site officiel MotoGP. "Nous étions un peu en retard, je dois l'avouer, nous étions le dernier constructeur principal à avoir une équipe d'essais européenne. C'est un bon programme, mais nous voulons l'améliorer l'an prochain, avec plus de collaboration entre le Japon et l'Europe, pour avoir la meilleure équipe d'essais possible."

Lire aussi :

Cette volonté d'améliorer la structure passera par une réorganisation de l'équipe technique, avec l'arrivée notamment de Silvano Galbusera, actuellement chef mécanicien de Valentino Rossi. Côté pilotes, après une première année confiée à Jonas Folger, le divorce prématuré entre Johann Zarco et KTM apporte une nouvelle opportunité que Yamaha tente de saisir.

"Nous avons eu une bonne expérience avec Jonas Folger cette année, mais par surprise, la situation a changé pour Zarco. Comme il est devenu potentiellement disponible, c'était très intéressant pour nous, car nous avons travaillé avec lui par le passé, chez Tech3. Il a la vitesse, c'est un pilote MotoGP, donc s'il est disponible, ça pourrait être très intéressant pour nous", confirme Lin Jarvis.

Le directeur exécutif de Yamaha Motor Racing espère à présent que les négociations pourront rapidement aboutir : "Nous sommes en discussions avec lui. Nous lui avons formulé une offre, et j'espère qu'à la fin de ces courses outre-mer, nous pourrons savoir si cela va se faire ou non." Le MotoGP s'octroie une pause de quelques jours avant de disputer le Grand Prix du Japon la semaine prochaine, puis d'enchaîner avec l'Australie et la Malaisie lors des week-ends suivant. La tournée outre-mer prendra donc fin le 3 novembre, avant un retour en Europe pour la dernière manche du championnat deux semaines plus tard. Si tout se passe selon le souhait de Lin Jarvis, un accord pourrait donc avoir déjà été conclu lorsque le paddock retrouvera Valence, hôte du dernier Grand prix de la saison mais aussi des premiers tests hivernaux.

"Zarco doit faire des courses"

En annonçant la semaine dernière le remplacement la saison prochaine de Silvano Galbusera à ses côtés, Valentino Rossi évoquait "plus de jours d'essais [et] peut-être quelques wild-cards", ce qui irait effectivement dans la direction souhaitée par Johann Zarco. Car, dans l'espoir de se replacer sur l'échiquier MotoGP lorsque le marché des transferts s'ouvrira à nouveau l'an prochain en vue de 2021, le Français tirerait en effet bénéfice de participations lui permettant de rester dans le rythme, ce dont n'a pas pu profiter Jonas Folger cette année sachant que Yamaha, comme KTM, n'a pas prévu de wild-cards pour son pilote d'essais en 2019.

Lire aussi :

En attendant de savoir quel sera le dénouement des discussions entre les deux parties, les pilotes officiels semblent accueillir cette perspective d'un bon œil. C'est le cas de Maverick Viñales, bien qu'il lui paraisse quelque peu incongru qu'un pilote du calibre du double Champion du monde Moto2 puisse devoir mettre un programme de course MotoGP entre parenthèses.

"Johann est un super pilote, il ne doit pas faire d'essais, il doit faire des courses !" s'étonne l'Espagnol. "On verra. Ce qui est sûr, c'est qu'il poussera la moto au maximum et qu'il essaiera de nous battre au chrono. C'est un très bon point, car ce n'est pas la même chose quand tu essaies quelque chose en roulant à une seconde ou une seconde et demie [des meilleurs] ou si tu es dans le rythme. On verra si Johann peut amener cet élan et ce qu'il pourra faire."

Avec Michaël Duforest

partages
commentaires
Márquez et Honda négocient un nouveau contrat

Article précédent

Márquez et Honda négocient un nouveau contrat

Article suivant

Syahrin de retour en Moto2 avec Ángel Nieto Team

Syahrin de retour en Moto2 avec Ángel Nieto Team
Charger les commentaires
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021