Course - Incroyable victoire d'Austin Dillon !

partages
commentaires
Course - Incroyable victoire d'Austin Dillon !
Par : Michaël Duforest
18 févr. 2018 à 23:42

Austin Dillon a remporté le Daytona 500 avec le mythique #3, vingt ans après la seule victoire de Dale Earnhardt dans l'épreuve phare de la NASCAR.

Les U.S.A.F. Thunderbirds
Alex Bowman, Hendrick Motorsports Chevrolet Camaro, Denny Hamlin, Joe Gibbs Racing Toyota Camry mènent lors du tour de chauffe
Le départ
Chase Elliott, Hendrick Motorsports Chevrolet Camaro, Danica Patrick, Premium Motorsports Chevrolet Camaro, Kasey Kahne, Leavine Family Racing Chevrolet Camaro pris dans un crash
William Byron, Hendrick Motorsports,AXALTA Chevrolet Camaro Daniel Suarez, Joe Gibbs Racing Toyota Jimmie Johnson, Hendrick Motorsports Chevrolet Camaro
Kasey Kahne, Leavine Family Racing Chevrolet Camaro
Danica Patrick, Premium Motorsports Chevrolet Camaro
Kurt Busch, Stewart-Haas Racing Ford en tête-à-queue
Kurt Busch, Stewart-Haas Racing Ford, Ricky Stenhouse Jr., Roush Fenway Racing Ford, pris dans un crash
Kurt Busch, Stewart-Haas Racing Ford Fusion, Denny Hamlin, Joe Gibbs Racing Toyota, Alex Bowman, Hendrick Motorsports Chevrolet Camaro, Martin Truex Jr., Furniture Row Racing Toyota

Au départ, le poleman Alex Bowman ne conserve pas la tête bien longtemps puisque Denny Hamlin, parti deuxième, et vainqueur en 2016, prend directement le commandement des opérations. Le drapeau jaune sort pour la première fois au neuvième tour, pour la casse moteur de Corey LaJoie.

Sous régime de neutralisation, Hamlin connait un arrêt au stand catastrophique puisqu'il loupe son box, recule, mais pas suffisamment et écope d'une pénalité d'un tour. À cet instant, la course du Joe Gibbs Racing est bien mal engagée, mais n'est pas partie pour s'améliorer...

Au 29e tour, Kyle Busch subit une crevaison à l'arrière gauche et doit rentrer au stand, perdant un tour dans le processus. Vingt boucles plus tard, une nouvelle crevaison l'envoie dans le mur, percutant DJ Kennington, et déployant une deuxième neutralisation.

Au restart, à moins de dix boucles de la fin du premier segment, c'est son frère Kurt, vainqueur en titre, qui mène la meute, et qui reste dans la position de tête jusqu'au 60e tour, fin du segment et surtout premier moment où le "Big One" vient frapper. Après un bloc de Ricky Stenhouse sur Ryan Blaney, le peloton a ralenti et c'est alors que Daniel Suarez, Jimmie Johnson, Erik Jones, William Byron et Ty Dillon terminent dans le mur.

Discrètes jusqu'alors, les Ford du Team Penske passent à l'offensive au début du deuxième segment, Ryan Blaney prenant la tête devant Paul Menard (dans la Ford des Wood Brothers, écurie associée à Penske) et le favori, Brad Keselowski, qui a dû partir en fond de peloton suite à un accident lors de son Duel de jeudi.

Au 93e tour, le drapeau jaune est une nouvelle fois de sortie, William Byron percutant le mur à la sortie du virage 4. Un nouveau Big One vient neutraliser l'épreuve lors de la 102e boucle, avec un accident impliquant Chase Elliott, Kevin Harvick et le grandissime favori, Brad Keselowski. Danica Patrick est également impliquée, et doit donc terminer sa carrière en NASCAR plus tôt que prévu.

Les derniers tours du deuxième segment sont dominés par Ryan Blaney, qui remporte son premier segment de la saison, à 80 tours du terme de la course. Les outsiders sont présents en nombre aux avant-postes, avec des pilotes comme Paul Menard, Aric Almirola ou Austin Dillon présents dans le top 5.

La course reprend à 74 tours du but, et une nouvelle fois les Penske prennent l'avantage, Blaney continuant de mener, devant son équipier Joey Logano. Les choses ne bougent pas jusqu'à trente tours de l'arrivée, lorsque la grande majorité du peloton passe par la voie des stands.

En entrant dans la pitlane, Joey Logano arrive trop vite et doit alors effectuer un drive-through, laissant peut-être passer sa chance de remporter un deuxième Daytona 500. Heureusement pour lui, un drapeau jaune sort à onze boucles de la fin pour un tête-à-queue de William Byron, lui rendant son tour de retard.

Au restart, à sept boucles du but, Ryan Blaney perd le commandement au profit de Kurt Busch, le vainqueur de l'an dernier ! Le pilote Penske reprend la tête à quatre tours de la fin, bien aidé par Denny Hamlin, qui prend les commandes à la fin du 198e tour de piste !

L'agressivité augmente encore d'un cran et à deux tours du but, le drapeau jaune sort une nouvelle fois pour un accident impliquant notamment Kurt Busch et Ryan Blaney, ainsi qu'Alex Bowman et l'étincelant Matt DiBenedetto, qui était dans le top 5 une bonne partie de la journée avec sa modeste Chevrolet #32.

Au dernier restart, Denny Hamlin se fait déborder par Aric Almirola, le pilote de la #10 mène au passage du drapeau blanc, signalant le début du dernier tour. Dans la ligne droite arrière, Austin Dillon veut bumper la #10 mais l'envoie dans le mur du virage 3, et remporte donc son premier Daytona 500, vingt ans après la victoire tant attendue de Dale Earnhardt, avec un numéro mythique du sport, le #3.

Bubba Wallace termine en deuxième position, devant Denny Hamlin, Joey Logano et Chris Buescher, au bout d'un Daytona 500 complètement fou !

NASCAR - Daytona 500 - Course
P.PiloteVoiture
1 3 united_states Austin Dillon Chevrolet
2 43 united_states Darrell Wallace Jr. Chevrolet
3 11 united_states Denny Hamlin Toyota
4 22 united_states Joey Logano Ford
5 37 united_states Chris Buescher Chevrolet
6 21 united_states Paul Menard Ford
7 12 united_states Ryan Blaney Ford
8 31 united_states Ryan Newman Chevrolet
9 34 united_states Michael McDowell Ford
10 47 united_states A.J. Allmendinger Chevrolet
11 10 united_states Aric Almirola Ford
12 6 united_states Trevor Bayne Ford
13 51 united_states Justin Marks Chevrolet
14 92 united_states David Gilliland Ford
15 14 united_states Clint Bowyer Ford
16 1 united_states Jamie McMurray Chevrolet
17 88 united_states Alex Bowman Chevrolet
18 78 united_states Martin Truex Jr. Toyota
19 42 united_states Kyle Larson Chevrolet
20 23 united_states Gray Gaulding Toyota
21 00 united_states Jeffrey Earnhardt Chevrolet
22 66 united_states Mark Thompson Ford
23 24 united_states William Byron Chevrolet
24 96 canada D.J. Kennington Toyota
25 18 united_states Kyle Busch Toyota
26 41 united_states Kurt Busch Ford
27 32 united_states Matt DiBenedetto Ford
28 62 united_states Brendan Gaughan Chevrolet
29 17 united_states Ricky Stenhouse Jr. Ford
30 38 united_states David Ragan Ford
31 4 united_states Kevin Harvick Ford
32 2 united_states Brad Keselowski Ford
33 9 united_states Chase Elliott Chevrolet
34 95 united_states Kasey Kahne Chevrolet
35 7 united_states Danica Patrick Chevrolet
36 20 united_states Erik Jones Toyota
37 19 mexico Daniel Suarez Toyota
38 48 united_states Jimmie Johnson Chevrolet
39 13 united_states Ty Dillon Chevrolet
40 72 united_states Corey Lajoie Chevrolet

 

Article suivant
Ryan Blaney et Chase Elliott remportent les Duels à Daytona

Article précédent

Ryan Blaney et Chase Elliott remportent les Duels à Daytona

Article suivant

Danica Patrick "triste" de finir sa carrière en NASCAR sur un crash

Danica Patrick "triste" de finir sa carrière en NASCAR sur un crash
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries NASCAR Cup
Événement Daytona 500
Catégorie Course
Lieu Daytona International Speedway
Auteur Michaël Duforest
Type d'article Résumé de course