Brad Keselowski gagne la course à l’économie de carburant

Pilote de l’écurie Penske Racing, Brad Keselowski a remporté la victoire samedi soir lors du Quaker State 400 de la NASCAR Sprint Cup organisé au Kentucky Speedway.

Brad Keselowski gagne la course à l’économie de carburant
Le vainqueur Brad Keselowski, Team Penske Ford
Le vainqueur Brad Keselowski, Team Penske Ford
Brad Keselowski, Team Penske Ford, passe sous le drapeau à damier en vainqueur
Brad Keselowski, Team Penske Ford, Carl Edwards, Joe Gibbs Racing Toyota
Jamie McMurray, Chip Ganassi Racing Chevrolet
Kyle Busch, Joe Gibbs Racing Toyota
Dale Earnhardt Jr., Hendrick Motorsports Chevrolet

Brad Keselowski, aux commandes de la Ford no 2, a économisé suffisamment de carburant pour franchir l’arrivée devant Carl Edwards. Brad Keselowski remporte ainsi sa seconde victoire consécutive et sa troisième en carrière au Kentucky Speedway.

Depuis ses victoires de 2012 et 2014, la piste a été surfacée et les bolides de Sprint Cup roulent avec beaucoup moins d’appui aérodynamique qu’à cette époque.

Keselowski a franchi l’arrivée avec une mince avance de seulement 0”175 sur Edwards au volant de la Toyota no 19 de Joe Gibbs Racing. Edwards a tout de même repris plus de six secondes à Keselowski au cours des 10 derniers tours de l’épreuve, mais ce dernier avait bien calculé sa consommation de carburant pour terminer premier. Au moment où il recevait le damier, son réservoir de carburant était à sec. Il n’a même pas pu effectuer les fameux “donuts” de la victoire !

Une stratégie parfaite

Keselowski a pris la tête lors d’une relance survenue au 200e tour, prenant la mesure de Kevin Harvick. Le pilote Penske est demeuré en tête durant tout le reste de l’épreuve, à l’exception du 261e tour quand Matt Kenseth l’a brièvement devancé lors d’une séquence d’arrêts aux stands.

À ce moment, Keselowski savait qu’il devait rouler à l’économie afin de ne pas avoir à effectuer un autre arrêt. Malgré une petite hésitation de son moteur survenue dans le virage 4 lors de son dernier tour de piste, Keselowski a parfaitement résisté à la pression mise par Edwards.

Les premiers deux tiers de la course furent dominés par Kevin Harvick et Martin Truex Jr, menant 128 et 46 tours, respectivement. Truex fut pénalisé pour avoir doublé le meneur de la course, Harvick, lors d’une entrée aux stands.

Relégué en dernière place, Truex a par la suite piloté comme un forcené, remontant de la 23e à la troisième place avant de devoir s’arrêter pour du carburant et finalement terminer en 10e place. Ryan Newman a terminé au troisième rang devant Kurt Busch et Tony Stewart.

Plusieurs pilotes ont été impliqués dans des accidents. Jimmie Johnson a percuté le mur au 32e tour. Au 53e, Joey Logano, le coéquipier de Keselowski, a aussi frappé le mur de béton.

Plus tard, Ryan Blaney a effectué un tête-à-queue, percutant la voiture de Chase Elliott. Enfin, au 93e tour, les bolides de Brian Scott, Chris Buescher et d’A.J. Allmendinger furent impliquées dans un carambolage.

partages
commentaires
Brad Keselowski gagne à Daytona !
Article précédent

Brad Keselowski gagne à Daytona !

Article suivant

Matt Kenseth s’impose au New Hampshire

Matt Kenseth s’impose au New Hampshire
Charger les commentaires