Changement de garde à la NASCAR

À l’aube de la saison 2016, l’homme qui a permis aux pilotes de la Sprint Cup de régler leurs différends en piste, Robin Pemberton, vient d’être remplacé par Scott Miller.

Il s’agit d’une décision majeure qui survient au moment où la NASCAR Sprint Cup change son règlement technique pour 2016 afin de retirer de l’appui aérodynamique aux voitures pour les rendre moins stables en virages, et ainsi favoriser le pilotage fin.

Pemberton, qui était le vice-président de la compétition, demeurera au sein de l’entreprise afin de faciliter la passation des pouvoirs.

Arrivé en poste en 2004, Pemberton s’était surtout illustré par sa fameuse phrase “Boys, have at it” lancée durant le Media Tour précédant la saison 2010.

En fait, par cette phrase, Pemberton voulait indiquer que les pilotes pouvaient désormais s’aider en se poussant les uns les autres en piste (bump drafting). Toutefois, sa phrase fut mal interprétée par certains, y voyant un désir de laisser les pilotes en découdre en piste, sans l'intervention des officiels. On assista alors à des manœuvres d’intimidation d’un goût douteux ou à des règlements de comptes inacceptables.

Scott Miller, 58 ans, est un ancien pilote qui a commencé sa carrière professionnelle comme chef mécano en série IndyCar. Il a effectué ses premiers pas en NASCAR en 1997 chez Richard Childress Racing.

Avant sa nomination, Miller était le vice-président général de la compétition chez Michael Waltrip Racing. Miller connaît tout des voitures de Sprint Cup et de la personnalité de ceux qui les pilotent. On dit qu’il est respecté dans le paddock pour son approche pragmatique du stock-car.

Robin a marqué notre sport d’une empreinte indélébile”, affirme mardi Mike Helton, directeur adjoint de la NASCAR. “Il s’est joint à nous durant une période critique et il a rapidement donné à notre groupe la crédibilité et la confiance qu’il devait avoir pour réussir. Il a abandonné le volant pour mener notre sport durant 12 saisons. Nous lui devons beaucoup”.

Je suis fier de ce que nous avons réalisé”, déclare Pemberton. “Ce sport a été toute ma vie professionnelle et travailler avec les compétiteurs et les manufacturiers durant les 12 dernières années fut excitant. Je suis satisfait de constater que ce que nous avons effectué a eu un impact positif sur ce sport. J’attends mon prochain défi avec impatience”.

Reste à savoir si Miller a été engagé par la NASCAR pour modifier le comportement des pilotes et leur imposer un nouveau code de conduite. On le saura bien avant la présentation du Daytona 500.

D’après les informations exclusives obtenues par Lee Spencer

 

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries NASCAR Cup
Type d'article Actualités
Tags accidents, nascar, ràglement